Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Je pratique l'art du collage et manie les mots aussi. Dernier titre paru : "Transpositions hasardeuses"


Transpositions hasardeuses sur Europe 1

Publié par eMmA MessanA sur 9 Septembre 2021, 11:01am

Catégories : #TranspositionsHasardeuses, #On en parle, #PresseEtMedia

C’est parce que l’intuition est surhumaine qu’il faut la croire, c’est parce qu’elle est mystérieuse qu’il faut l’écouter, c’est parce qu’elle semble obscure qu’elle est lumineuse.

Victoir Hugo

   Nous sommes dimanche 29 août 21, il fait un soleil radieux en Vendée.
   Le ciel est bleu, vous savez de cette couleur qui m'importe tant
, celle qui m'accompagne au quotidien depuis pas mal de mois et qui me porte chance.

   Après le déjeuner familial sur la terrasse, je traîne encore un peu, sirotant tranquillement une seconde tasse de café, chassant quelques idées empreintes de gris liées chez nous à notre mois de juillet lourd de chagrin et dont il nous faut bien accepter le poids. Je ne pense pas que celles-ci feront l'objet d'un nouveau livre bleu, ni même d'un livre bleu-gris, mais qui sait ce que l'encre impose à nos traits et à nos mots ?

    Je m'aprêtais à me rendre avec JM au cinéma pour nous distraire avec l'avant-première de l'excellent film d'Eric Besnard, "Délicieux".
   Une heure avant de partir, (intuition ?) je prends le temps de consulter les réseaux sociaux et j'apprends via Twitter que l'émission littéraire dominicale sur Europe 1 animée par Nicolas CarreauLa Voix est livre, consacrée aujourd'hui à Philippe Jaenada, incluerait dans sa rubique "Dis-moi ce que tu lis, je te dirais qui tu es" une visite chez Yves Duteil* pour découvrir une partie du contenu de sa bibliothèque.

   Et quelle n'a pas été ma surprise au cours de l'entretien d'entendre Yves parler de mon recueil de poésies Transpositions hasardeuses (aux éditions Maïa), de mes collages qui les accompagnent et de la grande aventure humaine qui nous lie à jamais !
   Quand je l'ai entendu lire une partie de la préface qu'il a écrite pour mon livre, je n'en croyais pas mes oreilles, j'avais l'impression de rêver. Je crois que mon coeur s'est mis à battre à mach 2 et que mon bonheur a atteint des sommets (jusque dans la stratosphère, là où les avions ne rencontrent plus de turbulences) ! 

   Cher Yves, c'est un incroyable honneur que tu m'as fait et ce n'est pas un mystère de te dire que ma chère maman t'a entendu à travers les ondes, elle qui aussi nous a toujours dit que son grand rêve aurait été de pouvoir voler... 

   Ma reconnaissance qui t'était déjà acquise n'en est que plus renforcée. Elle est teintée d'émotion et d'une grande affection à partager avec Noëlle. Merci, merci, merci. 
Quand je pense que je n'avais pas même dessiné un soleil sur mon agenda, je vais réparer ça de suite !

Ah j'oubliais, le film "Délicieux" vaut vraiment le déplacement ! C'est un régal...

A bientôt,

eMmA MessanA

PS : le podcast est à retrouver plus bas, juste après le soleil sur mon agenda

* dernièere actualité d'Yves Duteil : "Chemins de liberté" (un livre aux éditions l'Archipel et 4 CD aux éditions de l'Ecritoire) 

28 août 2021, j'ai mis un soleil sur mon agenda...

28 août 2021, j'ai mis un soleil sur mon agenda...

Pour recevoir les actualités de ce blog, il suffit de vous inscrire ici, puis d'aller confirmer l'inscription à partir du mail que vous aurez reçu (n'oubliez pas de vérifier si ce mail est arrivé dans vos spams)

                                                             ~~

 

Transpositions hasardeuses, je l’ai voulu comme un écrin hors du temps pour celle qui m’a donné la vie, Carmèle Frau. Mon mari et moi l'avons accompagnée chez nous au quotidien jusqu'à son dernier souffle à près de 96 ans.
   Sans jamais être larmoyant ou pesant malgré le deuil auquel il fait suite, j'aborde, outre une relation mère-fille toute de connivence et d'amour réciproque, des questions comme la fin de vie d'un proche, la grande vieillesse, mais aussi le dévouement des aidants (11 millions en France), la reconnaissance aux auxiliaires de vie et aux infirmières.
   L'évocation poétique m’a permis de mettre de la distance vis-à-vis de ces situations vécues.
   Ces sujets sont universels et chacun d’entre nous peut être amené à les vivre.

eMmA MessanA

~~

 Pour commander Transpositions hasardeuses (préface Yves Duteil), plusieurs solutions s'offrent à vous:

💙  le commander auprès de votre libraire préféré

💙  le commander sur le site de l'éditeur Maïa (sans frais d'expédition) en cliquant sur ce lien

💙  le commander en prenant directement contact avec moi, afin que je vous signe une dédicace. Pour cela, je vous remercie de passer par la fiche contact du blog où nous pourrons échanger sur les modalités de paiement et d'envoi: lien

💙  le commander sur toutes les plateformes en ligne habituelles

~~

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Quel bonheur de te retrouver aujourd'hui avec ce billet chargé d'émotion...Je vais aller de ce pas écouter cette émission et je comprends ton bonheur. Tu le mérites bien, je te l'assure. Et oui la vie parfois nous offre des surprises qui effacent les moments de tristesse et aident à les surmonter. Il faut juste rester ouvert à tous les possibles...Bisous et une douce journée
Répondre
E
Oui, c'est une belle rentrée qui m'offre bienveillance et optimisme. De quoi relancer la machine légèrement gripée...
Comme le dit Yves, "on n'est pas à l'abr du meilleur !"
Bonne reprise à toi, chère Manou.
E
Tu mets à l'honneur cette belle et sage citation de Victor Hugo ! Ce fut un moment merveilleux qui apporte tant de bonheur qu'il gomme toutes les grisailles du moment . La vie continue avec ses souvenirs et son avenir .
Je te souhaite une belle semaine, je t'embrasse eMmA
Répondre
E
Oui, cette citation a sa place dans ce billet, car je n'en reviens pas du nombre de signes un peu mystérieux qui en sont à l'origine...
Ce podcast est mon talisman du jour et pour longtemps après !
Bonne semaine Erato. Je t'embrasse.
B
Bravo !
Répondre
E
Merci Marie. Bonne semaine à vous.

Nous sommes sociaux !