Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Je pratique l'art du collage et manie les mots aussi. Dernier titre paru : "Transpositions hasardeuses"


"Quand Je Monte Chez Toi"

Publié par eMmA sur 21 Octobre 2012, 14:43pm

Catégories : #Escaliers..., #Campanie

   Je viens d'entendre cette chanson bourrée d'humour pour la première fois, alors cela m'a donné envie de faire un florilège d'escaliers.

  Cette envolée d'escaliers du site de la Chartreuse de Padula est certes beaucoup plus sollennelle que cette chanson qui swingue en respirant la joie de vivre et d'aimer, mais après tout, j'imagine que les religieuses qui y vivaient devaient bien parfois, en secret, rêver à des cieux s'élevant jusqu'au septième... Non ?

  A bientôt,

eMmA MessanA

      © photos eMmA MessanA

2-Campanie-6007.JPG

 

2-Campanie-6003.JPG

 

2-Campanie-6006.JPG

 

2-Campanie-6011.JPG

 

2-Campanie-6012.JPG

 

2-Campanie-6005.JPG

Site de la Chartreuse de Padula

(Vallée de Diano, Province de Salerne, 7 juillet 2012).

© photos eMmA MessanA 

***

Campanie 6688Campanie 6775Campanie 6738Campanie 6777Campanie 6698

Un clic sur le smiley, et hop, vous retrouvez toutes les notes sur

la Campanie :

Campanie-6401.JPGCampanie-5861.JPGCampanie-5795.JPGCampanie 6334Campanie-6111.JPG

Guy Marchand, Quand Je Monte Chez Toi

Paroles : J. Broussolle

Musique : Henri Salvador  

Quand je monte, je monte, je monte, je monte chez toi
J'ai le coeur qui saute, qui saute, qui saute de joie
Et dans le petit escalier
Qui n'en finit pas de monter
Oh j'aime, j'aime, j'aime, j'aime venir chez toi
Même, même, même si c'est haut chez toi
Aussi ne t'étonne pas
Si j'ai le coeur qui bat
Quand je monte, je monte, je monte, je monte chez toi

Tu n'as qu'un petit septième de banlieue
Et tout près d'un lit de bois
Un joli carré de ciel toujours bleu
Qui s'allume sur les toits
Là-haut, je sais que tu m'attends
Et je prends tout mon temps

Quand je monte, je monte, je monte, je monte chez toi
J'ai le coeur qui saute, qui saute, qui saute de joie
Et dans le petit escalier
Qui n'en finit pas de monter
Oh j'aime, j'aime, j'aime, j'aime venir chez toi
Même, même, même si c'est haut chez toi
Aussi ne t'étonne pas
Si j'ai le coeur qui bat
Quand je monte, je monte, je monte, je monte
Je monte, je monte, je monte chez toi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V

Tes escaliers sont magnifiques Emma! Ne manque pas le dernier Henri Salvador Tant de Temps. Un régal :-)


Bises et bon w-end à toi :-)
Répondre
E


 


Merci Valentine,


J'ai en effet écouté Tant de Temps, mais pas encore vraiment bien car je suis sur mille et une choses à la fois... C'est sûr que c'est un peu du niveau de Chambre Avec Vue sous l'égide du grand
Biolay.


 


Gros bisous ma chère Valentine.


eMmA


 



M

Certains me font tourner la tête !


J'aime cette envolée ...


Merci Emma. Bises.
Répondre
E


 


 


Tourne, tourne encore. Ca fait du bien !


Bon diMAnche,


eMmA


 



J

Belle diversité... Bonne journée eMmA
Répondre
E


 


Les escaliers, c'est un peu ma marotte (enfin, l'une de mes marottes...)


 



G

Superbe montée d'escaliers et belle chanson que je connaissais mais que je n'avais pas entendue depuis longtemps..bonne soirée Emma !
Répondre
E


 


Et pour moi, ce fut une découverte... il y a une semaine !


Passe un bon week-end,


eMmA



P

Grimper ou dévaler un escalier est pour moi très symbolique, c'est pour aller à la rencontre de quelque chose ou de quelqu'un, il signifie curiosité, communication, attachement, amour, ou
souvenirs ...


J'aime beaucoup, beaucoup, cette page !


Bisous, Plume .
Répondre
E


 


Et moi, c'est ton com que j'aime beaucoup, beaucoup, car il est en droite ligne avec ce que m'évoque un escalier (il y en a souvent dans mes collages).


 


Bisous,


eMmA


 



G

j'imagine que les religieuses......surtout avec Guy Marchand le tombeur
/crooneur
Répondre
E


 


Tout à fait !


Ah ces séducteurs...


 



A

Une série de photos d'escaliers, j'adore!!!Très bonne idée, monter,monter...........
Répondre
E


 


Je ne peux passer devant un escalier sans l'admirer, que celui-ci soit monumental ou tout de guingois.


Je ne l'imagine que montant et jamais descendant. Allez savoir pourquoi. Ca doit être très psychanalysable...


 


 



F

que de marches c'est fatiguant
Répondre
E


 


Ca se mérite !


 



Nous sommes sociaux !