Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Coïncidences

Dans la série #Carré

« Les coïncidences sont les seules choses
qui nous permettent d’imaginer
qu’il existe peut-être un ordre dans le chaos de l’univers. »

                                                      Alberto Savinio

N-234-Coincidences--It-s-a-simple-coincidence.jpg © eMmA MessanA

Paris XIème, mars 2014 - N°234 Simple coïncidence

Collage sur papier dessin 24 X 24 cm

(le copyright en filigrane n'apparaît pas sur le collage original)

 Fragments de papiers provenant de magazines

et de  #papier indien et éclats de cuivre et d'or

Ce collage N°234, pièce unique, est vendu

Il vit à Paris

Pour savoir où j'ai acheté le papier indien, reliez ceci : lien

Tous les collages de la série Abstrait sont regroupés ici : #Abstrait

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL à Pondichery (Inde)

5% du produit de la vente de ce collage ont été versés à APRES en France,

envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Fondateur

Dans la collection Abstrait, format carré, un clic sur une vignette vous renvoie vers la note qui lui est consacrée et vous permet de visualiser le collage.

N°221 Ephéméride I   N°222 Ephéméride II   N°223 Ephéméride III  N°226 Le Temps suspendu sign  N°227 Le Temps perdu  N°228 Le Temps de vivre Time to enjoy life  N°234 Coïncidences It's a simple coincidence  N°235 Le Temps des autres

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ramon Basagana 23/07/2014 21:54

Ce collage tient du Dali.
De quelque côté qu'on le tourne, il est parfait, réveille des émotions contradictoires, on l'aime, on le déteste, on veut le met de côté, on revient dessus pour le revoir, et pour finir, on ne sait pas ce qu'il raconte. Mais on s'en fout: c'est beau. Et puis... Il rappelle les proportions du chiffre d'or.
Bonne soirée, Emma.
Amitiés,
Ramon

eMmA MessanA 23/07/2014 22:08

Je ne sais pas si mon collage mérite une telle comparaison, Ramon, mais je te remercie pour cette belle référence et cette analyse.
Oui, j'aime que mon collage puisse déranger, mais bien sûr puisse plaire aussi. Remuer l'émotion d'un lecteur, d'un observateur, n'est-ce pas l'objectif de celui qui sort quelque chose de ses tripes, de son stylo, de son coeur, de son cerveau, de ses ciseaux ?
La personne qui m'a acheté ce collage tout à l'heure, je garderai pour longtemps en mémoire ses yeux emplis d'étoiles lorsqu'elle l'a découvert pour la première fois.
Que d'encouragements !

Belle soirée à toi Ramon qui es à J-20 de la publication de ton nouveau roman !
Amicalement,
eMmA

erato 23/07/2014 18:49

Le miroir de papier indien est une facette d'une coïncidence ?
J'aime beaucoup la citation , je crois aux coïncidences ou du moins aux manifestations du hasard.
Belle soirée eMmA

eMmA MessanA 23/07/2014 18:59

Le papier indien, c'est pour moi un clin d'oeil à Pondichéry et donc les petits d'APRES SCHOOL.
J'aime quand des coïncidences se manifestent. Je les trouve bien élégantes de nous surprendre le coeur...
Bonne soirée,
eMmA

lenez o vent 04/04/2014 04:02


coincidendes savoir les allier, les relier


merci, bises

eMmA 04/04/2014 07:48



 


Tout un art...


 


 



mimi 31/03/2014 10:29


des coïncidences comme la sorte de miroir carré du papier indien ?

eMmA 31/03/2014 19:13



Tu as l'oeil !


 



Jeanne Fadosi 30/03/2014 18:29


une belle inspiration, une coïncidence bien pointue, dans quel but ?


bises et belle fin de dimanche

eMmA 31/03/2014 19:22



 


L'objectif au bout de la pointe de notre sensibilité, peut-être...


 



marinelou 29/03/2014 09:53


On voudrait l'espérer, qu'il y a coïncidences et des correspondances, "des conciliances", comme on veut,  des passerelles, des routes qui se croisent et s'assemblent pour arriver au but...


Bisous Emma

eMmA 29/03/2014 20:09



 


Moi, je suis sûre que cela existe !


A Pondichéry, nous avons rencontré une personne fort sympathique qui habite... la rue d'à coté de chez nous !!


Pas de hasard ?


 


 



kas 27/03/2014 20:38


qu'est-ce ako ?

eMmA 27/03/2014 20:41



un collage, Kasi !