Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que du bonheur !

Dimanche 21 août, je viens de transmettre à mes parents tous vos gentils messages.

Beaucoup d'émotion, de reconnaissance et même de larmes de bonheur.

Sincères remerciements de leur part....

eMmA MessanA

Pyrenees-orientales 2278

***

Samedi 20 août, j'arrive de chez Kasimir, qui nous a fait une jolie note grâce à l'une de ses aminautes, Erysson, qui nous remet en mémoire le magnifique texte de Louis Aragon et son indissociable interprétation par Georges Brassens.

Inoubliable !

Cela m'a amusée, car cette chanson, Il n'y a pas d'amour heureux, fait partie de la longue playlist, en partie concoctée par Flo, mémorisée dans le PC de JM.

Aussi, au cours notre récent séjour dans le gîte de Souanyas, cette chanson est passée durant une phase de repos autour de la lecture ou autres activités d'après promenades.

J'observais papa, attentif à chaque mot, et je me doutais qu'il réprouvait en partie ce texte, non pas pour sa beauté ou sa profondeur, mais seulement parce que pour lui, c'est juste impossible à seulement l'imaginer, tant son amour pour maman demeure sans bornes.

Une fois la chanson terminée, j'ai souri de l'entendre affirmer :

"J'aime Brassens, mais là, je ne suis pas d'accord avec lui !", pendant que maman rosissait de plaisir....

Inutile d'entamer le débat, me suis-je dit, car en fait, cette petite scène auprès de mes parents de bientôt 87 ans, c'est que du bonheur.

J'ajoute que c'est mon père qui le premier m'a incitée à apprécier Georges Brassens et je conserve mes vieux 33 tours comme de véritables reliques !

Je lui ai toujours trouvé un petit air de ressemblance physique avec le grand Georges quand mon père tournait autour de la cinquantaine et qu'il fumait la pipe.

Que votre amour dure encore très très longtemps. Pour moi, il vivra à tout jamais...

A bientôt,

eMmA MessanA

Pyrenees-orientales-3071.jpg

Pyrenees-orientales-2560.jpg

Pyrenees-orientales-2262.jpg

iLLUSTRATIONS 2409

Pyrénées Orientales (Castelnou, Le Petit Train Jaune et Olette), juillet 2011

Saturne, Georges Brassens
Il est morne, il est taciturne
Il préside aux choses du temps
Il porte un joli nom, Saturne
Mais c'est un Dieu fort inquiétant
Il porte un joli nom, Saturne
Mais c'est un Dieu fort inquiétant

En allant son chemin, morose
Pour se désennuyer un peu
Il joue à bousculer les roses
Le temps tue le temps comme il peut
Il joue à bousculer les roses
Le temps tue le temps comme il peut

Cette saison, c'est toi, ma belle
Qui a fait les frais de son jeu
Toi qui a payé la gabelle
Un grain de sel dans tes cheveux
Toi qui a payé la gabelle
Un grain de sel dans tes cheveux

C'est pas vilain, les fleurs d'automne
Et tous les poètes l'ont dit
Je te regarde et je te donne
Mon billet qu'ils n'ont pas menti
Je te regarde et je te donne
Mon billet qu'ils n'ont pas menti

Viens encore, viens ma favorite
Descendons ensemble au jardin
Viens effeuiller la marguerite
De l'été de la Saint-Martin
Viens effeuiller la marguerite
De l'été de la Saint-Martin

Je sais par cœur toutes tes grâces
Et pour me les faire oublier
Il faudra que Saturne en fasse
Des tours d'horloge, de sablier
Et la petite pisseuse d'en face
Peut bien aller se rhabiller...

Pour retrouver d'autres chansons (ou la présence) de Georges Brassens dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre de ces pages :

Titre posthume de Brassens

Laisse tomber les feuilles

Notre rendez-vous... enfin !

Autoportrait

Rendez-vous

Quel parfum et dans quel sillage ?

14 juillet 14

Au Bois de Vincennes

Que du bonheur

Saturne et Gallilée : Georges et Renaud...

La fête à Léon

Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants...

Encore une fleur ? Calendrier de l'Avent 14 décembre 2009

Site reprenant l’essentiel de Georges Brassens : link 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rosaria 27/08/2011 11:43



Ciao cousine


Voilà un petit moment que je ne suis pas passée, pardon mais je manque de temps, aujourd'hui je répare lol en voyant les photos de tes parents, un petit texte m'est venu. Je t'embrasse. 


Cousine Rosaria


Heureux


Heureux comme des enfants


Leurs sentiments sont comme aux premiers temps


Ils suffit de les regarder ,  pour comprendre


Ce que veux dire le mot aimer.


Ils se tiennent par la main


Ils ont partager joies et chagrins


Heureux malgrés tout cela


Car ils suivent le même chemin


Ces deux-là !


D'eux se dégage, amour, tendresse et chaleur


C'est cela le véritable bonheur !   


Rosaria



eMmA 31/08/2011 19:21



Cio bella !


Je comprends car moi aussi le temps me manque en ce moment...


Ton poème est bien adorable et je le lirai à mes parents.


Je te remercie de nous l'avoir offert, Rosaria.


En espérant que leur bonheur baigne ta soirée.


eMmA



Flo 21/08/2011 21:03



Nos exceptionnels petits vieux, toujours plus touchants que jamais !

Excellent choix musical aussi, d'une chanson de Brassens que je ne connaissais pas encore :)

Les photos sont splendides, et les Pyrénées ne donnent que plus de couleur à ce grand amour légendaire qui sait envelopper toute la famille !



ALN 21/08/2011 17:32



Merci de votre joli sourire à tous les 3.


EmMa , toi la fillette de Papa et Maman, tu as le même sourire que ta charmante maman et le même regard que ton papa.


Merci à tes parents d'avoir bien voulu être sur ton blog et merci à toi!


Gros bisous d'Auvergne à vous trois.



eMmA 22/08/2011 07:50



Oui, portraits en toute transparence et simplicité (le droit à l'image, on s'en f... un peu).


Merci ALN pour to regard.


Bonne semaine (avec un peu fraîcheur pour l'Auvergne)


eMmA



Léopoldine 21/08/2011 14:54



Je n'ai jamais vu mes parents s'aimer, alors je comprends ton bonheur et ton émotion de les voir ainsi s'aimer. Cela doit transporter. C'est simplement beau. Je suis heureuse pour toi.



eMmA 22/08/2011 07:44



Merci Léopoldine de te réjouir avec moi et prends un peu de ce partage, fais-en un rêve pour toi (ou un collage)...


A bientôt,


eMmA


 



Erysson 21/08/2011 14:53



EMma, quel beau sourire as-tu !! Kasimir et ton Papa ont raison de le mettre en lien avec celui de ta Maman. Vous êtes rayonnants tous les trois.


Merci pour cette belle image où l'amour resplendit.



eMmA 22/08/2011 07:46



Merci Erysson.


A la lecture de ton com, j'ai la banane !


Bonne semaine,


eMmA



valentine 21/08/2011 11:54



Je comprends à présent chère Emma d'où te vient ce sourire rayonnant, cette joie de vivre quii pétille dans tes yeux.......quelle chance d'avoir de tels parents. Elle est si touchante cette photo
de vous trois. Complicité, fierté, amour bien sûr et partage :-) ça me fait chaud dans le coeur...


Bon dimanche, pensées et bisous de Lôzane!



eMmA 21/08/2011 12:02



Et moi, ce qui me fait chaud au coeur, c'est la simplicité et la sincérité de ce partage, chère Valentine !


Oui, tu as bien résumé tous les sentiments que cette photo réunit.


Je t'envoie ma joie de vivre du jour jusqu'à Lôzane ou j'espère qu'il ne fait pas aussi brûlant qu'à Paris.


Gros bisou,


eMmA


 


 



Erysson 21/08/2011 05:37



Quelle merveilleuse note tu nous offres, eMma !


Le sourire partagé de tes parents est lumineux, complice, tellement doux.


La beauté de l'Amour est là, dans leurs regards, dans leurs mains unies.


Merci de nous faire entrer dans ton si beau jardin familial.


Bonne journée à eux, à toi, à tous les aminautes ( ce mot est..."trop"!)



eMmA 21/08/2011 09:36



Et c'est grâce à qui ? A toi qui a implusé cette note depuis ta réaction chez Kasimir.


Cette "réponse" a sonné comme une évidence et je t'en remercie quand je constate la grande sympathie qu'elle a suscitée.


Je me rends compte de la chance que c'est d'avoir des parents qui s'aiment.


Merci, Aminaute Erysson.


eMmA



Danielle 21/08/2011 00:06



Qu'ils sont beaux tes parents eMmA, on sent une entente, une complicité, un amour et une immense tendresse. Que j'aurais aimé avoir les miens près de moi, surtout dans des moments tragiques de
mon existence. Tu sais, lorsque je les regarde, il me vient à l'esprit la superbe chanson (paroles d'Aragon) de Jean Ferrat :


"Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre


Que serais-je sans toi qu'un coeur au bois dormant,


que cette heure arrêtée au cadran de la montre ...."


Ils ont l'air tellement heureux, c'est très émouvant. Donc ça existe l'amour après une longue route ensemble. C'est formidable, ils sont radieux, et leurs mains unies ...  Transmet leur
toute ma sympathie s'il te plait, et pour toi un bisou du dimanche. Danielle



eMmA 21/08/2011 09:34



Oui, je vais leur transmettre vos commentaires et votre émotion devant l'infime partie de leur complicité que j'ai pu vous montrer au travers de ces quelques photos.


Ils en seront très fiers, reconnaissants, et surtout très heureux.


Dans leur résidence où ils passent leur retraite, on parle d'eux en les nommant "les inséparables". Des journalisites sont même venus les interviewer pour qu'ils dévoilent le secret dela
longévité de leur amour !


Ils se connaissent depuis le berceau...


Oui, j'aime aussi beaucoup ce poème d'Aragon et son interprétation mémorable de Ferrat.


Passe un très bon diMAnche,


eMmA



Jackie 20/08/2011 22:32



Cela fait du bien de savoir que l'Amour heureux peut exister.


MercieMmA pour ce témoignage émouvant


Bonne nuit



eMmA 21/08/2011 09:29



Oui, mais je pense que c'est une perle rare...


En relisant tous vos mots, j'ens suis bien émue et me rends compte de cette rareté.


Beau diMAnche,


eMmA



kasimir 20/08/2011 22:08



pardon d'avoir surligné mon comm en bleu clair.


c'est bien trop voyant !


si tu veux, je réécris tout normalement



eMmA 21/08/2011 09:07



Tout va bien Kasi, c'est un plaisir de reconnaître la "patte" de chacun !


Bisou,


eMmA



kasimir 20/08/2011 22:04



Comme tout ce que tu dis est émouvant !


émouvant est tellement plein de tendresse


et les photos où tu nous montres tes adorables parents sont exceptionnelles


comment te remercier pour ce que tu nous donnes là


c'est bien de rappeler aussi que de telles situations existent :


elles sont une raison d'espérer pour l'humanité.


Que dire encore ?


Je ne sais, car mon coeur déborde, grâce à toi.


Que tu ressembles drôlement à ta maman : le même sourire !


et que j'aime trop l'expression de Brassens : "la petite pisseuse d'en face..."


vraiment, il était unique celui là !


Bisous gentille eMmA.



eMmA 21/08/2011 09:26



Mille mercis pour ta belle réaction à cette note (car c'est bien à moi de te remercier, de vous remercier tous, de faire "déborder" nos coeurs).


Oui, pour la fin du texte, moi aussi j'adore le ton qui "casse" la sollenité du propos. Cela me fait penser aux quatre vers à la fin de "Marquise" qui ont été ajoutés par Tristan Bernard aux
stances de Corneille. Là aussi, c'est unique ! Cette chanson accompagnait l'une de mes notes : http://www.emmacollages.com/article-autoportrait-38568876.html


C'est drôle ce que tu me dis pour ce qui concerne mon sourire,car mon père me l'a dit à plusieurs reprises durant notre séjour. Et c'était une première...


Je ne suis pas bien douée pour inclure une photo dans les commentaires, mais je vais essayer :





Gros bisous et bon diMAnche, cher Kasimir.


eMmA


 



ALN 20/08/2011 14:58



Adorables tes parents!Evidemment que pour ton papa , Georges lui dit quelques bêtises dans cette chanson et ne l'enverra pas à la Chasse aux Papillons....Tes parents paraissent beaucoup plus
jeunes que les miens qui ont 88 et 92  ans et ton papa beaucoup plus cool que le mien.Mais moi aussi, j'adore les miens avec leurs qualités et leurs défauts..


Merci à ta maman et à ton papa pour leur sourire trop sympa et leur éternelle jeunesse, symbole d'un Grand Amour..bizzz à vous 3



eMmA 20/08/2011 20:09



C'est très gentil, ALN.


Je leur lirai tous ces gentils mots demain au téléphone.


Oui, ils sont jeunes dans leurs têtes, ils évoluent toujours et sont d'une grande douceur.


Et même s'ils ont une vraie personnalité individuelle, ils sont un couple indissociable et tolérant.


Merci pour tes "bizzz à vous 3".


Belle soirée,


eMmA



Annie LAPEYRE 20/08/2011 13:31



C'est si touchant que je suis émue aux larmes.


Je pense à la chanson de Michel Sardou " les vieux mariés" et aussi " la ballade des gens heureux" de Gérard Lenorman


J'offre à tes chers parents ce texte de Jacques de Bourbon Busset


""L'amour durable est un cèdre. Cet attachement inguérissable se développe comme un arbre. Alliance improbable du vertige et de la durée, un amour qui dure est un coup de force 
métaphysique. Il montre qu'il est possible de vaincre le temps par la fidélité du désir"


Comme ils sont rayonnants  !!!! de cette beauté intérieure  qui donne une belle lumière à leur visage.


annie



eMmA 20/08/2011 20:05



Oui, leur lumière est une grande chance.


Nous avons passé de bons moments ensemble en juillet dans leur région.


Merci pour toutes ces belles références, Annie.


eMmA



Andrée 20/08/2011 13:22



Témoignage émouvant et combien beau ..... c'est féérique de poursuivre sa route ensemble avec autant de boheur ........ et le montrer .....merci à tous les trois de ce partage.J'aime beaucoup la
dernière photo . Bon week end , bisous eMmA



eMmA 20/08/2011 20:03



Oui, je le partage, car ça fait du bien...


Je transmettrai tous vos mots à mes parents.


Bon week-end,


eMmA



sittelle 20/08/2011 11:16



Tes parents illuminent de bonté... mes amitiés à vous tous, petite Abeille ! bisous



eMmA 20/08/2011 20:02



C'est bien vrai, Sitelle. Je les adore.


Merci Sittelle et grosses bises,


eMmA



mima 20/08/2011 10:17



A les voir si complices, si souriants, je crois bien que pour eux deux le poème d'Aragon ne s'applique pas...merci, eMmA, de ce partage


Belle journée de samedi,


des bises 



eMmA 20/08/2011 20:01



Oui je pense bien !


Bises d'eMmA