Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Dans l'épure des saisons 2/4 - L'été

A retrouver parmi #Les commandes

Tous les collages Epure Amoureux sont regroupés ici : #Epure Amoureux

N-192-L-envolee-d-ete--sign.jpg

Paris XIème, février 2013 - N°192 L'envolée d'été 2/4

Collage sur papier dessin 24 X 16cm

Fragments de papiers provenant de magazines

Ce N°192, pièce unique qui a fait l'objet d'une commande, est vendu

Il vit au Kremlin Bicêtre

(le copyright en filigrane n'apparaît pas sur le collage d'origine)

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL à Pondichery (Inde)

5% du produit de la vente de ce collage ont été versés à APRES en France, envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Président-Fondateur et Noëlle Duteil  la Trésorière

Verso L'envolée d'été

Verso L'envolée d'été

Pour visualiser le printemps, c'est ici : Dans l'épure des saisons 1/4 - Le printemps

Pour l'hiver, c'est ici : Dans l'épure des saisons 3/4 - L'hiver

Et pour l'automne, c'est par là : Dans l'épure des saisons 4/4 - L'automne

A bientôt,

eMmA MessanA

Benjamin Biolay et Vanessa Paradis, Profite

Extrait de l'album Vengance chez Naïve (05 novembre 2012)

Puisqu'il faut vraiment de tout pour faire un monde
Des lisses et des bombes
Des courtes et des longues
Puisqu'il faut vraiment tout boire et tout finir
Pour ne pas mourir
Trop plein de désirs
Profite
Profite
Profite
Profite

Puisqu'il faut vraiment de tout pour faire un monde
Dansons sur les tombes
Corbeaux et colombes
Profite
Puisqu'il faut vraiment tout boire, tout essayer
Pour ne pas mourir
Mourir éveillé

Oublie-moi avant qu’il ne soit trop tard
Ou ne m’oublie pas au fond du verre du fond d’un bar
La vie, merde, est trop courte
Mon amour fais moi la courte
On n’en a plus rien à foutre

Puisqu’il faut vraiment de tout pour faire un peuple
Les héros, comme les fiottes
Le soleil, comme la flotte
Profite
Puisqu’il faut vraiment saborder le navire
On va se finir
Oui, si tu tires, je tire

Oublie-moi avant qu’il ne soit trop tard
Ou ne m’oublie pas, viens dans mes bras de lève-tard
La vie, merde, est trop courte
Mon amour fais moi la courte
On n’en a plus rien naf…
On n’en a plus rien à foutre
Profite
Profite
Profite
Profite

Puisqu’il faut vraiment de tout pour faire un monde
De tout pour faire un monde
On vit chaque seconde

Pour retrouver d'autres chansons de Benjamin Biolay dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre d’une note :

Transgénérationnel

Au casino de Paris, Biolay nous étions à ses pieds !

"On reste Dieu merci à la merci d'un abribus"

"pas assez profond pour s'y baigner"

"Ce sera pire encore quand tu auras mon âge"

"En haut des cimes il n'y avait que les nuages"

Site de Benjamin Biolay  : link

Page facebook de Benjamin Biolay link

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Plume 17/02/2013 22:13


Ah l'été ! légèreté des mots-fleurs, des mots-papillons qui donnent des couleurs et des ailes, nous font chanter et danser ... le temps des vacances passe vite, il faut le goûter pleinement,
croquer chaque jour comme un bonbon !


C'est superbe eMmA, tes quatre saisons sont merveilleuses !


Bisous, Plume .

eMmA 18/02/2013 20:42



 


La générosité de ton enthousiasme me va droit au coeur, Plume.


Et surtout, cela m'encourage à poursuivre...


Vivement l'été !


 


Bisous,


eMmA


 



gazou 11/02/2013 08:51


eh bien, nous voilà en été, comme cela fait du bien !


Tu me fais encore connaître une belle chanson que je ne connaissais pas et ton collage est pelin de légèreté et de joie de vivre

eMmA 11/02/2013 14:06



 


Oui, je fais dans le désordre des saisons, incapable que je suis de respecter l'ordre établi...


Le prochain devrait être l'hiver pour être davantage en adéquation avec la froidure ambiante, mais tout de même avec cette touche de gaîté que tu as remarquée et dont je ne parviens jamais à me
départir tout à fait...


 


Je suis contente que mon été t'ait fiat du bien. C'est aussi (et surtout) pour cela que je colle.


 


Bel été à toi, chère Gazou.


eMmA


 


 



Michèle VK 11/02/2013 07:53


Ah! ce bel été...bravo eMmA, c'est très bien réussi, nous allons rejoindre le soleil, et essayer d'en ramener un peu....enfin peut être!!!


A bientôt


Michèle

eMmA 11/02/2013 08:03



Oh moi, tu sais, du moment que vous nous rapportez plein de nouvelles et de photos (de la cuisine en construction et des enfants ravis de leurs maillots de bian), je serai déjà bien contente !


 


Bon voyage !


eMmA


 



telos 11/02/2013 07:08


un collage très frais , gai, qui danse.

eMmA 11/02/2013 08:04



 


 


"qui danse" : me plait bien !


 



Anne 10/02/2013 18:54


emma, j'aime beaucoup, c'est gracieux et ça fait rêver des beaux jours; ce dont on a besoin..........Merci donc!

eMmA 10/02/2013 18:58



 


Merci beaucoup Anne, je suis bien contente de vos réactions...


J'ai laissé l'automne et l'hiver pour après, mais j'ai déjà les idées et la matière pour les composer.


 


Belle soirée,


eMmA



Aln 10/02/2013 18:48


Merci de me faire découvrir cette chanson.Je ne connaîs pas suffisamment les chansons de Benjamin Biolay et je vais les écouter chez toi.Jolie envolée d'été avec ton collage!


 

eMmA 10/02/2013 18:52



 


Nicole, tu vas VRAIMENT te régaler. C'est un très très grand.


Merci pour ton appréciation. J'attends avec impatience celle de mon "commanditaire".


 


Bonne soirée,


eMmA



mima 10/02/2013 18:43


coquelicot et papillons...beautés fragiles et délicates. Ah que l'été me manque !


Bonne soirée à toi, eMmA

eMmA 10/02/2013 18:47



 


Ah, Mima, je suis très très heureuse de te revoir !


Merci pour ta visite.


Allez courage, il reviendra bien le bel été.


Passe une bonne soirée,


eMmA