Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Wagah Border, une cérémonie pas comme les autres...

PAKISTAN-4290.JPG

Comme chez nous, le dimanche est jour de sortie pour les Pakistanais.

Les villageois portent de beaux vêtements traditionnels et colorés et sortent en famille.

Wagah Border est l'une des visites très appréciées, près de Lahore.

Ce fut pour nous la toute première excursion que nous avons faite durant notre séjour, le dimanche 4 mars 2012.

Celle-ci nous parut extrêmement insolite et nous a plongés au coeur d'une foule nombreuse et vibrant à l'unisson pour son pays.

Nous faisions partie des très rares touristes présents dans les gradins...

Au-delà du folklore que représente la cérémonie quotidienne de fermeture de la frontière indo-pakistanaise, nous avons pu être témoins de la fierté collective qu'éprouve ce peuple d'appartenir à cette nation, grâce à ce rituel.

La frontière entre l'Inde et le #Pakistan s'étend sur une longueur de 2 912 km, depuis la Mer d'Arabie jusqu'au nord (montagnes du Cachemire).

Pakistan map

Wagah Border est l'un des deux seuls points d'entrée et de sortie terrestres pour les hommes et les marchandises entre l'Inde et le Pakistan.

Côté indien, ce point est proche d'Amritsar.

Lahore et Amritsar se trouvent donc de part et d'autre de la frontière, mais font partie de la même région, le Pendjab, le Pakistan étant avec l'Inde, l'un des deux états issus, en 1947, de la fin de l'Empire colonial britanique en Inde.

PUNJAB MAP côté pakistanaisPunjab district map côté indien

Pendjab pakistanais                                           Pendjab indien

Avant la fermeture de la frontière proprement dite, se joue une sorte de joute théâtrale en préambule à la partie plus "militaire" qui consiste à physiquement fermer la porte coulissante côté pakistanais après que les drapeaux indien et pakistanais aient été descendus.

Symboliquement, c'est le moment pour chaque nation de démontrer sa force et sa puissance.

Tout commence par l'arrivée devant la frontière.

PAKISTAN-4039.JPG

Les gradins se remplissent majoritairement d'hommes d'un côté...

PAKISTAN-4162.JPG

           ...et de femmes et enfants de l'autre.

PAKISTAN-4087.JPG

Nous, on nous a permis d'être dans un des gradins où tous étaient autorisés....

Les militaires surveillent tout le site...

PAKISTAN-4078.JPG

Des animateurs, drapeau en main, exhortent la foule à des manifestations d'enthousiasme.

Celle-ci s'y prête d'ailleurs bien volontiers.

PAKISTAN-4116.JPG

Il en est un, âgé, véritable mascotte de la cérémonie, qui est présent tous les jours (sans doute depuis la création de cette cérémonie il y a plusieurs dizaines d'années...)

PAKISTAN-4311.JPG

De petits drapeaux sont agités par les spectateurs.

Cela va des plus grands...

PAKISTAN-4067.JPG

PAKISTAN-4162-copie-1.JPG

                      ... aux plus petits !

PAKISTAN-4175-copie-1.JPG

Les exhortations soulèvent beaucoup d'enthousiasme et de vivats parmi les spectateurs.

Les phrases scandées dans les hauts parleurs sont reprises par la foule.

Aux cris de "Pakistan !", la foule répond "Zindabad !", soit "Longue vie au Pakistan !".

Bien évidemment, le même type de manifestation verbale est fait de l'autre côté de la frontière par les Indiens.

PAKISTAN-4249.JPG

Des colosses excécutent une marche militaire avec force cris dans le but d'impressionner la partie adverse.

Des regards volontairement haineux sont échangés afin de démontrer une colère terrifiante de part et d'autre.

A la toute fin, une rapide poignée de mains est cependant échangée entre militaires Indiens et Pakistanais.

PAKISTAN-4243.JPG

Les Pakistanais sont en noir et les Indiens en beige et marron, coiffés de safran.

PAKISTAN-4247.JPG

PAKISTAN-4265.JPG

PAKISTAN-4282.JPG

Avant la fermeture de la frontière, les drapeaux sont descendus...

PAKISTAN-4277.JPG

PAKISTAN-4291.JPG

PAKISTAN-4294.JPG

                           ...avant d'être repliés et remportés... jusqu'à la prochaine cérémonie.

PAKISTAN-4302.JPG

La cérémonie est intéressante, mais moi j'aime aussi glaner quelques regards, quelques figures, des scènes, d'autant que nous n'avons jamais rencontré la moindre hostilité, bien au contraire...

PAKISTAN-4082.JPG

PAKISTAN-4074.JPG

PAKISTAN-4129-copie-1.JPG

PAKISTAN-4202.JPG

PAKISTAN-4205.JPG

PAKISTAN-4223.JPG

PAKISTAN-4096.JPG

PAKISTAN-4323.JPG

Pour vous rendre compte de l'ambiance, voici une vidéo.

Soyez indulgents, c'était la première fois que j'utilisais la fonction vidéo de mon appareil photos, et en plus j'étais sans arrêt bousculée par la foule, d'où l'impression de mal de mer que vous pourrez ressentir en visualisant ce petit film...

Pour plus d'informations sur cette tradition, son origine et signification, je vous invite chaleureusement à consulter la très instructive et très complète note de David Goeury, « Wagah Border » », Civilisations : http://civilisations.revues.org/index1225.html

Suite à ma demande d'autorisation à le citer, voici l'élégante réponse de Monsieur Goeury:

"Chère eMmA,

L'article est désormais en accès libre, vous êtes totalement libre de le citer, voire d'en extraire quelques morceaux, si vous le souhaitez.
Bravo pour vos photos.
Je vous souhaite tout le meilleur pour vos oeuvres.

Très cordialement".

A bientôt pour d'autres vues de Lahore et ses environs (petit à petit...)

eMmA MessanA

Les articles relatifs au Pakistan sont regroupés ici : #Pakistan

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

eMmA MessanA

J'aime le chocolat, la Sardaigne, les p'tits papiers (ceux de Gainsbourg, les colorés, les tout collés), les histoires, les mots doux, sucrés, salés, poivrés, les belles voix, marcher, chanter, la pluie, le soleil, et la tête alouette !
Voir le profil de eMmA MessanA sur le portail Overblog

Commenter cet article

aln03 19/05/2015 13:50

Merci de revenir avec ce Pakistan que tu connaîs si bien .J'avais oublié la vidéo .Bravo eMma qui aime le chocolat pour tout ce que tu nous mets en ligne .
Pour reprendre une de tes phrases de l'autre jour , moi aussi , j'ai vraiment l'impression de te connaître .
Bel a.m. et bises

eMmA MessanA 19/05/2015 14:01

Ta fidélité et ta bienveillance à l'égard de mes petites productions dans ce blog, Nicole, ce sont elles qui ont bâti ces liens entre deux inconnues.
Ils sont bien mystérieux, à préserver dans la délicatesse et le respect, mais à présent indestructibles.
Merci Nicole.
Je t'embrasse,
eMmA

almanito 19/05/2015 13:21

Elle est super, ta vidéo, gros plan, vues d'ensemble, la cérémonie, les visages, les cris d'enthousiasme, tout y est. C'est un très beau reportage, avec toutes les explications nécessaires, tu me fais découvrir ce cérémonial que je ne connaissais pas. Incroyable, cette foule fidèle au rendez-vous chaque dimanche!
Malgré tout je me pose tout de même des questions; ces frontières, ces gens exhortés à crier leur nationalisme sous bonne garde militaire...Les humains sont de drôles d'animaux qu'on dit civilisés pourtant...

eMmA MessanA 19/05/2015 13:56

Merci Alma d'avoir pris la peine de revenir sur cette page. Nous avons vécu cette journée complètement à part, dépaysante à souhaite, avec curiosité et grand intérêt. La gentillesse et l'accueil de ce peuple nous ont charmé à jamais. J'aurais bien aimé voir cette même cérémonie du côté d'Amritsar pour mesurer la différence d'ambiance. Même si les élans patriotiques sont de chaque côté très exacerbés, cette cérémonie n'en demeure pas moins un étalage légèrement folklorique. Cela dit, les milliers de morts que la partition Inde/Pakistan a engendrés demeurent un tel tribut, que les plaies ne sont absolument pas pansées. Tu as raison, l'instinct de l'homme est bien peu lié à la douceur...

aln03 17/11/2014 16:56

Toutes ces couleurs , ces gens surtout , j'espère qu'ils ne manquent pas à Flo
Bonne soirée
Nicole

eMmA 17/11/2014 16:57

Euh, je sais qu'il y en a au moins une qui lui manque...

anti 21/03/2012 15:39


Quel beau reportage ! Et ces photos ! Magnifiques ! Je viens d'ajouter le lien vers ton article dans la note que j'avais faite sur la frontière sur le blog :
http://annagaloreleblog.blogs-de-voyage.fr/archive/2010/03/07/frontiere.html


Merci pour le voyage ;-)

eMmA 21/03/2012 22:22



Merci pour le lien, Anti, ainsi que pour ton enthousiasme.


Promis, juré, je vous montre d'autres photos de notre voyage à Lahore dès que je parviens à dégager du temps...


Bises,


eMmA



Gérard 18/03/2012 22:41


J'ai pris mon temps en effet, de parcourir ton reportage, ainsi que la petite vidéo où la marche au pas des militaires est spectaculaire et sportive. Surement pas beaucoup d'européens à vous
tenir compagnie. Que ces femmes sont belles et coquettes...passons à l'article de ce jour.

eMmA 19/03/2012 07:34



Oui, nous étions une toute petite poignée (dont nous trois)....



cyrianne 18/03/2012 20:41


Des images dignes d'un grand reporter!...Des couleurs, de la vie, du coeur surtout, le moteur des grands voyageurs... C'est ..."transportant" et me ramène toujours à la nostalgie d'un temps
ancien et merveilleux.


Bravo, Emma, je t'embrasse


Cyrianne

eMmA 18/03/2012 22:05



Merci, Cyrianne, pour tous ces mots.


Que le coeur de papier (et de chair) soit le véhicule ami vers ce temps ancien, afin qu'il demeure bien présent...


Je t'embrasse,


eMmA



Gérard 17/03/2012 23:51


Impressionnante cérémonie haute en couleurs et surveillée de près par les militaires ...pas question de broncher .... Tes photos montrent bien l'ampleur de la foule passionné. Une bel, article
que je reverrais plus lentement demain ..il est tard !!! Bon dimanche Emma

eMmA 18/03/2012 09:38



Je ne sais pas pour quelle raison, mais j'étais sûre que les militaires te parleraient (je pensais, notamment, à la seule photo en "vertical").


Prends ton temps pour découvrir, rien ne presse...


Je te souhaite un excellent diMAnche (mon dernier jour de vacances...)


eMmA



Jackie 17/03/2012 22:10


Tes photos sont très belles et ton article fort intéressant mais la foule m'affolle
Belle soirée et bon dimanche eMmA

eMmA 18/03/2012 09:42



Je ne me suis pas laissé "emporte(r) par la foule"


Bon diMAnche à toi, Hackie.


eMmA



erato:0059: 17/03/2012 21:41


Un billet extraordinaire, merci de toutes ces explications et photos magnifiques. J'aime beaucoup les instantanés des spectateurs. Belle soirée eMmA

eMmA 18/03/2012 09:45



Merci, Andrée, pour ton enthousiasme !


Les instantanés, que j'adore repérer, même s'il est souvent bien difficile pour moi de les capter correctement, sont ce que je préfère. Ils donnent un supplément de vie aux
sites/monuments/cérémonies qui ont, bien sûr, tout leur intérêt, mais qui nécessitent d'être reliés à la Vie...


Bon diMAnche,


eMmA



kasimir 17/03/2012 19:37


Durant les années 80 j'ai passé  un mois et demi en Israel, à Jérusalem et dans le désert et ailleurs


C'était passionnant; mais j'ai eu l'impression en permanence de marcher sur une bombe prête à exploser.


Je ne me suis rendu compte de ma fatigue nerveuse qu'à mon retour: j'étais épuisé, et j'ai mis plus d'un mois ou deux à me calmer.


J'espère que tu a été moins perturbée que moi.

eMmA 17/03/2012 20:22



Là encore, tu emploies le terme tout à fait approprié quand tu parles d'"une bombe prête à exploser". JM & moi avons passé une dizaine de jours en Israël en novembre 1987, juste avant la
première intifada. Nous pouvions ressentir très concrètement la tension extrême et que quelque chose de grave allait se produire, ce qui n'a pas manqué.


Pour Lahore, j'aurai l'occasion de vous relater dans une prochaine note une expérience, qu'au départ, nous pouvions qualifier d'un peu "limite" pour nous petits occidentaux hyper protégés en
France. Nous étions sur le site du sanctuaire soufi de Data Darbar, lieu qui en juillet 2010 a été le théâtre d'un attentat sanglant. Au final, tout a été parfait, c'est juste notre imagination
qui travaillait...


En fait, il me semble que nous sommes revenus du Pakistan parfaitement en forme et vraiment extrêmement heureux de nos différentes expériences, la première étant d'avoir vu notre fils heureux
dans sa vie professionnelle et sociale.


Ceci contribue donc, au contraire, à me rendre moins inquiète, même si, tout de même le Pakistan demeure un pays que le Ministère des Affaires étrangères ne recommande vraiment pas aux
touristes...


 



kasimir 17/03/2012 19:11


Que de couleurs, et sans doute que de parfums, de musiques...


mais quel étrange pays tout de même


que de forces contenues.. plus ou moins bien.


Tu dois en être encore formidablement imprégnée

eMmA 17/03/2012 19:18



"que de forces contenues.. plus ou moins bien" : bien vu, Kasimir ! C'est tout à fait le terme ad hoc !



telos 17/03/2012 16:00


article plus que complet.oui j'avais entendu parler de cela..la foule me ferait fuir...

eMmA 17/03/2012 16:08



Curieusement, cette foule n'était pas oppressante...


Extrait de la chanson de Benjamin Biolay, "Ton héritage" :


(...) Si tu as peur de la foule mais supportes les gens


(...) Ça n'est pas ta faute, c'est ton héritage
Et ce sera pire encore quand tu auras mon âge


---> http://www.emmacollages.com/article-ce-sera-pire-quand-tu-auras-mon-age-100105877.html


A bientôt, Telos, et merci pour ton passage.


eMmA



valentine 17/03/2012 12:04


Merci Emma pour tes photos qui reflètent très bien l'atmosphère de cette impressionnante et étrange cérémonie qui saura, je le souhaite, rester "pacifique" de part et d'autre de cette
frontière si artificielle.


Je préfère les sourires que ces femmes ont bien voulu dévoiler devant ton regard bienveillant.


 

eMmA 17/03/2012 13:42



Tu as raison, Valentine.


J'ose espérer que le temps passant, les lourdes tensions entre pakistanais et indiens finiront par s'estomper. Mais on n'oublie pas si facilement le poids de milliers et de milliers de morts
causés par la partition il n'y a pas si longtemps, en fait...


Moi aussi, comme je l'écris à Sittelle, ce sont davantage les gens qui m'ont captivée, plus que la cérémonie en elle-même, même si je n'ai jamais rien vu de pareil nulle part ailleurs !


Bisou, Valentine.


eMmA



Annie LAPEYRE 17/03/2012 10:22


Très  coloré, passionnant, particulièrement intéressant !!!!!


Merci EMMA pour cet excellent reportage


 

eMmA 17/03/2012 12:54



Annie,


Je suis très contente que cette note trouve un écho en vous et vous plaise.


C'est encourageant.


A bientôt,


eMmA



Mimi 17/03/2012 09:39


Merci Emma


Ce que tu nous montres est tellement à part et original.


Si intéressant et drôlement beau.


J'adore et j'en veux encore !

eMmA 17/03/2012 12:53



Merci Mimi !


Oui, je vous en offrirai encore bientôt (toujours autour de Lahore).


Bon week-end,


eMmA



sittelle 17/03/2012 09:29


Les gens sont beaux, les enfants encore plus... beaucoup de choses passent par les regards, car les femmes avaient confiance en toi, on le ressent très bien eMmA; merci, gros bisous !

eMmA 17/03/2012 13:35



Je te rejoins, Sittelle, dans ton commentaire.


Ce sont les gens dans leur environnement qu'il me plait le plus de photographier.


Parfois, ce sont les femmes elles-mêmes (ou les hommes, d'ailleurs) qui spontanément me demandaient à être photographiés. Les plus réservés ne me le demandaient pas précisément, mais faisaient en
sorte d'attirer mon attention pour que je le comprenne.


C'est rare, et très précieux. Une chance de ne pas être allés dans un pays où des hordes de visiteurs affluent. Moi qui rêve de faire un jour des photos au carnaval de Venise, il me faudra voir
les choses autrement...