Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Collages, écrits pour les petits et les grands, et un tourbillon d'autres choses


Le firni c'est fini...

Publié par eMmA MessanA sur 20 Janvier 2022, 08:40am

Catégories : #CoupellesDAdoration, #Pakistan, #Abstrait

   Lors de mon dernier voyage au Pakistan il y a trois ans, nous avions tellement aimé les petites coupelles en terre cuite dans lesquelles l'une des spécialités sucrées locales nous avait été servie au dessert, le firni*, que pour nous faire plaisir, Hirra, la soeur de ma belle-fille Ammara, avait gentiment soudoyé le restaurateur pour m'en offrir un plein sac à moi ainsi qu'à ma belle-soeur Béatrice !

   C'était juste à la fin d'un chouette dîner familial et amical sur le toit du restaurant Andaaz à Lahore duquel on peut découvrir la ville tout illuminée... 

   Ces petites poteries sont très simples, assez rudimentaires, irrégulières et c'est justement ce qui me fait craquer. 

   J'ai décidé d'en détourner l'usage.

   Après les avoir observées quelques jours sur la table de l'atelier, je me suis lancée et les voici prêtes à devenir mes coupelles d'adoration. 
   Je vous montrerai le résultat au fil de l'eau. Là aussi, il n'y a rien d'extraordinaire, c'est pour moi juste le plaisir d'expérimenter un autre genre de gourmandise, de celles qui ne se mangent qu'avec les yeux.
   A l'image de ces simples et fragiles récipients, le résultat sera empli d'imperfections...

   Donc, il ne s'agira pas de poteries destinées à un usage alimentaire, mais plutôt d'une modeste décoration pour allier un peu plus le Pakistan à Saint-Urbain en Vendée.

Le résultat de ces transformations sera à retrouver via le croisillon #CoupellesDAdoration. Have fun !

   Eh oui, le firni, c'est fini (du moins dans ces petites coupelles) !

A bientôt,
 eMmA MessanA

* Retrouvez la recette du firni en suivant ce lien dans ce blog : lien

Le délicieux firni pakistanais préparé par Ammara, dans les coupelles en terre cuite artisanales rapportées de Lahore

Le délicieux firni pakistanais préparé par Ammara, dans les coupelles en terre cuite artisanales rapportées de Lahore

Les Collages d'eMmA MessanA, "Coupelles d'adoration" en cours de décoration avec de l'acrylique, de la gouache, des encres, du papier (peut-être)...

Les Collages d'eMmA MessanA, "Coupelles d'adoration" en cours de décoration avec de l'acrylique, de la gouache, des encres, du papier (peut-être)...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Merci pour ce beau partage original <br /> Belle journée Emma
Répondre
E
Merci pour ta visite ici, Jackie.<br /> Je te souhaite une bonne semaine à l'image de toutes les beautés que tu nous offres au quotidien.
E
Un artisanat humble réalisé avec des doigts d'or pour y présenter un dessert délicieux , un moment de partage puissant et très riche.<br /> <br /> Beau dimanche, bises eMmA
Répondre
E
Si je retourne au Pakistan, je ferai assurément le plein (de ce dessert et de ces coupelles) !<br /> Je te souhaite un agréable dimanche. Je t'embrasse, Erato.
M
J'aime le côté naturel de ces coupelles dont je ne connaissais pas l'existence. Du coup je suis allée voir la recette du fameux dessert pakistanais qui a l'air délicieux. Je vais donc voir avec plaisir tes idées de décoration pour ces "trésors" que tu as ramené et que tu veux détourner de leur usage premier. Bisous et une belle journée
Répondre
E
Moi ce qui m'avait séduite lorsque le firni nous fut servi à l'Andaaz sur les toits, c'est que deux coupelles étaient remplies du dessert puis posées l'une sur l'autre, celle du dessus reposée sur celle du dessous (la consistance de la crème assez épaisse le permet). <br /> Du coup, cela faisait un peu "couvert à la russe" !<br /> J'ai adoré cette façon un peu sophistiquée de magnifier l'ordinaire, sans compter que j'avais l'impression de découvrir comme une sorte de secret, d'autant qu'il faisait nuit...<br /> Belle journée, Manou.
V
Au fil de l'eau? Tu vas faire naviguer tes coupelles! J'ai hâte de voir leur transformation.<br /> Belle journée, affectueuses bises.
Répondre
E
ou alors, au gré du vent....<br /> Bisous, Valentine.