Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Je pratique l'art du collage et manie les mots aussi. Dernier titre paru : "Transpositions hasardeuses"


Les drôles d'oiseaux de Joséfa

Publié par eMmA MessanA sur 15 Juillet 2015, 08:54am

Catégories : #Mes gammes, #Mon pari : Paris !

Après, La Jeanne (révision ici), Aude Henneville (c'est par ), mon dernier coup de coeur revient à Joséfa.

La poésie des antennes de télé rêvant de "se déchaîner", la délicieuse Joséfa, les yeux emplis d'étoiles qui brillent, vous en montre le chemin.

Jolie parabole...

Pour ma part, j'ai toujours adoré les toits de Paris dont la poésie baigne un quotidien à rêver...

Tiens, tiens, une idée de collage #Epure jeunes filles? Peut-être...

Passez une belle semaine,

eMmA MessanA

Auteur-compositeur-Interprète : Joséfa. Réalisation : Pierre FISCUS. Production vidéo : Jazz in Sud de France

Photo eMmA MessanA depuis la Coulée Verte, Paris XIème

Photo eMmA MessanA depuis la Coulée Verte, Paris XIème

Joséfa, Drôles d’oiseaux

Page facebook : lien

Perchés sur une seule patte, nous sommes de drôles d’oiseaux
Vivant sur votre toit mais ça vous le savez à peine
D’un gris métallique nous ne sommes pas spécialement beaux
Mais nous sommes très utiles, nous sommes les antennes

Une patte en équerre et l’autre tendue
Du haut de votre toit, nous admirons la vue
Notre corps est fixe, mais si vous saviez !
Notre grand rêve à toutes, c’est de voyager…


Nous sommes les oiseaux sans plume
Oiseaux sans aile
Oiseaux figés, sans charme et qui se tiennent
Sur une patte de métal
Rêvant de s’envoler vers les étoiles…

On se passe le mot qu’une nuit viendra
On partira toutes illico de votre toit
Dans un bruissement d’ailes, nous nous déchaînerons
Envolée pour toujours la télévision !

Antennes de télé, ou bien paraboles
Elles seront des milliers à prendre leur envol
Sous un rayon de lune, ce sera si beau !
En attendant elles aiment servir de perchoir aux oiseaux

Elles sont….
Des oiseaux….
Elles sont des oiseaux…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
:)) sympa, je la connaissais pour l'avoir écoutée ici même. Merci Emma
Répondre
E
Je me suis trompée de lien : pour la pêche, c'est la Jeanne qu'il faudrait relier...
E
Une très belle photo , les toits, les antennes, relais entre les hommes.
Belle découverte que cette chanteuse Josefa , elle est charmante.
Douce soirée, bises eMmA
Répondre
E
Oui, charmante (elle a même relayé mon blog dans sa page facebook).
J'aime l'originalité de cette chanson et la fraîcheur de l'artiste qui se produit en ce moment à l'Arrache Théâtre à Avignon.
Bonne soirée à toi.
Bises d'eMmA
J
Merci pour cette belle découverte
Bel après midi
Répondre
E
La scène française est une perpétuelle charmante découverte de jeunes talents !
A bientôt,
eMmA
A
Elles peuvent bien s'envoler, les antennes, pour ce qu'il y a d'intéressant à la télé...
Jolie chanson et ta photo est superbe et pas courante.
Répondre
E
Des fois, on peut trouver des pépites à la télé (souvent très tard), donc je ne la jette pas encore par la fenêtre...
La photo est prise depuis la coulée verte : http://www.emmacollages.com/article-comme-les-tuyaux-d-un-orgue-103842061.html
Merci Almanito pour ta promenade chez moi et pour ton appréciation.
eMmA
V
Je comprends que tu ais été séduite par Josefa et ses oiseaux sans plumes. Une bien jolie découverte musicale.
Belle perspective que cette coulée verte! Je ne suis plus revenue dans ce quartier depuis plus de 30 ans...
Bises estivales s'envolent vers toi chère Emma.
Répondre
E
J'étais sûre, Valentine, que tu apprécierais cette malicieuse poésie d'une artiste qui promet. Tiens, je vais demander à mon neuveu si elle est prévue en programmation du Trianon Transatlantique à Rouen (ils sont toujours à la pointe pour la nouvelle scène française).
Tu me le dis si tu passes faire un tour à Paris (j'y suis encore pour une toute petite année...)
Bisous mon amie,
eMmA
A
Ils sont beaux tes toits. Je crois bien que tu n'as pas envie de les quitter d'encore .
Encore une jolie chanson que je ne connaissais pas ! Passe une belle semaine, toi aussi. bises
Répondre
E
J'en profite à mille pour cent et puis après, j'aurai de beaux souvenirs...
Joséfa, c'est pas découverte du jour. Je la verrais bien dans l'une de mes "Epures jeunes filles", gracile, facécieuse, charmante et poétesse...

Nous sommes sociaux !