Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Je pratique l'art du collage et manie les mots aussi. Dernier titre paru : "Transpositions hasardeuses"


Il y a longtemps que je n'ai plus de vos nouvelles

Publié par eMmA MessanA sur 3 Octobre 2021, 08:30am

Détail d'une lampe créée par la plasticienne de la mer, S. B. qui, je me le rappelle, aimait bien les abbayes... Expo Grand Large, Paris 12ème 27-28 novembre 2015

Détail d'une lampe créée par la plasticienne de la mer, S. B. qui, je me le rappelle, aimait bien les abbayes... Expo Grand Large, Paris 12ème 27-28 novembre 2015

Abbaye Saint-Vincent de Nieul-sur-l'Autise (Vendée), 1er octobre 2021

Abbaye Saint-Vincent de Nieul-sur-l'Autise (Vendée), 1er octobre 2021

**

Après un joli week-end

où une amitié fidèle nous a réunis dans notre port d'attache

fête essentielle et joyeuse en guise de phare et de boussole 

j'ai pensé aussi à associer par la pensée cette part d'absence

qui fait que lorsque la mer se retire,

la laisse omet parfois de rendre un morceau de nos souvenirs.

Pourtant, à l'ouest, je n'oublie pas mes amitiés capitales.

L'entrée de la maison est toujours éclairée par un morceau du Grand Large.

eM 03 octobre 2021

 

Merci à tous les amis, les fidèles, les présents, les intermittents, les communicants, les silencieux, les plasticiens, les scientifiques, les terriens, les intellectuels, ceux qui disent, ceux qui chantent juste et ceux qui chantent faux, ceux qui content et ceux qui n'ont jamais su, ceux qui comptent les étoiles et ceux qui les confondent, ceux qui enseignent et ceux qui apprennent...

Ils sont tous éternels en mon coeur.

eMmA MessanA

Cécile dira à une amie
Mes parents étaient très contents
Ils vivent à Châtenay-Malabry

Vincent Delerm ("Châtenay-Malabry")

Vincent Delerm, Châtenay-Malabry

Extrait de l'album éponyme (30 avril 2002), Victoire de l'album révélation aux Victoires de la musique 2003.

Voici longtemps Elizabeth
Que je n’ai plus de vos nouvelles
Où avez-vous passé les fêtes
Comment vont Tom et Isabelle
Ici nous avons profité
De la présence des enfants
Et nous avons dépoussiéré
Nos vieux souvenirs de parents

Cécile avait fait des guirlandes
Rouge et dorées pour le 24
Un pudding une truite aux amandes
Elle a revu un peu Agathe
Jean-Christophe lui ne change pas
Il a ressorti ses legos
Il vient de signer un contrat
Pour trois années à Toronto

Ils sont repartis tout à l’heure
Cécile a cinq heures de trajet
Ils sont repartis tout à l’heure
Et je repensais

Un vendredi après-midi
Nous étions encore à Saint-Cloud
Pierre est rentré et il a dit
J’ai trouvé quelque chose pour nous
Et puis nous sommes arrivés là
Cécile avait cinq ans et demi
En 1983
Ici à Châtenay-Malabry
Je vous écris
Dans le silence qui s’installe
C’est un dimanche après-midi
Je suis assise dans la grande salle
Les murs de Châtenay-Malabry
Les rires du passé me font mal
Ils sont partis avant midi
Chacun a sa vie c’est normal

Je vous écris
Dans les vestiges du jour de l’an
Il y aura des photographies
Que nous mettrons dans l’album blanc
Cécile dira à une amie
Mes parents étaient très contents
Ils vivent à Châtenay-Malabry
Ils s’ennuient un peu maintenant
Voici longtemps Elizabeth
Que je n’ai plus de vos nouvelles

~~

Pour recevoir les actualités de ce blog, il suffit de vous inscrire ici, puis d'aller confirmer l'inscription à partir du mail que vous aurez reçu (n'oubliez pas de vérifier si ce mail est arrivé dans vos spams) 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Absence ne veut pas dire oubli , elle peut être douloureuse mais elle est un signe évident de l'attachement .A nous de penser à réduire ces temps d'absence quand c'est possible ou de les atténuer par les souvenirs générés.
Belle journée, bises eMmA
Répondre
E
Je ne suis que partiellement d'accord avec toi. A mon avis, il faut nourrir l'amitié, une trop longue absence ressemble trop à un oubli irréparable. L'amitié quand elle est réelle et sincère ne peut pas se satisfaire de trop de silence. Bien sûr, les aléas de la vie, font que l'on ne peut pas être toujours disponibles, c'est évident et parfaitement compréhensible. Mais un ami c'est de l'or, même et surtout pendant les périodes difficiles.
Je te souhaite une belle journée, Erato.
M
Magnifique ces mots et ces pensées...c'est tellement vrai chacun a sa vie mais souvent l'absence fait mal. Je t'embrasse
Répondre
E
Oui, et pendant ce temps-là, la vie... passe !
Je te souhaite une belle semaine, Manou la fidèle.
H
Et j’aime tellement ces petits signes intermittents, ces images poétiques, ce regard sur le monde qui nous le fait trouver plus beau...
Répondre
E
A mon avis, tout est poésie.
Merci pour ton passage ici, Hélène. Passe une bonne semaine.

Nous sommes sociaux !