Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Collages, écrits pour les petits et les grands, et un tourbillon d'autres choses


Ruines

Publié par eMmA MessanA sur 16 Mars 2022, 08:02am

Catégories : #Mes gammes, #Les mots doux d'eMmA

   Au cours de ma récente journée de dédicaces (lire ici), j'ai pour la première fois pris une pause déjeuner.  

   Habituellement je fais la journée "continue". Mais cette fois-ci, bien m'en a pris car je me suis sentie beaucoup moins fatiguée, j'ai pris un vrai repas super agréable, et me suis ensuite un peu promenée dans Machecoul.

   Au détour d'une place, j'ai proprement été attirée par une bâtisse à l'abandon, complètement en ruines, ouverte à tous vents. J'avais l'impression qu'elle m'invitait dans son dénuement à venir l'apprivoiser...
   Pas à pas, je me suis lentement approchée tout en me sentant un peu comme une intruse, et pourtant également en parfaite harmonie amicale avec cette maison de ville qui bruissait de vies antérieures.

   Je ne me suis pas autorisée à entrer dans les pièces ni à monter l'escalier. Je ne voulais pas que mes pas ou mon regard se permettent d'entrer dans l'intimité des anciens habitants de ce foyer partis vers je ne sais quelle histoire.
   Je me suis juste promenée dans le jardinet...

   Avec ses pierres disjointes, ses papiers peints qui pendouillaient, sa peinture écaillée et même avec des déchets oubliés, des graffitis tracés sur les murs de son entrée, les herbes folles et le lierre qui reprenaient leurs droits dans sa cour et dans son jardin, tout concourait à rendre ce lieu attachant.
J'ai eu l'envie de prendre cette quinzaine de photos avec mon smartphone (j'ai d'ailleurs bien regretté de n'avoir pas pris mon appareil photos).

   Il faisait très frais, le silence régnait, un magnifique soleil éclairait de vie cette scène assez incongrue aux côtés d'autres habitations en parfait état. On aurait dit un décor de cinéma ou une sorte de rêve un peu halluciné...

   Au milieu des faisceaux de lumière, j'y ai vu comme une allégorie de l'implaccable réalité de nos vies qui s'étiolent peu à peu dans une planète maltraitée, dans ces guerres qui tuent et déracinent des populations et qui partent du jour au lendemain en laissant leur maison et leurs biens aux bons soins d'hypothétiques retours.

   J'y ai vu aussi quelques pousses d'espérance pour que la vie grandiose revienne malgré tout, un jour, ici et ailleurs...

 

Comme une vague qui va et vient

            le rire revient après la grimace

                       le silence après le tumulte....
 

Portez-vous bien et ne renoncez jamais à vos rêves aussi infimes soient-ils. Pour ma part, j'en ai tout un lot qui depuis plus de deux ans ne demandent qu'à voir le jour. Je les espère, je les attends...

A bientôt,
eMmA MessanA
Photos : © eMmA MessanA

Diaporama des photos prises de cette bâtisse abandonnée à Machecoul © eMmA MessanA
Diaporama des photos prises de cette bâtisse abandonnée à Machecoul © eMmA MessanA
Diaporama des photos prises de cette bâtisse abandonnée à Machecoul © eMmA MessanA
Diaporama des photos prises de cette bâtisse abandonnée à Machecoul © eMmA MessanA
Diaporama des photos prises de cette bâtisse abandonnée à Machecoul © eMmA MessanA
Diaporama des photos prises de cette bâtisse abandonnée à Machecoul © eMmA MessanA
Diaporama des photos prises de cette bâtisse abandonnée à Machecoul © eMmA MessanA
Diaporama des photos prises de cette bâtisse abandonnée à Machecoul © eMmA MessanA
Diaporama des photos prises de cette bâtisse abandonnée à Machecoul © eMmA MessanA
Diaporama des photos prises de cette bâtisse abandonnée à Machecoul © eMmA MessanA
Diaporama des photos prises de cette bâtisse abandonnée à Machecoul © eMmA MessanA
Diaporama des photos prises de cette bâtisse abandonnée à Machecoul © eMmA MessanA
Diaporama des photos prises de cette bâtisse abandonnée à Machecoul © eMmA MessanA
Diaporama des photos prises de cette bâtisse abandonnée à Machecoul © eMmA MessanA

Diaporama des photos prises de cette bâtisse abandonnée à Machecoul © eMmA MessanA

Axelle Red et Ycare, D'Autres Que Nous (14 Boulevard Saint-Michel)

Assane Attyé (Ycare) / Dino Cirone

Les murs se souviennent-ils de nous?
De nos promesses?
Il m'arrive de me rendre à l'adresse

De notre grand amour
Je passe devant et puis j'espère te voir par la fenêtre
Confiant, sourire au coin des lèvres et puis je lève la tête

 

Je vois qu'il y a de la lumière
D'autres que nous y passeront

Leurs nuits d'hiver
Au coin du feu doux

 

D'autres que nous
Feront l'amour sous ces fenêtres
D'autres que nous vivront de longues nuits de fêtes
D'autres que nous
Feront la guerre ou bien peut-être s'aimeront ils pour toujours?
D'autres comme nous feront pareil
14 boulevard Saint-Michel

 

Les voisins se souviennent-ils de nous?
De notre tendresse?
Je retourne à notre ancienne adresse pour en découdre
Le digicode n'est plus le même
La gardienne à la retraite
Alors je guette si les fenêtres laissent toujours passer le jour

 

Je n'y vois guère plus de lumière
D'autres comme nous

Pleurent de chagrin sous un réverbère

Loin des feux doux

 

D'autres que nous
Feront l'amour sous ces fenêtres
D'autres que nous vivront de longues nuits de fêtes
D'autres que nous
Feront la guerre ou bien peut-être s'aimeront ils pour toujours?
D'autres comme nous feront pareil
14 boulevard Saint-Michel

 

On n'avait rien, on était tout
On était nous
On n'avait rien mais on était tout
Comme d'autres avant nous

D'autres comme nous

 
Ont fait l'amour sous ces fenêtres
D'autres comme nous

ont vécu de longues nuits de fêtes
D'autres comme nous
Ont fait la guerre,

Oui mais peut-être

s'aimeront ils pour toujours?


La vie était tellement plus belle
14 boulevard Saint-Michel

La vie était tellement plus belle
14 boulevard Saint-Michel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Une chanson qui est en union avec la résonnance de tes pas dans cette maison pleine de souvenirs .<br /> Une visite la fait revivre et lui redonne la chaleur du partage.<br /> Merci pour ce beau partage.<br /> Douce soirée, bises eMmA
Répondre
E
Je suis heureuse que cette page puisse apporter un regain d'attention sur cette maison dont les habitants sont partis ailleurs. Je ne sais pas où ils sont partis, mais ils ont bien sûr laissé des traces d'un pan de leurs vies, de leurs sentiments, leurs murmures. <br /> Je les ai sentis et entendus. Ils sont là...
M
Ces ruines sont très émouvantes en effet et contrastent avec les maisons alentour...Tu as bien fait de laisser tes pas aller la découvrir, et c'est vrai qu'elle est entourée de mystères puisque on ne sait rien des derniers habitants, de leur départ précipité ou pas, du pourquoi elle est en l'état.. Merci pour ces mots et cette chanson dont je ne me souvenais pas. Je t'embrasse.
Répondre
E
J'ai imaginé des vies, des destins brisés, des fuites loin de ce petit paradis qu'a peut-être représenté cette demeure pour au moins une personne... J'espère qu'un jour elle sera réhabilitée pour protéger une autre famille...<br /> Je te souhaite une bonne journée, Manou.
G
une très belle chanson, merci de nous la faire connaître
Répondre
E
Oui, cette chanson ressemble à un court-métrage empli d'émotions. Elle parle au coeur et le duo formé par Axelle Red et Ycare fonctionne très bien, je trouve.
M
Une page très émouvante
Répondre
E
Merci Marie. <br /> J'avais l'impression que cette maison en ruines avait un message à nous faire passer. C'est vraiment curieux qu'elle soit ainsi livrée à tous les vents, que personne n'en protège l'accès. Je me demande depuis combien de temps elle a été abandonnée...