Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Je pratique l'art du collage et manie les mots aussi. Dernier titre paru : "Transpositions hasardeuses"


Quel parfum et dans quel sillage?

Publié par eMmA MessanA sur 22 Octobre 2021, 09:52am

Catégories : #Mes gammes, #Les mots doux d'eMmA, #Poésie

Les mots,

les chansons,

les musiques,

les images,

les parfums,

sont des douceurs que nos mémoires

caressent

pour mieux nous souvenir

des instants de bonheur

aussi fugaces soient-ils

ou teintés de rêves imaginés...

ℰℳ 03082012

#Les mots doux d'eMmA, Texte et collage © eMmA MessanA 

Les Collages d'eMmA MessanA, collage N°90 "Fragrances", pièce unique © eMmA MessanA

Les Collages d'eMmA MessanA, collage N°90 "Fragrances", pièce unique © eMmA MessanA

© eMmA MessanA

Villasimius (Sardaigne), juillet 2009 - N°90 Fragrances

Collage sur papier dessin 24 X 32 cm
Fragments de papiers provenant de divers magazines

Ce collage N°90, pièce unique, a été vendu durant Intim'Expo 29-30nov13

 Il vit à Palaiseau

les collages d’eMmA MessanA et APRES SCHOOL à Pondichery (Inde)

5% du produit de la vente de ce collage ont été versés à APRES en France,

envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil et sa famille en sont les fondateurs

Les Passantes, Georges Brassens

Texte d'Antoine Pol, musique de Georges Brassens

Je veux dédier ce poème

A toutes les femmes qu'on aime
Pendant quelques instants secrets
A celles qu'on connait à peine
Qu'un destin différent entraîne
Et qu'on ne retrouve jamais

A celle qu'on voit apparaître
Une seconde à sa fenêtre
Et qui, preste, s'évanouit
Mais dont la svelte silhouette
Est si gracieuse et fluette
Qu'on en demeure épanoui

A la compagne de voyage
Dont les yeux, charmant paysage
Font paraître court le chemin
Qu'on est seul, peut-être, à comprendre
Et qu'on laisse pourtant descendre
Sans avoir effleuré sa main

(A la fine et souple valseuse
Qui vous sembla triste et nerveuse
Par une nuit de carnaval
Qui voulu rester inconnue
Et qui n'est jamais revenue
Tournoyer dans un autre bal)

A celles qui sont déjà prises
Et qui, vivant des heures grises
Près d'un être trop différent
Vous ont, inutile folie,
Laissé voir la mélancolie
D'un avenir désespérant

Chères images aperçues
Espérances d'un jour déçues
Vous serez dans l'oubli demain
Pour peu que le bonheur survienne
Il est rare qu'on se souvienne
Des épisodes du chemin

Mais si l'on a manqué sa vie
On songe avec un peu d'envie
A tous ces bonheurs entrevus
Aux baisers qu'on n'osa pas prendre
Aux cœurs qui doivent vous attendre
Aux yeux qu'on n'a jamais revus

Alors, aux soirs de lassitude
Tout en peuplant sa solitude
Des fantômes du souvenir
On pleure les lèvres absentes
De toutes ces belles passantes
Que l'on n'a pas su retenir

Pour retrouver d'autres chansons (ou la présence) de Georges Brassens dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre de ces pages :

Titre posthume de Brassens

Laisse tomber les feuilles

Notre rendez-vous... enfin !

Rendez-vous

Quel parfum et dans quel sillage ?

14 juillet 14

Au Bois de Vincennes

Que du bonheur

Saturne et Gallilée : Georges et Renaud...

Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants...

 

Site reprenant l’essentiel de Georges Brassens : link 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Quel plaisir de revoir ce magnifique collage très sensuel.
Mon parfum ptéféré: Heure bleue de Guerlain. Et toi? Lequel est ton préféré?
Répondre
E
Ah l'Heure Bleue, que de souvenirs... Tu as bon goût !
J'ai beaucoup aimé ce parfum, mais aussi Rive Gauche d'YSL que j'ai beaucoup porté.
Je t'envoie des effluves de sourires en te souhaitant une délicieuse soirée.
M
Belle chanson de Brassens dont je ne me souvenais pas de toutes les paroles, mais grâce à toi c'est réparé. Très joli collage tout doux et parfumé. Bisous et une belle fin de semaine
Répondre
E
Cette chanson est tellement belle... Brassens a bien fait de mettre ce poème d'Antoine Pol en musique.
Je t'embrasse en te souhaitant une belle soirée, chère Manou.
M
Ah oui, tu as raison , ce poème aurait été parfait pour mes nuages furtifs, mais ma page Partage Deezer est proposée à l'avance pour ne pas passer mon temps à changer, c'est une succession que je déroule et j'en ajoute au fur et à mesure, enfin tu comprends mais voilà cette chanson est superbe et très émouvante....
Bises ma mie, belle journée
Répondre
E
Oh je ne voulais du tout dire que cette chanson fut plus appropriée pour ta jolie page ! C'est juste pour te dire combien j'aime cette chanson.
Bisous Marine,
eMmA
C
Magnifique collage rosé-d'or tout en douceur-rondeur sur cette chanson éternelle !!!!
Répondre
E
Ce collage a été composé dans l'île d'une partie de mes ancêtres qui est inspiratrice...
T

Je n'aime vraiment pas du tout le parfum Samsara.....je ne sais pas pourquoi. Régulièrement on me demande si je le porte :( mon parfum aurait une de ses composantes mais laquelle?...étrange
non? 
Répondre
E


Oui, très intéressant. Attrirance/répulsion ?


J'aime assez l'accroche poétique qui est faite de Samsara sur le site de Guerlain : "Samsara signifie "renaissance éternelle" en sanskrit et est inscrit dans la "roue de la vie", la référence
religieuse du bouddhisme tibétain. Il désigne le perpétuel voyage d’une existence à une autre, une invitation à la sérénité et à la plénitude. Créé en 1989 par Jean-Paul Guerlain, Samsara est un
hommage à la femme de sa vie, sa véritable révélation de l'amour."


 


Il y a souvent des notes récurrentes dans les parfums de Guerlain. Peut-être portes-tu un autre parfum de cette grande maison ? D'où la méprise/le doute des personnes que tu côtoies.


Je ne me souviens plus trop de l'odeur de ce parfum (proche de Shalimar ?), mais en revanche, ce magnifique flacon évoque un beau souvenir chez moi.


Chez Guerlain, ma préférence va à l'Heure Bleue.


 


Belle et odorante journée à toi.


eMmA


 



K

comme elle est belle cette chanson


et comme elle est juste !
Répondre
E


 


Oui, j'aime vraiment beauxoup la réécouter de temps à autres.


Elle me suit depuis bien des années...


 



L

ton collage est beau, quel travail


 


j' aime cette chanson


merci


bisous Emma
Répondre
E


 


Le Nez, c'est un travail que j'aime beaucoup.


J'ai passé l'après-midi à coller. Quel plaisir !


De temps en temps, je vais voir ce que vous m'avez écrit, et puis je reprends mon ouvrage adoré là où je l'ai laissé...


 


Je te souhaite une bonne soirée,


eMmA


 



G

Il nous faut de la mémoire en effet !!!!collage parfumé à la lavande
Répondre
E


 


Il y a de l'idée...



F

je ne connaissais pas cette chanson de brassens
Répondre
E


 


Elle est divine, même si le texte n'est pas de lui.


Brassens a déniché ce poème au Marché aux puces de Vanves. Il est tiré des "Emotions poétiques", écrit par Antoine Pol
pendant la grande guerre. Assez vite, Brassens essaie de retrouver l'auteur, mais lorsqu'enfin, il le trouve, celui-ci est mort depuis un an.Brassens a supprimé une strophe qui est
dans l'édition originale des "Emotions poétiques", recueil publié par Antoine Pol, en 1918, aux Editions du Monde Nouveau :

A la fine et souple valseuse
Qui vous sembla triste et nerveuse
Par une nuit de carnaval
Qui voulut rester inconnue
Et qui n'est jamais revenue
Tournoyer dans un autre bal
J'aime et j'adore le grand Georges, et bien que ce poème ne soit pas de lui, cette chanson est l'une de mes préférées.


 


Bonne soirée, Flipperine.


eMmA






E

Ton collage est magnifique , j'aime beaucoup tes mots.


Très belle chanson.


Bonne soirée eMmA
Répondre
E


 


C'est vous tous qui avez des mots qui touchent.


Merci.



G

superbe chanson et ton collage lui convient très bien...Merci pour le lien, c'est quand même mieux quand on comprend ce que dit le chanteur
Répondre
E


 


Gazou, je penserai à l'avenir à tenter de trouver des traductions lorsque j'accompagnerai mes notes de chansons qui ne sont pas en français...


 


Merci pour ta fidélité.


eMmA


 



V

Voici la composition de parfum que m'inspire ton collage:


Note de coeur: fruits rouges gorgés de soleil


Note de tête: bergamote pour refraîchir


Note de fond: bois de rose pour l'envoûtement


Je t'en pschitte un brin?
Répondre
E


 


Je prends ! Mmmmmmm, je le sens VRAIMENT ton parfum !


J'aurais adoré être "nez"...


Il fut une époque où je ne me débrouillais pas trop mal pour reconnaître les parfums, senteurs et autres arômes...


Un jour, à la suite d'un reportage aux infos, je n'ai pas pu m'empêcher d'entrer en contact avec l'un des ambassadeurs de la célèbre Maison Lubin. J'avais été absolument subjuguée par la façon
dont il expliquait sa quête à travers le monde pour aller à la recherche des plus belles cristalleries pour habiller les flacons, et des plus précieuses matières premières pour composer
l'alchimie de ses senteurs...


Il a eu l'extrême délicatesse de répondre magnifiquement à mon mail.


A chaque fois que je regarde le site de Lubin, j'ai l'impression d'être transportée dnas un autre monde...


 



P

Un thème magnifique, les paroles de cette chanson, la guitare, et ces couleurs tendres aux lignes douces diffusent un parfum de souvenirs nostalgiques très agréables ...


Comme je me sens bien chez toi .


Merci eMmA, bisous, Plume .
Répondre
E


 


Ton com me fait bien plaisir !


Reste ici autant que tu veux, car c'est bien pour vous que mes notes sont artisanalement fabriquées. Si elles vous plaisent, je suis aux anges...


 


Bonne soirée,


eMmA



A

Si certains regardent trop vite, ils peuventpenser que c'est facile, mais outre le sens, la cohérence à donner à un collage, il y faut aussi du goût, le sens des couleurs; ici, les rondeurs
évitent le côté "mosaïque" trop raide; tu as trouvé ton truc, emma; et ça te réussit. Du coup, ton blog est unique!
Répondre
E


Unique ? Oh tout comme le tien, Anne.


Et c'est là toute la richesse de nos blogs, de pouvoir relier toutes ces unicités, les découvrir et les partager...


Vous me donnez vraiment tous l'envie de concocter de nouveaux collages. Il faut que je me booste !!!


 


 



Nous sommes sociaux !