Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Je pratique l'art du collage et manie les mots aussi. Dernier titre paru : "Transpositions hasardeuses"


Le 1er collage de 2011

Publié par eMmA MessanA sur 30 Mars 2015, 07:02am

Catégories : #Collection de Muses, #papier indien

Beaucoup de plaisir à me retrouver sous l'emprise

de la colle....

eMmA MessanA

Les Collages d'eMmA MessanA, collage "Muse au clavecin", pièce unique

Les Collages d'eMmA MessanA, collage "Muse au clavecin", pièce unique

© eMmA MessanA

Paris XIème, février 2011 - N°157 Muse au clavecin

Collage sur papier indien 24 X 32 cm

Fragments de papiers provenant de divers magazines

le #papier indien, fait main, provient de la Manufacture de papiers artisanaux de l'Ashram Sri Aurobindo de Pondichéry

Ce collage N°157, pièce unique, n'est pas disponible

Vit à Meudon

Dans la série "Collection de Muses"...

Un clic sur une vignette vous renvoie vers la note qui lui est consacrée et vous permet de visualiser le collage.

N°157 Muse au Clavecin N°158 L'Arbre à Muses N°159 La Muse Bouche N°160 Mille et Une Muses N°161 La Muse de Diego N°162 Le Rêve de la Muse N°190 Le songe de la Muse

Für Alina,  Arvo Pärt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

Tu voyais la vie en rose début 2011, tu continues à la voir en rose grâce à ta collègue encore cette année... pourvu que ça dure !! :)
Répondre
E


Pas sûr...



E

J'aime ce fond doux et tendre. Des racines monte la mélodie pour inspirer la muse. Vraiment très joli.Bonne soirée eMmA
Répondre
E


Merci pour ton appréciation qui m'encourage.


Bonne journée,


eMmA



S

magnifique comme toujours :)))))
Répondre
E


Tu es adorable, Soly !



D

C'est le papier indien que tu avais rapporté de ton voyage l'année dernière, il fait un fond magnifique. Et j'adore voir les racines d'un arbre, elles ne sont pas visibles à notre regard, tout
comme les branches dénudées, on ne les voit que l'hiver car les feuilles nous en cachent la beauté. Tout en douceur ta "Muse au clavecin", superbe. Bises. Danielle
Répondre
E


Oui, Danielle, c'est bien cela.


Il m'en reste encore de ce joli papier. Je n'ose le "finir"...


Douceur, douceur, on en a tant besoin....


Je te souhaite une douce journée,


eMmA



K

comment ?


encore rien collé en 2012 ?


plus que 11 mois....
Répondre
E


Euh, juste une carte pour une collègue le mois dernier. Je ne sais pas si ça compte pour un...



G

des rapports certains...collage et prendre racines
Répondre
E


Oui, peut-être... décoller et déraciner



G

Bonne idée...je sens que ce collage de 2012 nous promet quelquec hose de tout aussi heureux
Répondre
E


Bon, ce week-end, je m'y mets. Tu as une idée de sujet à coller ?


Dis-moi, Gazou.


eMmA



M


Emerveillée par ce collage...


 


"Je suis cette douce mélodie oubliée


Qui depuis longtemps dort sur un vieux parchemin,


Je rêve d'un artiste qui de son archet,


Réveillerait un instant mes sons cristallins"


extrait d'un de mes poèmes



Répondre
E


Tes mots donnent une belle résonnance à mon collage.


Ils lui ajoutent un supplément de vie...


Merci Marie,


eMmA



L


Je reviens loin en arrière car j'ai beaucoup de retard ici ! Je trouve ta série de collage sur papiers indiens très réussie et j'ai adoré aussi tes confetti pour les mariés... Bravo Sacré Pot de
colle !!



Répondre
E


Merci La Lutinière pour ton enthousiasme !


Sacré Pot de colle d'eMmA



L


Entre toutes les poudres ramenées d'Inde, la colle...tu vas être shootée  et voir des éléphants roses  c'est
déjà en partie fait car le papier à pris la couleur ...Est ce que tu peux m'expliquer (si c'est expliquable pour une créatrice, la présence imposante des racines ? ) Désolée mais j'essaye de
comprendre...peut-être qu'il ne faut pas simplement entrer dans le tableau  Bises



Répondre
E


Pour les éléphants, c'est par ici : http://www.emmacollages.com/article-la-grosse-bete-46786689.html


Des racines ? Elles sont en cours... Là c'est une frondaison...


En fait, toi seule peut comprendre ce que tu veux comprendre. Je n'impose rien, je suggère. Dis-moi, toi, ce que tu vois. Moi, je n'ai de plus rien à "dire" une fois que mon collage est en
ligne...


Des bises d'eMmA