Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

La dernière

Si vous souhaitez écrire et/ou lire un commentaire sur cette page, rendez-vous tout en bas de celle-ci.

Merci pour votre visite !

Je vous avais montré quelques unes des étapes qui m'ont conduite à la création de ma première figurine en #papier mâché.

Et puis, j'ai arrêté de le faire pour vous épargner les nombreuses étapes supplémentaires nécessaires pour la finaliser, longues, mais heureuses pour ce qui me concerne.

Tout est fait de papier hormis les deux plumes de son bouquet.

Aujourd'hui, la voici décemment habillée, prête pour sa première grande sortie.

J'avoue ne pas  être fâchée de la laisser à présent vivre sa vie car elle m'a pas mal mobilisée, la maligne..

Parfois, je lui trouve des airs à la Tim Burton (ses dessous et quelque chose dans le sourire), parfois je lui trouve des airs très "fin de carrière" lorsque l'on perçoit l'émotion à fleur de peau qu'elle trimballe, consciente de toutes ses imperfections...

Elle a un peu le trac pour sa toute première sortie (et moi aussi...) !

Voici donc La dernière qui vous fait son défilé sur sa scène à elle.

A bientôt,

eMmA MessanA

Les petites Sculptures papier eMmAillotées sont regroupées ici : #Boîtes et Sculptures papier

Les Collages d'eMmA MessanA, figurine en papier mâché "La dernière", pièce uniqueLes Collages d'eMmA MessanA, figurine en papier mâché "La dernière", pièce unique

Les Collages d'eMmA MessanA, figurine en papier mâché "La dernière", pièce unique

La dernière
La dernière

© eMmA MessanA

Paris XIème, octobre 2015 - N°59 La dernière

Sculpture de papier mâché 28 X 25 cm (journal, papier de soie et papiers indiens)

le #papier indien, fait main, provient de la Manufacture de papiers artisanaux de l'Ashram Sri Aurobindo de Pondichéry

Ce collage N°59, pièce unique, est disponible dans le catalogue N°4 ici

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL

5% du produit de la vente des collages sont versés à APRES en France, envoyésdans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil en est le Président-Fondateur et Noëlle Duteil  la Trésorière

La dernière

Serge Lama, La Chanteuse A Vingt Ans

Extrait de l'album Je Suis Malade (1973)

Paroles, Serge Lama

Musique, Alice Dona

Elle arrive à huit heures, personne est encor' là
Elle ferme à double tour sa loge, et la voilà
Qui d'un air attendri sourit à son miroir
Ca fait bientôt trente ans qu'ell' fait ça tous les soirs

Puis elle prend son visage à deux mains
Le caresse comme si ça n'était plus le sien
Puis elle prend les fards et les crayons
Se dessine un sourire avec application
Les faux cils, la longue robe noire, les souliers de satin, la perruque d'argent

Maintenant la chanteuse a vingt ans
Puis elle rentre en écartant les bras
Comme si elle rentrait pour la première fois
Puis elle chante avec cette voix là
Comme disent les journaux qu'on ne remplace pas
Elle sourit avec ce sourire là qui n'appartient qu'à elle et que nous aimons tant
Maintenant la chanteuse a vingt ans

Puis elle sort épuisée, son maquillage fond
Elle répond d'un air triste à deux ou trois questions
Elle s'habille en civil, elle rentre dans l'auto
Puis s'endort sur l'épaule de son impressario

Elle revoit l'Alcazar et Deauville
A l'époque où les hommes étaient encor' dociles
Elle revoit mêm' ce petit chanteur
Sacrifiant son cachet pour lui offrir des fleurs
Elle revoit ces amoureux transis qui jetaient dans son lit des colliers de diamants

Maintenant la chanteuse a vingt ans
Puis elle rentre en écartant les bras
Comme si ell' rentrait pour la première fois
Puis elle chante avec cette voix là
Comme disent les journaux qu'on ne remplace pas
Elle sourit avec ce sourire là qui n'appartient qu'à elle et que nous aimons tant

Maintenant la chanteuse a vingt ans
Puis elle rentre en écartant les bras
Comme si ell' rentrait pour la dernière fois
Elle se plaint avec cette voix là
Comme disent les journaux qu'on ne remplaç'ra pas
Puis elle pleure avec ce sourire là qui n'appartient qu'à elle et que nous aimions tant
Maintenant la chanteuse a vingt ans

Pour retrouver d'autres chansons de Serge Lama dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre des notes suivantes :

"Reste à distance d'yeux"

Esclave de Paris

Une île onirique et Serge Lama

Le Temps des souvenirs

"Puis elle disparaît..." avec Marc Lavoine et Jean-Jacques Goldman

De la musique jusqu'au bout...

Site de Serge Lama : link

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Parisianne 19/11/2016 21:29

Quel talent eMmA ! et quel travail, bravo !
Bises portées par le vent !
Anne

eMmA MessanA 20/11/2016 12:13

Merci Parisianne l'Océane.............

lenez o vent 08/11/2015 20:06

nul n'est parfait
Bravo quelle patience
Merci pour le partage
Bises

eMmA MessanA 08/11/2015 20:59

Ca va, je finis par en avoir à revendre (de la patience)...
Bonne fin de dimanche,
eMmA

valentine 03/11/2015 12:09

Consciente de toutes ses imperfections! J'adore..........
En tout cas la voilà qui a pris vie pour notre plus grand plaisir.
Bises chère Emma

eMmA MessanA 03/11/2015 14:30

Mais oui, mais oui, la perfection ne serait pas de ce monde, de toutes façons, alors...
Merci pour ton passage ma chère Valentine.
Des bises d'eMmA

Jeanne Fadosi 26/10/2015 10:33

elle est vraiment très réussie !

eMmA MessanA 26/10/2015 10:52

Oh grand merci, Jeanne (les doutes, toujours les doutes...) !

erato 25/10/2015 20:54

J'aimais bien suivre tes étapes de création.
On la sent émue , pas de ses imperfections ( qui n'en a pas ! ) mais de sa présentation au grand public des blogueurs! Sa prestation est un succès , elle est divine.
J'aime la chanson de Serge Lama.
Belle soirée , bises eMmA

eMmA MessanA 26/10/2015 08:39

J'en suis toute rose de plaisir... et faut-il l'avouer un peu incrédule...
Oui, cette chanson de Serge Lama est un bijou.
Bonne pause, Erato.
eMmA

gazou 25/10/2015 18:46

C'est vrai, elle a vraiment un petit air de famille
En tout cas, elle est bien réussie!

eMmA MessanA 26/10/2015 08:38

C'est vrai que j'ai toujours eu une mine de papier mâché... ;)
Merci pour ton appréciation, cela m'aide à tenter de réitérer.

almanito 25/10/2015 18:29

Tu aurais pu continuer, j'avais trouvé très intéressant de voir les différentes étapes, de la regarder prendre vie sous tes doigts. Elle est très réussie, j'espère qu'elle aura de nombreux compagnons et copines! Ni fin de carrière, ni Tim Burton à mes yeux, je lui trouve un petit air de famille avec une certaine eMmA, si tu connais;)

eMmA MessanA 26/10/2015 08:37

La page avec les premières étapes n'est pas effacée, on y voir tout de même l'essentiel. Après c'est plutôt le modelage du visage qui est passé par de nombreuses phases et a nécessité l'imagination d'un chirurgien plastique.
Ravie qu'elle te plaise ma copine de papier !