Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Esclave de Paris

Aujourd'hui, mes pas m'ont portée vers le Viaduc des Arts dans le XIIème, avenue Daumesnil.

J'ai croisé tout plein d'amoureux qui se promenaient, mais les deux qui m'ont paru les plus émouvants, c'est ce couple-là, marchant du même pas, main dans la main.

Paris--collages--0057.jpg

Après avoir tranquillement flâné devant les vitrines des artistes, j'ai eu envie de grimper sur le viaduc pour redécouvrir la Coulée verte en cette jolie saison.

La promenade plantée est un îlot de verdure très touffue en ce moment.

On y découvre les toits d'immeubles, les cheminées et les antennes télé découpées sur fond de ciel bleu.

C'est un autre visage du Paris un peu "secret", même s'il est assez fréquenté.

C'est tout calme, loin de l'agitation de la circulation et de la rumeur incessante qui règne en contrebas.

Et puis, tout à coup, je découvre une insolite statue parmi les feuillages.

Paris--collages--0063.jpg

Je m'arrête, incrédule.

Du coup, d'autres passants regardent dans la même direction que moi.

Visiblement, ils ne connaissent pas plus que moi.

D'autres statues montent la garde sur le toit de cete imposant édifice.

Paris--collages--0070.jpg

C'est tout une enfilade d'éphèbes...

Paris--collages--0075.jpg

Voyez comme il prend la pause...

Paris--collages--0086.jpg

...comme sa massive silhouette se détache bien, telle une figure de proue...

Paris--collages--0088.jpg

Belle enfilade entre les fenêtres et les jardinières...

Paris--collages--0094.jpg

Bon, il faut tout de même que j'en ai le coeur net, que je sache ce qu'est ce bâtiment.

Je redescends...

Paris--collages--0077.jpg

Je m'approche...

Paris--collages--0097.jpg

Un peu plus...

Paris--collages--0099.jpg

Encore plus...

Paris--collages--0102.jpg

Et alors là, stupefaction, je redescends sur terre...

... en bas, c'est l'Hôtel de Police du XIIème arrondissement de Paris que je découvre!

Paris--collages--0104.jpg

Je me demande vraiment comment et pour quelle raison ces géants identiques, ces douze copies de l'esclave de Michel-Ange, ont élu domicile sur le toit de cet immeuble.

Je n'ai trouvé aucune mention, plaque ou affichette qui expliciterait la chose.

Si quelqu'un sait, surtout qu'il n'hésite pas un laisser un com.

Moi, je reste sur mon nuage, esclave à jamais de Paris la belle.

Paris--collages--0090.jpg

A bientôt,

eMmA MessanA

Serge Lama

Dans un harem byzantin

Où pour trouver le paradis
Je m'étais déguisé en chien
Une esclave m'a dit :

Moi je voudrais des perles lourdes
Des perles noires, des émaux
Être muette et presque sourde
Pour que tu me berces de mots
Des mots qui ressemblent à la mer
Des mots où l'on voit à travers
Des mots d'amertume et d'amour
Des mots tendres et des mots lourds
Moi je voudrais des chambres pleines
Où je m'étendrais toute nue
Cerclée de chiennes et de chaînes
Buvant des boissons inconnues
Des boissons de vie et de mort
Des coupes pleines à ras bord
Où poser mes lèvres mouillées
Sur des sofas, agenouillée
Moi je voudrais un noir esclave
Aux dents blanches fortes et cruelles
Qui partagerait mes entraves
Et qui m'emmènerait au ciel
Dans la moite langueur du soir
Moi toute blanche lui tout noir
Il mordrait mon corps en rampant
Avec des lenteurs de serpent

Moi je voudrais être une fille
Qu'on épuiserait de plaisir
Derrière des vitres et des grilles
Jusqu'à dormir jusqu'à mourir
Sous mes paupières violacées
Tu vois je n'ai qu'une pensée
Être une femme pour de vrai
Une vraie femme s'il te plaît

Pour retrouver d'autres chansons de Serge Lama dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre des notes suivantes :

La dernière

"Reste à distance d'yeux"

Esclave de Paris

Une île onirique et Serge Lama

Le Temps des souvenirs

"Puis elle disparaît..." avec Marc Lavoine et Jean-Jacques Goldman

De la musique jusqu'au bout...

Site de Serge Lama : link

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kasimir 26/04/2012 21:20


un départ bientôt....


tu m'inquiètes

eMmA 26/04/2012 21:40



Non pas d'inquiétude à avoir, Kasi.


J'anticipe, c'est tout...



kasimir 26/04/2012 09:38


la coulée verte


mon fils parisien l'emprunte je crois tous les jours en vélo pour aller à son travail.


j'en ai fait une partie à pied


mais j'ai trouvé que... c'était long, car mes capacités actuelles de marcher sont limitées.


Mine de rien, à Paris, il faut beaucoup marcher, et chaque fois que j'y fais un bref séjour, je reviens dans mon bled épuisé !


Mais je le reconnais, Paris est plein de charmes, et je comprends l'amour que tu as pour ta ville.


Je partage cet amour en secret avec toi


et avec une réelle nostalgie.


Bises.

eMmA 26/04/2012 21:15



 


Ah oui, c'est LE grand bonheur que de marcher dans Paris.


J'ai pas dit "piétiner" ou faire du lèche-vitrine (horreur !), mais bien marcher !


Quel régal que d'arpenter les quais, le Pont Neuf (de loin, mon grand préféré), la Place Dauphine (y croiser Yves Simon), le Marais, Bastille-Nation, le Père Lachaise.


L'idéal total, c'est de nuit, sous la pluie...


Je comprends ta nostalgie toi qui y a vécu bien plus longtemps que moi.


Je suis plutôt une sacrée nomade née en Afrique et l'ayant quittée au bout de mon tout premier mois, une banlieusarde (Gonesse, Vanves et Chatou), "Australienne" (3 ans à Melbourne), une
provinciale (Rouen et Strasbourg) qui ne vit dans Paris intra-muros que depuis... 7 ans.


C'est bien à Paris que j'aimerais demeurer jusqu'à la fin de mes jours, mais j'ai l'impression que le départ est pour bientôt...


Ce sera un arrachement.


Ravie de partager un secret avec toi et la (si discrète) blogosphère .


Bisous, cher Kasi.


eMmA



Quichottine 04/06/2011 20:22



Ben là, je suis sciée. Je ne connaissais pas non plus.


Merci pour le lien, Emma.



eMmA 04/06/2011 20:34



C'est exactement la même réaction que j'ai eue, ainsi que mon entourage !


J'adore...



Jackie 17/04/2011 21:11



Je ne connais pas beaucoup Paris et les villes en général ne m'attirent pas beaucoup, mais j'avoue que ton article m'a captivée. Merci eMmA, tu me sors un peu de ma sauvagerie...


Belle semaine à venir



eMmA 17/04/2011 21:45



Et moi, Jackie, quand je vais faire une visite chez toi, tu me fais devenir moins citadine, un peu en osmose avec cette belle Nature...


Douce nuit,


eMmA



Danielle 17/04/2011 15:51



Alors là, je suis stupéfaite ! Je te suivais dans ta promenade et j'ai admiré, comme toi ces très belles statues aperçues entre les fleurs, les arbres, j'ai eu un coup de coeur pour cet bel
édifice (surtout sur les premières photos présentées) et j'ai immédiatement pensé à un lieu ... beaucoup plus culturel, un endroit où l'on aime découvrir de belles choses, flaner ... la beauté de
ces éphèbes aiguisait ma curiosité féminine (sourire) ! Et tout à coup, je redescends sur terre : l'Hotel de Police !!! C'est vraiment la dernière chose à laquelle j'aurais pensé. Bon,
heureusement que la chanson de Serge Lama me comble et je vais m'empresser de cliquer en bas de la note pour aller voir l'autre article signalé. Bonne journée eMmA, merci de nous avoir fait
découvrir un joli coin de Paris, très peu connu certainement ! Bisous. Danielle



eMmA 17/04/2011 18:12



Demain, un autre statuaire, dans un lieu plus "classique" et donc traité de façon plus "académique" (quoique...)


Bonne fin de diMAnche,


eMmA



Annie LAPEYRE 17/04/2011 13:39



Je ne sais pas encore quand je viendrais à Paris


Mais j'en ai très envie,de venir à Paris, je te préviendrai le moment venu


Pour l'instant je suis dans le rêve de ma découverte de la Corse fin mai


J'ai aussi envie d'aller à Madagascar , à l'orphelinat de l'île Ste Marie, embrasser mes filleuls et chanter avec eux; car pour l'instant ils écoutent ma voix sur mon CD grâce aux institutrices,
et c'est pour moi unegrande satisfaction qu'ils renouent avec la langue française par le biais des chansons.


BISES d' Annie



eMmA 17/04/2011 14:38



Profite-bien, la Corse c'est sompteux !



valentine 17/04/2011 11:42



Etonnante découverte, merci de nous la faire partager ici Emma!Quant à la chanson, c'est le Lama que j'aime et qui me fait frissonner...


Tous nos meilleurs voeux d'anniversaire s'envolent vers Flo :-)


Bon dimanche verdoyant chère Emma, gros bisous.



eMmA 17/04/2011 13:07



Merci pour tout Valentine.


Ce Lama-là est un clien d'oeil vers toi à cause du lien en fin de note...)


Gros bisous chez toi,


eMmA



Annie LAPEYRE 17/04/2011 11:11



Très belles images chère Emma


Ta passion pour Paris est à chaque fois source de découvertes et de photos insolites


De quoi me donner envie de venir faire un tour dans  la capitale où je ne suis pas aller depuis longtemps. ( sauf en octobre 2008 au Dejazet , un aller retour dans la journée, pas le temps
de flâner)


Quel bon guide tu ferais !!


Esclave de Paris!!! C'est vrai que l'on peut être esclave d'une passion


Bon dimanche



eMmA 17/04/2011 13:06



Dis-moi quand tu viens, mais en tant que guide... pas si sûre d'être à la hauteur !


Bon diMAnche,


eMmA



noel 17/04/2011 10:37



Superbe ballade ,en plus je ne connais pas ce batiment et je vis à Paris depuis de nombreuses années va falloir que je leve le nez un peu plus souvent :)


 



eMmA 17/04/2011 10:55



Oui Noël, c'est incroyable tout ce que l'on peut découvrir en observant partout autour de soi dans Paris et aussi en levant les yeux.


D'ailleurs, il y a une phrase peinte en peinture bleue en pochoir un peu partout sur les trottoirs de Paris : "Regarde le ciel". J'adore !


Bon diMAnche et bienvenue dans mon blog.


A bientôt.


eMmA



Sylvie 17/04/2011 07:42



Bonjour eMmA,


Encore un bel article qui donne envie d'aller flâner à Paris .


Ce batiment a été conçu par l'architecte MANUEL NUÑEZ-YANOWSKI (Manolo) et le plus étonnant est qu'il date de ... 1991  ...


Bon week-end!



eMmA 17/04/2011 07:58



Ah Sylvie, gran d merci pour cette précieuse information !


Je te souhaite un bon diMAnche,


eMmA