Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

6/8 Ca colle avec Mani !

La vedette du 8ème volet est JM, ici.

Le 7ème volet rend hommage à Karine, éducatrice depuis trois ans à l'école, ici.

Ce 6ème volet de notre témoignage après notre 3ème visite à APRES SCHOOL en mars 2014 porte sur la séance de collage que j'ai animée avec Mani.

Le 5ème relate notre visite à Lawspet pour retrouver notre ancienne filleule Bhuvana et son amie Kovaisarala, ici.

Le 4ème concerne les séances de lecture dans les classes, ici.

Le 3ème montre une séance multicolore de pose de vernis à ongles, ici.

Le 2ème est festif autour de l'anniversaire de Devayani, ici.

Le premier est un petit panorama de nos impressions générales, ici.

6/8 Après les séances de lecture dans les classes, Martine Mallard souhaitait que je réunisse quelques élèves pour les faire travailler de façon collective sur quelque chose qui resterait à l'école et qui pourrait être vu des autres élèves.

C'est donc tout naturellement qu'elle m'a proposé d'éveiller la sensibilité de quelques enfants à l'art du collage.

Au départ, cela m'a un peu effrayée car je me souvenais des nombreuses séances que j'avais animées il y a quatre ans, lors de notre première visite à l'école, dans toutes les classes.

C'est un beau souvenir et ce fut une joie de partager cette passion, mais au départ, je ne m'étais pas rendu compte de l'ampleur de la tâche, certains petits n'ayant même jamais tenu une paire de ciseaux ou un pot de colle entre les mains :  voir ici.

Depuis, la plupart de ces enfants sont toujours scolarisés à l'école et bien sûr, ils ont bien grandi !

Je me souviens comme si c'était hier de l'acharnement et de la ténécité de Jothika qui était toute petite et qui a voulu participer à toutes les séances sans exception. Il n'était pas absolument pas question de le lui refuser tant elle affichait la volonté farouche de le faire.

Pour cette fois-ci, Martine m'a proposé de ne prendre que quelques élèves parmi les plus motivés et de me faire aider par Mani, le professeur d'arts plastiques de l'école.

Son souhait : deux collages grand format qui seraient ensuite affichés (aïe, moi qui ne travaille en général que sur du format A4...) !

Après que les ongles de Mani aient dûment été vernis comme ceux des enfants (ils y tenaient particulièrement, comme une espèce de rituel obligatoire et voyez comme ils lui tiennent les mains !), nous avons constitué deux groupes de futurs collagistes.

2-APRES-SCHOOL-2014-3866.JPG

2-APRES-SCHOOL-2014-3868.JPG

Donc après la pose du vernis, la découverte de la colle...

Sur les conseils de Karine et Mani, deux groupes de trois enfants ont été constitués.

L'un était composé de trois filles (Umamageshvari, Parvathi et Sunitha) et ...

APRES-SCHOOL-2014-3563.JPG

... et l'autre d'une fille et deux garçons, Jothika (la petite qui il y quatre ans a participé à cinq séances sur deux jours de suite, mais qui ne s'en souvenait pas) et Vignesh et Prasanth.

Karine a assisté au début de la séance.

2-APRES-SCHOOL-2014-3564.JPG

J'ai commencé en expliquant que nous allions réaliser un "tableau" en collant des fragments de papier de leur choix, déchirés ou découpés, issus de différents magazines dont nous disposions.

Ils avaient l'air intrigués et fascinés (Mani y compris), car ils ne connaissaient pas cette façon de s'exprimer.

Ils étaient aussi un peu impressionnés au début, car je pense qu'ils ne voyaient pas trop où je voulais en venir lorsque je tentais de faire comprendre qu'il ne s'agissait pas de juxtaposer des visuels bien découpés les uns à côté des autres, mais bien de les faire s'imbriquer pour raconter une nouvelle histoire de leur invention...

L'autre directive importante, c'était que chaque membre d'un groupe devait travailler avec le reste de son groupe et obtenir son assentiment avant de coller son fragment de papier dans l'ensemble.

Pour donner une petite réalité à mes explications, je leur avais apporté le collage Pondichéry que j'avais fait la veille.

N-233-Pondichery.jpg

© eMmA MessanA

 Pondichéry (Tamil Nadu), mars 2014 - N°233 Pondichéry

Collage sur papier à lettre de l'hôtel de l'Orient 21 X 29.7 cm

  Fragments de papiers et du journal the Hindu

  Ce collage N°233, pièce unique, n'est pas disponible

Il vit à Pondichéry 

De façon à ce que l'objectif soit bien compris, Mani traduisait en tamil.

2-APRES-SCHOOL-2014-3567.JPG

APRES-SCHOOL-2014-3586.JPG

Les enfants ont été extrêmement attentifs et organisés.

Ils ont manifesté une belle curiosité en réalisant patiemment leur tout premier collage collectif.

2-APRES-SCHOOL-2014-3565.JPG

Il a fallu un petit moment avant qu'ils ne libèrent leur créativité, mais jamais une once de lassitude ne s'est manifestée durant les deux heures et demi non stop qu'a duré la séance de collage.

2-APRES-SCHOOL-2014-3568.JPG

 Au départ, ils ont tenu à utiliser les ciseaux.

Cette logique de collage "traditionnelle" leur donnait sans doute une vision plus réaliste de la scène qu'ils voulaient représenter, puis peu à peu, certains ont compris l'approche plus artistique et se sont affranchis de l'outil pour directement déchirer les fragments de papier.

2-APRES-SCHOOL-2014-3569.JPG

Ils ont été coopératifs, solidaires, inventifs et pour certains, doués d'un sens de l'assemblage harmonieux.

2-APRES-SCHOOL-2014-3570.JPG

Prasanth  a exercé un ascendant tout en douceur en prenant des initiatives et en dirigeant de façon mature les opérations, tout en acceptant les propositions de ses camarades.

2-APRES-SCHOOL-2014-3572.JPG

Lorsque l'heure de la récré a sonné, ils n'ont même pas voulu arrêter leur activité. Ils ont donc poursuivi leur oeuvre avec assiduité.

2-APRES-SCHOOL-2014-2884.JPG

Une fois la séance terminée, c'est dans la bonne humeur générale que nous avons ramassé le monceau de papiers jonchant les tables et le sol !

2-APRES-SCHOOL-2014-3584.JPG

C'est le moment de signer son oeuvre collective :

APRES-SCHOOL-2014-3587.JPG

2-APRES-SCHOOL-2014-3582.JPG

2-APRES-SCHOOL-2014-3590.JPG

2-APRES-SCHOOL-2014-3573.JPG

2-APRES-SCHOOL-2014-3578.JPG

eMmA la collagiste, fière de vous, vous dit un très grand bravo les enfants et aussi à Mani qui, de façon très facécieuse, a mis sa patte très "surréaliste" dans l'un des collages !

J'espère que cela lui aura donné l'envie d'animer d'autres séances de collages à l'école, lui qui m'a dit avoir passé un très bon moment...

2-APRES-SCHOOL-2014-3597.JPG

Les enfants ont eu la fierté de les voir collés sur le mur du réfectoire et que tous les admirent au mileu d'autres oeuvres de leurs camarades.

2-APRES-SCHOOL-2014-3624.JPG

L'un était donc de la fête le lendemain derrière les ballons :

2-APRES-SCHOOL-2014-4054.JPG

A bientôt pour d'autres partages autour d'APRES SCHOOL.

eMmA MessanA

les collages d’eMmA MessanA soutiennent APRES SCHOOL

Yves Duteil en est le Fondateur

seance collages apres school pondichery tamil nadu inde

seance collages apres school pondichery tamil nadu inde

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jackie 05/04/2014 09:52


Un très bel article , de superbes photos... Les enfants ont tellement de ressources si on leur fait confiance. Merci eMmA pour ce m partage si intense, qui m'émeut et me parlebeaucoup.


Très bon week end

gazou 04/04/2014 21:21


Ils ont l'air très concentrés ces enfants et fiers de ce qu'ils ont réalisé et ils ont bien raison

eMmA 05/04/2014 09:38



Des moments à jamais stockés dans ma mémoire heureuse....


 



ANNE 02/04/2014 10:09


J'aime voir après leurs sourires radieux; la séance visiblement leur a plu; j'ai travaillé comme ça, par association d'idées dans un atelier écriture en collège; mais ces enfants indiens n'ont
rien, donc ce qu'on leur offre est toujours bien reçu  ................Tout est beau dans cet article, parce que tout est généreux, emma!

eMmA 03/04/2014 09:06



Ils commencent à avoir pas mal de visites notamment de bénévoles et de parrains/marraines. Ils s'ouvrent aussi vers l'extérieur.


Ils commencent donc à de"venir "policés".


J'espères qu'ils ne seront jamais blasés, juste éduqués...


 


Merci Anne pour ton témoignage.


 


eMmA



marine D 02/04/2014 05:26


C'est beau, l'art et la maniere !

eMmA 02/04/2014 08:42