Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Je pratique l'art du collage et manie les mots aussi. Dernier titre paru : "Transpositions hasardeuses"


Demain, la cour des grands

Publié par eMmA MessanA sur 28 Mars 2019, 17:59pm

Catégories : #leporello

Sur le chemin de l'école (extrait de la b.o. du film de Pascal Plisson, 2013)

Les Collages d'eMmA MessanA, collage N°396 "Demain, la cour des grands", pièce unique © eMmA MessanA

Les Collages d'eMmA MessanA, collage N°396 "Demain, la cour des grands", pièce unique © eMmA MessanA

© eMmA MessanA

Saint-Urbain (Vendée), mars 2019 - N°396 Demain, la cour des grands

Collage sur feuille coton 600 gr Arches®15 X 21cm

Fragments de papiers gouachés et papiers provenant de magazines

Ce collage N°396, pièce unique, n'est pas disponible

Ce collage été intégré dans le leporello N°4 Inspir-Expir

Demain, la cour des grands
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Ces enfants si éloignés de leurs écoles rudimentaires sont formidables !!
Merci pour ce bel article humain et ton agréable collage
Bises
Répondre
E
Tous les enfants sans exception devraient avoir le droit d'être éduqués. Les petits de ce film font des kilomètres à pied pour se rendre à l'école, ils sont en partie sortis de l'obscurantisme.
Merci pour tes mots, Armelle.
Je t'embrasse en te souhaitant un beau week-end.
M
Un très joli collage et la chanson nous rappellent de bons souvenirs et l'odeur de l'encre violette...
Répondre
E
Merci Manou pour votre visite et le rappel des bons souvenirs. Moi, c'est plutôt l'odeur des protège-cahiers qui me renvoie sur les bancs de l'école...
M
C'était bien la cour d'école et la chanson nous y ramène comme ton Beau collage, mais la petite école comme c'est émouvant !
Répondre
E
Je vais lire des histoires toutes les semaines à l'école d'à côté pour des élèves de grande section et de CP. Quel bonheur ! Ces enfants m'émerveillent par leur fraîcheur et leur spontanéité.
Merci pour tes mots doux, Marine.

Nous sommes sociaux !