Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Tous droits réservés © eMmA MessanA

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Tous droits réservés © eMmA MessanA

"On a beau faire son fier..."

com

Chez nous,

         c'était plutôt Gauloises brunes que "blondes anglaises",

et les plans et les graphiques, ce n'était pas pour construire un bateau,

           c'était plutôt pour d'autres découvertes, d'autres inventions.

              Chez nous,

                    c'était plutôt paquebot que "vent dans les voiles",

       c'était plutôt sirène de bateau d'émigrants que "p'tite voile au lointain".

Mais pourtant,

                cette chanson que je ne connaissais pas ce matin encore

            m'a parlé droit au coeur...

Et on a beau faire sa fièr(e),

                    tant d'années après,

                      le souvenir d'un bateau qui partait pour très loin,

              ça fait monter l'eau salée dans le regard.

Yes but one day, the Froggies came back home...

eMmA MessanA

La petite histoire d' eMmA#anecdote autour du collage du jour :

DSC02795.JPG

Villasimius (Sardaigne), juillet 2009

Sydney-Roma002.jpg

Visuel du paquebot le Sydney dont le jumeau exact était le Roma.

Feuille de route du paquebot alors que nous accostions à Mumbaï.

On disait alors "Bombay"

Flotta Lauro, 1963-1966

Yves Duteil, Le Bateau

Extrait de l'album Lignes de vie (1993)

Paroles et Musique Yves Duteil

Dans ton attaché-case

Au milieu des graphiques
Y'avait des blondes anglaises
Et le Salon nautique

 

Il t'a fallu dix ans
Pour construire ton bateau
J'en n'ai pas vu souvent
D'aussi beau

 

Que le vent dans tes voiles
Te souffle notre amour
Et que ta bonne étoile
T'accompagne toujours

 

Emporte dans tes cales
Tous les bonheurs légers
Glanés dans tes escales
Bien rangés

 

Tu veux voir les baleines
A la place du métro
Que les dauphins t'emmènent
Faire un tour sur leur dos

 

Mais dis-toi bien quand même
Qu'en te voyant partir
Le coeur de ceux qui t'aiment
Se déchire

 

On a beau faire son fier
Quand un bateau s'en va
On a l'âme à la mer
Et on pleure tout bas

 

La p'tite voile au lointain
Qui s'éloigne de nous
C'est un autre destin
Qui se noue

 

On voudrait plus quitter
Ce point blanc du regard
Essayer de le garder
Pour toujours en mémoire

 

Ne pas tourner la page
Avant qu'il disparaisse
Sans un dernier message
De tendresse

 

Si jamais sur ta route
Tu croises le vrai bonheur
Garde le dans la soute
Et au fond de ton coeur

 

Qu'il dépose à jamais
Au soleil qui se lève
Un océan de paix
Sur ton rêve

 

Dans ton attaché-case
Au milieu des graphiques
Y'avait des blondes anglaises
Et le Salon nautique

 

Il t'a fallu dix ans
Pour construire ton bateau
J'en n'ai pas vu souvent
D'aussi beau

 

Il t'a fallu dix ans
Pour construire ton bateau
J'en n'ai pas vu souvent
D'aussi beau.

Pour retrouver d'autres chansons d'Yves Duteil dans la playlist d'eMmA MessanA, suivre ce lien : http://www.emmacollages.com/pages/Playlist_Yves_Duteil-6419310.html

Le Blog A Part d'Yves Duteil  : link

Yves Duteil sur facebook : link

Yves Duteil sur twitter : link  

Print
Repost

Commenter cet article

Quichottine 27/05/2014 11:16

Merci de m'avoir apporté le lien de ce billet... il est magnifique.
Je n'ai jamais voyagé en bateau mais j'aurais aimé je crois, quel qu'il soit.

Passe une douce journée.

eMmA 27/05/2014 14:09

La traversée à l'aller (j'avais sept ans) a duré 31 jours. Je m'en souviens comme si c'était hier. Un bateau italien d'immigrants Polonais, Grecs, Italiens, quelques Français partant vers l'Australie. Quand j'y pense, mes parents avaient tant de courage pour partir avec leurs trois enfants !
Au retour, trois ans plus tard, après une expérience riche et incroyable, la traversée a duré 36 jours car le Canal de Suez était fermé. Moi, je ne savais plus parler le français. Mais ça c'est une autre histoire dont voici une petite partie : http://www.emmacollages.com/article-29220721.html
Belle après-midi Quichottine.
eMmA

marinelou 06/05/2014 09:47

J'adore Emma !
Mon bateau n'était qu'une vieille barque dans les années 40 mais j'étais très fière de faire partie de l'aventure..., moi aussi, ah ces beaux souvenirs-tendresse... Et l'aventure fut périlleuse pour nous tous qui nous cachions de l'ennemi...
Merci merci Emma et gros bisous

marineLou 11/05/2014 19:58

Merci Emma

eMmA 11/05/2014 19:47

Ton lien vaut vraiment la peine d'être suivi et j'engage tous à le suivre !
Merci Marinelou.

marineLou 11/05/2014 18:27

Oh je peux te donner une idée de notre clandestinité, j'étais petite mais je sais que nous ne cessions de nous cacher, de bouger, de changer d'école...et ça me perturbait, j'ai été atteinte de discalculie par la suite, ce qui ne m'empêche pas de vivre Emma
Juste un petit lien pour que tu comprenne :

http://dans-les-voiles.over-blog.com/article-36669476.html

eMmA 11/05/2014 18:07

Tu nous raconteras un jour ?

marinelou 08/05/2014 19:33

De beaux voyages, pas toujours souhaités mais ça laisse des souvenirs, de toute façon et nous on a beaucoup tourné dans le sud-ouest , nous n'avons vu ni Melbourne , ni Gênes- dommage - mais risqué gros !
Bisous Emma

eMmA 06/05/2014 09:52

Pour nous ce fut un départ à cinq depuis Paris vers Melbourne.
J'avais sept ans. Nous devions y demeurer pour la vie, mais finalement, trois ans plus tard, nous abordions Gênes...

Ramon 07/03/2014 20:03


Cela fait rêver, ces histoires de bateau...


Rêve? Réalité?


Bonne soirée, Emma


Amitiés,


Ramon

eMmA 13/03/2014 05:26



Realite Ramon...


Amities de Pondichery


eMmA



cathy 28/02/2014 10:51


Cette chanson est passée en boucle dans nos têtes quand on a accompagné Tanguy lors de son départ sur initiatives coeur.....jusqu'à son retour....un navigateur au grand coeur !



eMmA 28/02/2014 10:58



 


Oui, je n'y connais pas grand chose en matière de navigation, mais Tanguy de Lamotte m'avait frappée pour sa performance et par sa générosité.


 


Cette chanson qui est liée au voyage que je m'apprête à faire m'a beaucoup touchée. Je suis bien heureuse de l'avoir découverte.


 


Merci Cathy pour ton passage ici, la veille de mon départ.


eMmA


 



mimi 27/02/2014 09:20


quelle belle chanson

eMmA 27/02/2014 09:21



Oui Mimi, je suis bien d'accord avec toi.


J'aime le texte et la mélodie, je l'imagine avec des choeurs de voix d'hommes (du style polyphonies corses ou sardes)...


 



mimi 27/02/2014 09:14


tu as du faire un long voyage sur ces gros bateaux

eMmA 27/02/2014 09:17



 


Oui Mimi. Nous partions pour l'Australie...