Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

L'exil

Si vous souhaitez réagir et écrire et/ou lire un commentaire sur cette page, rendez-vous tout en bas de celle-ci. Merci pour votre visite.

Hommage à tous les exilés, ceux d'hier, d'aujourd'hui et de demain, dans  #Le livre aux pages blanches

Ils prennent avec courage et résignation

le long ruban des routes

un fardeau dans le coeur et sur le dos,

leurs enfants dans leurs bras

 

Pour noyer leur peine et tenir bon

sur le dur chemin de l'exil

Ils rêvent qu'ailleurs

leurs enfants deviendront des hommes

              eMmA MessanA

L'exil
L'exil
L'exil
L'exil
Les Collages d'eMmA MessanA, "L'exil", pièce unique

Les Collages d'eMmA MessanA, "L'exil", pièce unique

© eMmA MessanA

Paris XIème, janvier 2016 - N°304 L'exil

Technique mixte

#Encres, pastels, acrylique et collage de fragments de papier d'argent

L'Exilé, Bernard Lavilliers

Extrait de l'album Causes perdues et musiques tropicales (2010 Universal)

J’ai deux bracelets d’acier qui entravent mes bras
Le bruit des bottes qui résonnent, mon père a connu ça
Frapper à des portes en fer qui ne s’ouvrent pas
Parler à des gens trop fiers qui ne me voient pas
Plus rester, plus partir, plus rêver, en finir
Naufragé solitaire barbelés aux frontières
Capitale douceur Paris je dormais dans tes bras
Capitale violence aussi je n’te reconnais pas
Toi Paris ma beauté fatale symbole de la France
Je me suis fait casser normal par ton indifférence
Plus rester, plus partir, plus rêver, en finir
Naufragé solitaire exilé volontaire
Le ciel bas de novembre encore
Pose ses mains sur moi
Bout de fer et de cendre la mort je n’aime pas ce mois-là
La liste des droits de l’homme
La mélancolie
Juste un homme parmi les hommes tout seul dans Paris
Plus rester, plus partir, plus rêver, en finir
Naufragé solitaire exilé volontaire

Pour retrouver d'autres chansons de Bernard Lavilliers  dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre de ces pages :

Site de Bernard Lavilliers   : link

Page facebook de Bernard Lavilliers  link

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

eMmA MessanA

J'aime le chocolat, la Sardaigne, les p'tits papiers (ceux de Gainsbourg, les colorés, les tout collés), les histoires, les mots doux, sucrés, salés, poivrés, les belles voix, marcher, chanter, la pluie, le soleil, et la tête alouette !
Voir le profil de eMmA MessanA sur le portail Overblog

Commenter cet article

Jeanne Fadosi 31/01/2016 22:55

C'est une terrible tragédie.

eMmA MessanA 01/02/2016 18:42

L'histoire a des hoquets, le monde tourne, et l'horreur et la violence continuent...

almanito 31/01/2016 22:24

Comme le montre ton décor, ils sont pris dans un terrible tourbillon....

eMmA MessanA 01/02/2016 18:41

Oui, le seul mot, c'est HONTE !

almanito 31/01/2016 23:02

Bien sûr, espérons le. Je viens de voir aux infos: 10000 enfants non accompagnés disparus en Europe, pris dans les trafics d'organes ou dans ceux de la prostitution.
Il n'y a pas de mots...

eMmA MessanA 31/01/2016 22:28

Certains pourront en sortir, s'en sortir...