Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Collages, écrits pour les petits et les grands, et un tourbillon d'autres choses


Portrait

Publié par eMmA MessanA sur 9 Décembre 2022, 08:51am

   Il m'est arrivé quelque chose d'amusant hier !
   D'amusant, mais aussi de surprenant.
   De surprenant et aussi de très légèrement déroutant car une indéfinissable gêne aurait pu naître de cet instant suspendu...
   Il m'est arrivé quelque chose d'amusant hier, de surprenant, d'une telle force que cela m'a amenée à poser ici quelques réflexions qui susciteront chez vous peut-être une ou deux réactions ou... votre silence.

   Laissez-moi vous le raconter...


   J'avais rendez-vous avec un couple qui m'avait commandé Transpositions hasardeuses dédicacé.
   S'en est suivie une bien agréable conversation pour mieux faire connaissance. Le coeur de nos échanges a tourné autour de nos voyages respectifs dans différentes contrées du globe.
   Quand soudain, le monsieur dont je savais qu'il était peintre, me montre sur son téléphone portable la peinture à l'acrylique qu'il venait de réaliser, "née dans son atelier" selon son expression.
   Passé un infime instant de stupeur, je me rends compte qu'il s'agit de mon portrait et j'analyse même à partir de quelle photo j'avais été croquée...

   J'avoue que la sensation fut assez incroyable.

   Comme l'a si bien dit l'artiste peintre Jacques Quaireau, qui craignait ma réaction, lorsqu'on se voit sur une photo, même si on en n'aime pas le résultat, force est de constater que c'est bien soi que l'on voit sur l'image.
    Mais cela n'est pas pareil pour une peinture car on peut très bien considérer que le peintre s'est fourvoyé, qu'il n'a pas saisi votre image vraiment, qu'il a imaginé un autre soi.
Alors on peut-être en désaccord avec l'artiste, se dire que ce n'est pas soi qui vous regarde, là, depuis ces traits d'acrylique épurés sur le papier qui vont à l'essentiel, qui dévoilent ce qui est peut-être de l'ordre de l'intime et qu'on voudrait peut-être cacher...

   L'expérience est assez unique.
   Je crois que le peintre a été honnête avec l'image qui avait été captée un jour de célébration festive, qu'il n'a pas cherché à enjoliver ou édulcorer quoique ce soit. J'aime cette démarche artistique et généreuse.

   Voyant ma réaction positive, et même admirative, Monsieur Quaireau est allé chercher l'original pour me l'offrir. C'est un format raisin (50 x 65 cm).
Je vais l'encadrer et l'offrir à JM qui l'a tout de suite aimé dès mon retour à la maison.

   C'est un véritable honneur qu'un artiste peintre choisisse votre trombine pour la peindre !
En quelques mois, cela m'est arrivé deux fois dans deux styles tout à fait différents. Je vous avais parlé de l'incroyable dédicace que j'avais reçue d'Isabelle Forestier (ici).
J'en suis très reconnaissante à ces deux artistes qui ont su saisir, chacun à leur manière, une part de moi-même que je reconnais...


Et vous, vous a-t-on déjà peint ?
Et surtout, qu'avez-vous ressenti, vraiment ?

A bientôt,
eMmA MessanA

Pour recevoir les actualités de ce blog, il suffit de vous inscrire ici, puis d'aller confirmer l'inscription à partir du mail que vous aurez reçu (n'oubliez pas de vérifier si ce mail est arrivé dans vos spams) 😀

Acrylique de Jacques Quaireau sur une photo de JM à Lahore, un jour de maraige.
Acrylique de Jacques Quaireau sur une photo de JM à Lahore, un jour de maraige.

Acrylique de Jacques Quaireau sur une photo de JM à Lahore, un jour de maraige.

Pastel d'Isabelle Forestier sur une photo de JM à Challans, le jour de son anniversaire.
Pastel d'Isabelle Forestier sur une photo de JM à Challans, le jour de son anniversaire.

Pastel d'Isabelle Forestier sur une photo de JM à Challans, le jour de son anniversaire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Deux très belles interprétations de tes photos à des moments différents , chacun a su voir l'élément principal qui est le regard , expressif et dynamique ou serein empreint de douceur.<br /> Je n'ai jamais été " peinte " sauf quand j'étais petite par mon grand père qui était artiste peintre .<br /> Douce soirée, bises eMmA
Répondre
E
Mon père qui peignait également, n'était pas du tout à l'aise avec les personnes, mais davantage avec les fleurs et les paysages. Je pense, justement, que ce devait être trop chargé d'émotion pour lui de nous peindre, nous les humains, et surtout ses proches aimés... Je conserve chez moi le portrait qu'il avait peint de notre caniche adoré, Capi. Il est plus vrai que nature !<br /> J'espère que tu as gardé le portrait que ton grand-père a fait de toi. Quel trésor ! <br /> Bonne soirée à toi.
L
Emma, 4 fois que je regarde !!!!<br /> <br /> La première, je lis joie et émerveillement<br /> La seconde heureuse et sereine, posée dans l'instant<br /> J'aime les deux<br /> Jamais, déjà, très rétive aux photos<br /> Je suis allée regarder les infos sur J. Quaireau, et ses aquatoiles,<br /> je humais le marais, ......<br /> Beau samedi en Vendée<br /> Bisous
Répondre
E
C'est bien, car ainsi, Armelle, tu connais le travail d'artiste de Jacques Quaireau ! Moi, j'avais été impressionnée par ses flash-arts (peintures réalisées en quelques minutes sur fond musical).<br /> Merci de nous avoir donné ton avis !<br /> Bonne fin de semaine.<br /> Je t'embrasse.
D
je dois avouer que je préfère le premier tableau où "Emma" est victorieuse, enfin c'est ce que j'y vois.<br /> <br /> Non je n'ai jamais été peint, ou bien je ne le sais pas<br /> <br /> Sur le blog pour Khaz, la semaine prochaine je pense parler de haiku
Répondre
E
Tu vois peut-être bien, Dominique, car au moment où la photo a été prise, nous avions le plaisir de nous trouver à Lahore en pleines festivités d'un mariage, entourés d'un grand nombre de personnes qui nous témoignaient leur affection. Alors, "victorieuse" est peut-être légèrement excessif, mais il y a de l'idée car se faire accepter dans un pays où la culture est très éloignée de la nôtre est tout de même un joli défi.<br /> Les duex peintre ont peint à partir d'une photo, mais il est vrai que je n'ai pas rencontré Isabelle Forestier dans la vraie vie, alors que Jacques Quaireau et moi avions déjà eu l'occasion de nous rencontrer rapidement.<br /> OK pour les haïkus, j'irai voir ça.<br /> Bon week-end à toi.
M
C'est en effet amusant et adorable de sa part d'avoir préparé pour toi ce portrait sachant qu'il allait te voir. Une manière vraiment touchante de te remercier je trouve. Ces deux tableaux, ce sont deux aspects de toi-même dans deux moments différents. Ce peintre a du talent mais personnellement je te préfère sur la seconde représentation qui met mieux en valeur la douceur de ton visage. C'est ce que je ressens quand je regarde tes photos...A Lahore tu étais heureuse mais fatiguée. Enfin ce n'est que mon avis. Sinon pour répondre à ta question, non je n'ai jamais été peinte, heureusement je ne suis pas célèbre :) Je t'embrasse
Répondre
E
Mais, Manou, ton avis a une grande valeur, la plus importante étant que c'est le tien, justement !<br /> Moi, je trouve que ces deux portraits sont complémentaires, qu'ils montrent deux facettes de ma personnalité telle que ces deux artistes l'ont perçue. Et puis, les techniques utilisées étant tellement différentes, le rendu en est forcément impacté.<br /> Je te rassure, je ne suis pas célèbre et cette belle aventure peut arriver à n'importe qui !<br /> Merci de nous avoir donné ton avis.<br /> Je te souhaite un bon week-end. Bises.