Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Tous droits réservés © eMmA MessanA

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. Tous droits réservés © eMmA MessanA

So long Leonard !

com

Leonard Cohen

21 septembre 1934 à Westmount, Montreal

10 novembre 2016 à Los Angeles, Californie

 

           Même si l'on sait parfaitement que toutes nos légendes vénérées partiront un jour ou l'autre vers l'autre rive, même si l'on s'attendait à ce que Leonard Cohen rejoigne bientôt sa muse Marianne, la nouvelle de son décès est pour moi un crève-coeur.

Un peu de ma jeunesse part avec lui vers un mystérieux ailleurs fait de spiritualité, la grande affaire de sa vie...

So long Leonard, you will make us dance for ever and ever

Rest in peace.

eMmA MessanA

 

Dans la série #Mes anges

 #Leonard Cohen , Dance Me To The End Of Love

Dance me to your beauty with a burning violin
Dance me through the panic 'til I'm gathered safely in
Lift me like an olive branch and be my homeward dove
Dance me to the end of love
Dance me to the end of love
Oh let me see your beauty when the witnesses are gone
Let me feel you moving like they do in Babylon
Show me slowly what I only know the limits of
Dance me to the end of love
Dance me to the end of love

Dance me to the wedding now, dance me on and on
Dance me very tenderly and dance me very long
We're both of us beneath our love, we're both of us above
Dance me to the end of love
Dance me to the end of love

Dance me to the children who are asking to be born
Dance me through the curtains that our kisses have outworn
Raise a tent of shelter now, though every thread is torn
Dance me to the end of love

Dance me to your beauty with a burning violin
Dance me through the panic till I'm gathered safely in
Touch me with your naked hand or touch me with your glove
Dance me to the end of love
Dance me to the end of love
Dance me to the end of love

Pour retrouver d'autres chansons de Leonard Cohen dans la playlist d'eMmA, cliquez sur les titres de ces notes :

Site officiel de Leonard Cohen : link

Page facebook de Leonard Cohen : link

Paris-Bercy, 18 juin 2013. Unique concert de Leonard Cohen auquel j'ai assisté...

Paris-Bercy, 18 juin 2013. Unique concert de Leonard Cohen auquel j'ai assisté...

D'autres photos d'eMmA du concert en suivant ce lien dans ce blog : lien 

Print
Repost

Commenter cet article

Gérard 12/11/2016 20:10

Tu as trouvé les mots je n'ai rien à rajouter, j'en ai encore la chair de poule lorsqu'il s'est mis à genoux sur scène pour son public complètement retourné les deux fois que j'ai la chance de le voir.j'ai l'impression d'y être encore

eMmA MessanA 12/11/2016 23:39

Oui, et tu vois Gérard, je trouve magnifiques ces souvenirs communs (toi à Tours, moi à Paris) car la communion de pensées pour cet artiste incomparable en est encore plus forte. Jamais je n'oublierai la présence de ce magnifique poète. A jamais admirative.

Jeanne Fadosi 12/11/2016 11:45

quelle chance tu as eue de le voir en concert. Je trouve dommage qu'il n'ait pas eu le prix Nobel. Cela aurait fait classe de l'attribuer en même temps à Bob Dylan l'états-unien et à Léonard Cohen le canadien. On l'attribue à plusieurs dans d'autres catégories, et j'ai appris qu'il avait été proposé plusieurs fois.

eMmA MessanA 12/11/2016 16:35

C'est vrai, tu as raison, et puis, quel couronnerment c'eut été juste avant son décès !
Je mesure la chance que j'ai eu d'assister à l'un de ces concerts. Imagine, à un moment, il s'est mis à genoux devant son public pour lui dire toute sa gratitude. Ce monsieur était d'une classe et d'un humour fous.
Il nous manquera beaucoup...

Gérard 11/11/2016 22:45

..plus de 40 ans que je l'écoute et la chance de l'avoir vu en concert à Toulouse en 2009 et à Tours en 2010 j'aime tout inconditionnel... je suis.

eMmA MessanA 11/11/2016 22:48

Alors nous sommes au moins deux et je suis inconsolable...

carole 11/11/2016 22:28

Merci pour cet hommage, Emma. Et merci aussi de nous transcrire les paroles !

eMmA MessanA 11/11/2016 22:49

Il le mérite...

aln03----- 11/11/2016 20:48

Avec la disparition de Léonard Cohen, nous perdons un grand chanteur.Il n'était pas très âgé .Sa vie est un roman . Mais son dernier album était en quelque sorte son testament musical.
Georges Chelon avait adapté "So long Marianne "
Merci pour ce bel article .Léonard Cohen chantera avec les anges.
Je t'embrasse .

eMmA MessanA 11/11/2016 21:01

C'était lui, l'ange...

almanito 11/11/2016 10:09

Encore un coup dur. Les mauvaises nouvelles s'enchainent...
Profonde tristesse.

eMmA MessanA 11/11/2016 10:32

Oui et Leonard Cohen nous avait un peu prévenu dans son ultime album...