Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Je pratique l'art du collage et manie les mots aussi. Dernier titre paru : "Transpositions hasardeuses"


On continue ?

Publié par eMmA MessanA sur 20 Juin 2019, 10:31am

Catégories : #Collage de titres, #Un moment de lecture, #Mes gammes

On continue ?

Allez, on continue dans la série #Collage de titres

 

Tout s’est bien passé, je vais mieux. A ce soir !

 

En rassemblant ces trois titres, cela pourrait raconter une autre histoire que ces trois individuelles.

Non ?

Rêvons, imaginons, créons...

Belles, très belles lectures à tous,

eMmA MessanA

Musique : AaRON, U- Turn (Lili) B.O. du film Je vais bien, ne t'en fais pas - 2006 Philippe Lioret, adapté du roman d'Olivier Adam (2000)

Lili, take another walk out of your fake world
Please put all the drugs out of your hand
You'll see that you can breath without no back up
So much stuff you got to understand

 

For every step in any walk
Any town of any thought
I'll be your guide

 

For every street of any scene
Any place you've never been
I'll be your guide

 

Lili, you know there's still a place for people like us
The same blood runs in every hand
You see it's not the wings that make the angel
Just have to move the bats out of your head

 

For every step in any walk
Any town of any thought
I'll be your guide

 

For every street of any scene
Any place you've never been
I'll be your guide

 

Lili, easy as a kiss we'll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don't become a ghost without no colour
'Cause you're the best paint life ever made

 

For every step in any walk
Any town of any thought
I'll be your guide

 

For every street of any scene
Any place you've never been
I'll be your guide

Mes gammes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Cette belle musique accompagne bien ton article, et je vois que les conditions ont changé chez YT mais je ne sais pas ce qu'il faut en penser, la technique et moi...
Pas de souci pour continuer ?
Bisous ma belle
Répondre
E
Je n'ai vu absolument aucune évolution concernant You Tube, accessible normalement (et gratuitement) chez moi. Aucun souci pour continuer.
Je t'embrasse, Marine.
B
Jouer est indispensable alors, bon jeu ! Et merci pour la chanson que je ne connaissais pas du tout et que j'ai beaucoup aimé.
Bonne journée.
Répondre
E
Merci pour ton passage, Bonheur du Jour de Fête de la Musique !
A bientôt.
C
L'idée me botte. Dès que je rentre, je regard dans ma bibliothèque.
Bisous chère eMmA
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆
Répondre
E
Oui, oui, jouons ! Plus on est de fous...
Je t'embrasse, Célestine.
A
Rhoo là! J'ai pas la lumière à tous les étages, aujourd'hui moins que les autres jours!!!! Pardon.
Ben oui capito et l'idée est excellente, j'adore.
Mais alors elle n'est pas si mauvaise mon idée de leporello: tu prends chaque jour les photos de tes titres, tu ajoutes un collage qui l'illustre et zou!
Répondre
E
Oui, l'idée n'est pas mal, mais... non, pas zou. J'ai juste envie de m'amuser ainsi (pendant que les idées de leporellos s'ordonnent dans ma tête)...
V
J'adore ta composition et la voix d'Aaron m'enchante.
Je crois que pour venir à nouveau commenter, cela tient du miracle! Je ne sais pas comment j'ai fait...à quoi ça tienr des fois!
Bises Emma.
Répondre
E
Moi aussi, cette chanson et cette voix m'ensorcellent....
Un miracle ? Mais tu ne le sais donc pas que je suis un peu sorcière ?...
A
Oups je suis désolée mais je n'ai pas compris, je préfère te le dire plutôt que de te laisser un com' très vague...
Répondre
E
C'est tout simple : j'ai commencé hier un petit jeu que j'ai nommé "Collage de titres" qui consiste à puiser dans ma bibliothèque personnelle trois ouvrages dont les titres mis côte à côte forment une phrase.
Hier : Les derniers jours de Charles Baudelaire, l’enchanteur, le voyageur magnifique.
Aujourd'hui : Tout s’est bien passé, je vais mieux. A ce soir !
Ce qui peut être amusant, c'est qu'inconsciemment la phrase formée peut avoir une résonance dans son quotidien...
Capito ?

Nous sommes sociaux !