Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

eMmA MessanA, collagiste

J'observe, j'imagine, je compile, je froisse, je déchire et je colle des fragments de toutes sortes de papiers. J'aime fixer l'éphémère pour qu'une fois transformé et assemblé en pièce unique, il raconte une tout autre histoire, intemporelle. J'aime toutes les couleurs, surtout celles qui chantent et sont propices aux rêves les plus fous.... Tous droits réservés © eMmA MessanA

Que faire lorsqu'on attend une clé à l'hôtel de l'Orient ?

Rediffusion de cette page pour l'extrême plaisir de réécouter cette chanson, Résidents De La République...

Joyeuses Pâques à tous.

eMmA MessanA

Si vous souhaitez réagir et écrire et/ou lire un commentaire sur cette page, rendez-vous tout en bas de cette page.

Merci pour votre visite.

19 mars 2014

   La petite histoire d' eMmA#anecdote autour du collage du jour :

Que fait-on quand, après de nombreuses heures de voyage de Paris à Pondichéry, on arrive décalqué à son hôtel, trop tôt, beaucoup trop tôt, beaucoup beaucoup trop tôt compte tenu du décalage horaire, pour qu'on vous remette la #clé de votre chambre et enfin profiter d'une longue sieste bien méritée avant de remplir un programme chargé que l'on a prévu pour la semaine à venir ?

Que fait-on pour se maintenir évéillé et ne pas s'écrouler, là tout de suite, sur la première chaise venue ?

Vous je ne sais pas, mais eMmA, elle demande à la réception du papier, de la colle et quelques magazines qu'on lui remet gentiment avec un air légèrement dubitatif et eMmA elle colle (tiens, presque aux couleurs du drapeau indien !), et JM la photographie...

C'était génial, sur la terrasse ils passaient en boucle l'ultime album de mon adoré Alain Bashung...

A la quinzième écoute, je n'étais toujours pas lassée, mais complètement... hagarde (quand même pas au point de n'avoir pas intégré que c'est bien #Gainsbourg qui habite dans mon collage!)

Alors qu'ici à Paris je pourrais dormir tout mon soûl, eh bien non, mes #Nuits sont plus courtes que vos heures, décalage dans l'autre sens oblige !

A bientôt,

eMmA MessanA

PS que vous disposiez ou non de Deezer, voyez la vidéo plus bas, l'ultime exceptionnelle et poignante version de cette chanson en direct durant les Victoires de la musique de mars 2009.

Ah! les quelques notes finales à l'harmonica, comme un dernier souffle d'adieu de cet immense artiste à son public, parti une semaine plus tard !

Je devais aller voir Alain Bashung en concert quelque temps plus tard au Grand Rex pour la première fois, mais malheureusement son dernier concert, ce fut Place St-Germain-des-Prés que je le vis : lien

APRES-SCHOOL-2014-2705.JPG

APRES-SCHOOL-2014-2706.JPG

N-233-Pondichery.jpg

© eMmA MessanA

 Pondichéry (Tamil Nadu), mars 2014 - N°233 Pondichéry

Collage sur papier à lettre de l'hôtel de l'Orient 21 X 29.7 cm

  Fragments de papiers et du journal Hindu

  Ce collage N°233, pièce unique, n'est pas disponible

Il vit à Pondichéry 

Alain Bashung, Résidents De La République

Extrait de son ultime album Bleu Pétrole (2008)

Un jour je t'aimerai moins
Jusqu'au jour où je ne t'aimerai plus
Un jour je sourirai moins
Jusqu'au jour où je ne sourirai plus
Un jour je parlerai moins
Jusqu'au jour où je ne parlerai plus
Un jour je cou rirai moins
Jusqu'au jour où je ne cou rirai plus

Hier on se regardait à peine
C'est à peine si l'on se penchait
Aujourd'hui nos regards sont suspendus
Nous résidents de la république
Où le rose a des reflets de bleu
Résidents, résidents de la république
Des atomes, fais ce que tu veux

Un jour je te parlerai moins
Peut-être le jour où tu ne me parleras plus
Un jour je voguerai moins
Peut-être le jour où la terre s'entrouvrira

Hier on se regardait à peine
C'est à peine si l'on se penchait
Aujourd'hui nos regards sont suspendus
Résidents, résidents de la république
Où le rose a des reflets de bleu
Résidents, résidents de la république
Chérie, des atomes, fais ce que tu veux...

Pour retrouver d'autres chansons de Alain Bashung dans la playlist d'eMmA, cliquez sur le titre d’une note : 

Mauvaise nouvelle des étoiles

Livre fermé...... livre ouvert #3

Le Monde du collage dominical

Sous la lune

Site d’Alain Bashung link

 

✫¸.•°*”˜˜”*°•.✫✫

Vous souhaitez rester en contact avec les collages d’eMmA MessanA ?

Inscrivez-vous à la lettre d'information du blog : http://www.emmacollages.com/mail/form

Ajoutez votre J'aime aux 553 de la page facebook : https://www.facebook.com/lescollagesdemmamessana

Suivez-moi sur twitter : https://twitter.com/eMmAMessanA

Et... n'hésitez pas à transmettre ce lien à vos connaissances : www.emmacollages.com

✫¸.•°*”˜˜”*°•.✫✫

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sofia 20/04/2017 22:33

Toujours autant de talent et d'humour !

valentine 18/04/2017 10:51

C'est bien de toi Emma d'avoir amener Gainsbourg jusqu'à Pondichery. Ton collage est magnifique. Trône-t-il au dessus du desk de la réception de l'hôtel?
Avec Bleu Pétrole, Bashung nous a laissé un chef d'oeuvre dont on ne se lasse pas chez nous aussi.
J'aime l'idée d'arrivée décalqué à l'hôtel. C'est encore plus décalé!
Bises chère Emma.

eMmA MessanA 18/04/2017 18:52

Non, je l'ai offert à Mani, le généreux professeur d'arts plastiques d'Apres School. Il m'en a encore parlé cette année. Apparemment, j'ai fait un heureux !
Bisous Valentine.
eMmA

lenez o vent 16/04/2017 17:47

la créativité remède à l'énervement
bon dimanche

eMmA MessanA 16/04/2017 18:05

Oui, tu as bien raison Le Nez !
Joyeuses Pâques.

Jackie 16/04/2017 09:57

Quand la passion nous tient !!!
Très bon dimanche eMmA

eMmA MessanA 16/04/2017 11:22

La passion, il n'y a que ça de vrai !
Passe un bon dimanche pascal Jackie.

erato 15/04/2017 18:39

Un collage original dont l' atmosphère rétro apporte beaucoup de douceur .
Savoir utiliser l' instant apparemment vide , qui s'anime sous tes doigts créatifs , c'est merveilleux.
Belle soirée, bises eMmA

eMmA MessanA 15/04/2017 18:48

C'est un beau souvenir, alors même que nous étions épuisés par le voyage que nous venions de faire. La perspective de la longue attente nécessaire pour prendre possession de notre chambre nous effrayait un peu. Je m'imaginais m'écroulant sur place et puis, j'ai été galvanisée par la musique et la composition de ce collage.
Je sais qu'il est entre de bonnes mains et cela me réjouit.
Toi tu sais bien utiliser ton temps libre à nous montrer tes magnifiques photos et à nous apprendre plein de choses sur la nature et les voyages. Sois-en remerciée, Andrée.

almanito 15/04/2017 11:53

J'adore ton collage, le journal lui donne un côté décalé qui sied parfaitement à l'artiste. Joyeuses fêtes pour toi également

eMmA MessanA 15/04/2017 12:05

Merci pour ton ressenti, c'est toujours très important de savoir ce que l'Autre voit lorsqu'on donne à... voir.
J'ai furieusement l'envie soudaine de composer un nouveau collage Gainsbourg (variation sur un même t'aime comme disait l'artiste !)
Belles Pâques fleuries, parfumées, chocolatées.
eMmA

valentine 02/03/2016 09:37

Eh ben voilà Je me fais le tour de tes collages sur le thème de Gainsbourg en pensant à Bashung :-)

eMmA MessanA 02/03/2016 09:38

Bon p'tit tour ma Valentine !

valentine 16/05/2014 18:11

Réaliser un collage de Gainsbourg sur du Bashung c'est tout simplement magique. Un instant de grâce. Mes deux chanteurs préférés, en fait la même famille. Bravo Emma pour ton usage de la patience.
Je lis la note un peu en décalé, comme moi en ce moment : (
Bises affectueuses et bon week-end.

eMmA 16/05/2014 22:48

Je t'envoie tout plein de fantaisie (pas la militaire ;) ) pour t’insuffler de bonnes ondes qui recalent et requinquent.
Gros bisous ma chère Valentine.
eMmA

Mag 24/03/2014 17:37


Bonjour eMmA,


Dis moi je voulais savoir quelle colle utilisais tu pour tes collages sur papier canson?


ça ne gauffre pas ... 


J'aime beaucoup ta collection " fis rouge " ...


Bonne soirée... Biz


 

eMmA 25/03/2014 09:39



 


Oui, ma colle n'est pas donnée, mais je l'adore !


Une colle au latex qui permet de redécoller les fragments, si besoin, juste après les avoir collés pour les repositionner plus précisément. Le trop plein se "gomme" au doigt pour un rendu
impeccable.


Il s'agit de Styl'up :


http://www.emmacollages.com/article-a-la-demande-generale-une-correspondance-entre-if-101734279.html


 


Ma collection "Mon fil rouge" tel que réunie dans l'album est déjà un peu ancienne, mais de toutes façons les touches de rouge me poursuivent tant en photos que pour les collages...


 


Merci pour votre passage, Mag.


 


 



Mag 23/03/2014 22:18


C'est toujours un plaisir de venir regarder tes collages ... Biz

eMmA 24/03/2014 07:47



 


Merci pour ton passage Mag. J'ai eu plaisir à retourner admirer tes belles photos.



kas 22/03/2014 18:00


et ce Gainsbourg demande :


alors... tu ponds, dis, chérie ?

eMmA 22/03/2014 18:47



 


Amis de la poésie, Bonsoir !


 



Martine 20/03/2014 07:53


Bonjour eMmA,


j'aimagine la tête des gens à l'hotel. Cela ne doit pas arriver tous les jours une telle demande. . Il  ya des
manières de s'occuper moins sympathiques.


Ah ce chanteur! je l'aime bien moi aussi. Quel grand artiste . Quelle classe


merci


A bientôt eMmA


Martine

eMmA 22/03/2014 13:57



 


Une fois que j'ai eu fini le collage, je suis retournée à la réception pour leur rendre la colle et je leur ai montré le produit fini qu'ils ont aimé !


 



Gérard 19/03/2014 22:35


Poignante cette dernière représentation Bashung j'étais devant mon poste ce soir là.

eMmA 22/03/2014 13:58



 


Tout à fait d'accord avec toi Gérard.



Dessard 19/03/2014 18:00


Salut Emma, on peut dire que les collages te collent à la peau!!!!Magnifique. Bisous

eMmA 19/03/2014 18:37



 


Pourquoi tu trouves que j'ai la peau tatouée ?





Merci pour ton appréciation.


Bisous



Ramon 19/03/2014 17:42


Voilà comment naissent les chefs-d'oeuvre à Pondichéry!


A bientôt,


Amicalement,


Ramon

eMmA 19/03/2014 18:31



En matière de chefs-d'oeuvre à Pondichéry, c'est plutôt celui que JM y a fort apprécié en lisant La damnation du Templier d'un célèbre Ramon Basagana !



mima 19/03/2014 11:33


Lorsque l'on a une passion, elle ne nous quitte pas et on l'emporte partout avec soi...


Bon retour parmi nous, eMmA

eMmA 19/03/2014 18:50



Tu as bien raison Mima !


Merci pour ta visite, ça fait plaisir de vous retrouver.



jackie 19/03/2014 10:37


Superbe création .Merci pour ton passage et ton gentil commentaire.

eMmA 19/03/2014 18:51



 


C'est un sincère plaisir que de partager...



marinelou 19/03/2014 09:01


Un superbe collage impromptu ! Ainsi le temps a passé dans la création et le souvenir de Bashung que j'ai mis du temps à aimer, car je ne l'écoutais pas vraiment à ses débuts où j'avais vraiment
d'autres chats à fouetter, et même pas fouettant les chevaux... ni les enfants... Ah le temps... Il passe trop vite on ne le retient pas, on voudrait pouvoir faire machine arriere pour profiter
de tout ce que l'on n'a pas su voir...et qu'on a manqué, qui ne s'est pas imprimé...

eMmA 19/03/2014 18:52



Moi, je l'ai aimé dès Gaby oh Gaby même si c'était un autre style.


C'est le temps présent qui est le meilleur et on fait ce qu'on peut. Pas de regrets.


 



Parisianne 19/03/2014 08:54


Bonjour eMmA, te voilà donc rentrée, j'irai voir tous ces trésors de coeur que tu as dû mettre sur tes pages.
Belle leçon de patience et belle réalisation.
Bonne journée
Anne

eMmA 19/03/2014 18:35



Bonsoir Anne,


Je ne suis rentrée que depuis quelques jours et n'ai pas encore publié grand-chose, juste un premier aperçu de notre ressenti à APRES SCHOOL...


Merci pour ta visite.


A bientôt,


eMmA



aln03 19/03/2014 08:34


Bon sommeil en journée !


Nicole

eMmA 19/03/2014 08:39



Je n'y arriverai jamais... Ca colle pas !



aln03 19/03/2014 08:21


Une vraie drogue le collage et celui -ci a réussi à te tenir éveillé .Bashung à Pondichéry , c'était inattendu .L'hôtel avait un Gainsbourg sous la main ? 


Merci à toi pour cette note pleine d'humour et la chanson .Merci également à ton photographe .Bonne journée .Bises


Nicole

eMmA 19/03/2014 08:30



Non pas trop en fait, car l'esprit français y est omniprésent dans cette ancienne maison coloniale qui date du 18ème.


Je ne sais plus de quel magazine j'ai extrait ce Gainsbourg-là..


 


Merci pour ta lecture attentive


 


Bon je vais me recoucher....