Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Je pratique l'art du collage et manie les mots aussi. Dernier titre paru : "Transpositions hasardeuses"


La cage (le retour)

Publié par eMmA MessanA sur 28 Mai 2015, 05:05am

Catégories : #Collection de l'Epure, #Epure jeunes filles, #Haïkus, #Leonard Cohen

L'oiselle n'est toujours pas retournée dans la cage, mais ce que je sais c'est qu'après son long voyage, elle a pris ses quartiers dans une jolie chambre à coucher où elle prend du repos auprès d'une aquarelle réalisée par sa nouvelle propriétaire.

Je préconise la plus grande surveillance pour le cas où il lui viendrait à l'idée de s'échapper pour retrouver à nouveau sa liberté (que je lui ai donnée à vie de toutes façons) !

Merci pour la photo Michèle K c'est un plaisir de constater que l'un de mes collages vit sa vie à Argenteuil.

Tu lisseras les ailes de l'oiselle pour moi ?

A bientôt,

eMmA MessanA

Les Collages d'eMmA MessanA, collage "La cage", pièce unique. © eMmA MessanA Il vit à présent sa vie chez la personne qui l'a encadré...

Les Collages d'eMmA MessanA, collage "La cage", pièce unique. © eMmA MessanA Il vit à présent sa vie chez la personne qui l'a encadré...

Barreaux de la cage

rayures grises s'enivrent -

envolé l’oiseau.

                            eMmMessanA

Tous les haïkus sont regroupés ici : #Haïkus

Tous les collages Epure Jeunes filles sont regroupés ici : #Epure jeunes filles

N-207-La-cage-Sign.jpg

© eMmA MessanA

Paris XIème, juin 2013 - N°207 La cage

Collage sur papier dessin 24 X 32 cm

Fragments de papiers provenant de magazines

Ce collage N°207, pièce unique,

a été vendu au cours de "Il est revenu le Temps de l'Expo..." 21-22 novembre 2014

Il vit à Argenteuil

les collages d’eMmA MessanA et APRES SCHOOL à Pondichery (Inde)

5% du produit de la vente de ce collage ont été versés à APRES en France, envoyés dans une enveloppe "♥ @ ♥"

Yves Duteil et sa famille en sont les  fondateurs 

Dans la collection "De l'épure", l'esprit "Jeune fille". Un clic sur les vignettes vous renvoie vers l'article concerné :

N°191 Mademoiselle Printemps Sign N°198 La Petite Printemps N°199 La môme Printemps N°197 N°203 La fille d'avril N°206 Femme de paille Sign N°207 La cage Sign N°210 La patience des possibles N°230 Lisa-copie-1 N°231 Laura N°232 Stella

Leonard Cohen, Bird On A Wire

Like a bird on the wire,

Like a drunk in a midnight choir
I have tried in my way to be free.
Like a worm on a hook,
Like a knight from some old fashioned book
I have saved all my ribbons for thee.
If I, if I have been unkind,
I hope that you can just let it go by.
If I, if I have been untrue
I hope you know it was never to you.
Like a baby, stillborn,
Like a beast with his horn
I have torn everyone who reached out for me.
But I swear by this song
And by all that I have done wrong
I will make it all up to thee.
I saw a beggar leaning on his wooden crutch,
He said to me, "You must not ask for so much."
And a pretty woman leaning in her darkened door,
She cried to me, "Hey, why not ask for more?"
Oh like a bird on the wire,
Like a drunk in a midnight choir
I have tried in my way to be free.

Pour retrouver d'autres chansons de Leonard Cohen dans la playlist d'eMmA, cliquez sur les titres de ces notes :

Site officiel de Leonard Cohen : link

Page facebook de Leonard Cohen : link

 

Les collages d'eMmA MessanA, collage "La cage", pièce unique

Les collages d'eMmA MessanA, collage "La cage", pièce unique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Ce qui m'amuse dans ta cage c'est que le perchoir est encore en mouvement! Et j'adore le côté pop art très années 70, genre Courrèges, du tissu de la robe de la demoiselle (à part peut-être la longueur).
Bises chère Emma et belle journée.
Répondre
E
Bien vu Valentine ! Décidément, tu es une fine observatrice, car ce détail avait son importance pour moi lorsque j'ai composé ce collage (je veux parler de l'instant où le perchoir est encore en plein mouvement de balancier, preuve que la prise de liberté vient tout juste de se produire).
C'est une liberté "haute couture" ;)
A bientôt, Valentine.
eMmA
B
Fabuleuse version de l'inoubliable "Bird on the Wire". @+
Répondre
E
Yes man, you're absolutely right !
J
très poétique ce collage, tant dans les motifs que dans les couleurs
bises et belle semaine
Répondre
E
Le thème de la cage est un thème qui revient souvent dans mes collages (ça doit être psycho-machin analysable). Bien sûr, j'aime les cages dont la petite porte est ouverte afin que nos ailes se déploient vers une forme de liberté. D'ailleurs, c'est aussi un élément de décoration que je prévois pour mon futur atelier. Une symbolique inspirante à l'infini...
Je te souhaite une très belle journée.
eMmA
M

Quelle belle série?


J'aime particulièrement la fille aux cerises.... de saison.


Bon week-end eMmA ( ici enfin au soleil)


Martine
Répondre
E


 


Merci Martine.


Oui la fille aux cerises, on m'a souvent dit qu'elle était à croquer !


 


Bon week-end,


eMmA


 



K

ah ah ..la série s'étoffe


mais ave l'apparition d'une cage


pison va se méfier ! 
Répondre
E


 


Oui, mais la porte de la cage est ouverte, alors libre à toi d'entrer ou de sortir !


 



E

Une grande douceur dans sa composition en harmonie avec la liberté de l'oiseau. J'aime beaucoup.Douce soirée eMmA
Répondre
E


 


Ce collage, je l'ai imaginé comme un inspir vers la liberté de chacun, oiseau et être humain...


On peut entrer aussi dans la cage si l'on veut. La porte est ouverte...


 



M

Les plus belles cages sont celles dont la porte est ouverte  !


Bonne soirée, eMmA
Répondre
E


 


Oui Mima, elles sont pleines de charme et évocatrices d'évasion...


 



M

Merci EMma de l'avoir posté pour la Communauté du Haîku.


Un bel espace pour rêver .. cet oiseau envolé est si présent !


Bises


Marie-Alice
Répondre
E


 


Une communauté qui me plaît et que je ne n'oublie pas, même si je ne la visite pas suffisamment...


 


Douce soirée,


eMmA



P

Bonjour eMmA, bon vent à cet oiseau ! J'aime beaucoup les cages lorsqu'elles sont vides 


Bon dimanche


Anne
Répondre
E


 


Oui Anne, les cages vides je les aime aussi beaucoup.


Elles me font rêver et m'évoquent les chants d'oiseaux imaginaires envolés vers le pays des rêves où bruissent tous nos désirs exaucés ou en passe de l'être.


C'est de la poésie totale et toute de légèreté empreinte...


 


Douce soirée oiseau de Picardie.


eMmA


 



A

Un peu "surbookée ", j'ai raté quelques unes de tes créations,mais j'ai rattrapé mon retard; c'est beau, léger, j'invente des histoires sur tes créatons de papier.Bon dimanche!
Répondre
E


Tu n'as pas dû rater grand chose, car je n'ai que bien peu produit ces temps-ci...


J'aime que tu inventes des histoires à partir de mes collages, ainsi les fragments de papier prennent vie.


 


Bon diMAnche,


eMmA


 



T

comme c'est léger féminin et beau.j'aime
Répondre
E


 


Un peu de douceur dans ce monde de ...folie !


Merci


 



A

L'oiseau doit être dans l'île de Kas.Maintenant, je sais d'où vient l'oiseau blanc de son blog.


N'oublie de féliciter ton oiseau lointain pour sa musique.Je vais dormir moi aussi.


Nicole
Répondre
E


 


Non je ne crois pas, c'est pas le même...


Je le dirai à Flo.


Bon diMAnche,


eMmA


 



A

C'est sublime !Tu n'as pas perdu ton temps ce soir .


Chant mélancolique et plein de messages .Très joli chant.


Je suis dans les Cahiers Bourbonnais de 1962 .


Bonne Nuit l'Artiste!
Répondre
E


 


Merci beaucoup Nicole la documentaliste. Ah que j'aimerais encore coller demain, mais, je crains que le repassage et le reste ne m'occupe trop longtemps...


Mardi, je vais avoir la grande chance d'aller au concert de Leonard Cohen. Il chantera sûrement ce grand standard que j'adore.


Sur ton très beau compliment, je vais aller dormir. Merci encore.


 


Bonne nuit,


eMmA


 



Nous sommes sociaux !