Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Je pratique l'art du collage et manie les mots aussi. Dernier titre paru : "Transpositions hasardeuses"


En m'égarant, j'ai trouvé...

Publié par eMmA MessanA sur 15 Septembre 2016, 08:54am

Catégories : #LesCollagesdeMmAMessanA, #Abstrait, #Coller c'est..., #Nuit, #Bob Dylan, #Art du collage

Je vous invite à découvrir comment Marine a élégamment "habillé" mes petits personnages, dans son blog Emprises de brises : lien

En cherchant mon chemin dans ce collage,

                          je me suis égarée au gré de l'assemblage de mes petits papiers...

                                         J'ai voulu coller ici, et j'ai collé là

          J'ai cherché du rouge, j'ai trouvé du noir

J'ai déchiré un grand pan vertical, alors que mon regard visait l'horizon

Mes mains prenaient tout leur temps pendant que mes doigts s'agitaient

 J'ai cherché à trouver une cohésion figurative, mais seule la liberté se collait sur le papier.

                                En composant mon collage, je me suis d'abord égarée

                                       puis j'ai trouvé un silence harmonieux indicible

                                                          caché au creux de mes petits fragments de papier...

Quand j'ai eu fini, la #Nuit, mon amie, ma complice, était profonde.

En cherchant mon chemin, j'ai égaré en route quelques doutes.

Maintenant je suis prête.

#Coller c'est... aller son chemin de silence vers la joie partagée.

Art du collage

eMmA MessanA

Tous les collages de la série Abstrait sont regroupés ici : #Abstrait

Les Collages d'eMmA MessanA, collage N°298 "Quelques égarements", pièce unique © eMmA MessanA

Les Collages d'eMmA MessanA, collage N°298 "Quelques égarements", pièce unique © eMmA MessanA

© eMmA MessanA

Paris XIème, août 2015 - N°298 Quelques égarements

Collage sur papier dessin 24 X 32 cm

  Fragments de papiers provenant de magazines

Ce collage N°298, pièce unique, est disponible non encadré dans le catalogue N°2 ici

Diana Krall & Blake Mills, Wallflower Extrait du 12ème album studio de Diana Krall, Wallflower (2015)

Diana Krall & Blake Mills, Wallflower

Extrait du 12ème album studio de Diana Krall, Wallflower (2015)

Reprise de la chanson de et par Bob Dylan (1971)

Wallflower, wallflower
Won't you dance with me?
I'm sad and lonely too
Wallflower, wallflower
Won't you dance with me?
I'm fallin' in love with you

Just like you I'm wondrin' what I'm doin' here
Just like you I'm wondrin' what's goin' on

Wallflower, wallflower
Won't you dance with me?
The night will soon be gone

I have seen you standing in the smoky haze
And I know that you're gonna be mine one of these days
Mine alone

Wallflower, wallflower
Take a chance on me
Please let me ride you home

Voici la version d'origine, celle de Bob Dylan :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Mil excuses pour le re-commentaire ...
Merci pour tes mots sur Emprises eMmA
Et toujours cette musique qui m'enchante et me berce...
Répondre
E
Je n'ai pas à t'excuser, au contraire c'est marrant !
Merci pour ta fidélité Marine,
eMmA
M
Je retiens cette chanson qui décidement est superbe !
Bisous eMmA
Répondre
E
Yes for my beloved Bob Dylan ...
M
Je retiens cette chanson qui décidement est superbe !
Bisous eMmA
Répondre
E
Oui pour la merveilleuse Diana Krall...
L
agréable cheminement
Merci Bises
Répondre
E
Il est bon parfois de se perdre pour mieux se retrouver...
E
Un grand merci de nous accompagner dans ton cheminement avec tant de délicatesse .
Douce soirée, bises eMmA
Répondre
E
La délicatesse, elle émane d'aminautes comme toi...
A
Super et j'aime beaucoup les mots qui accompagnent ton cheminement poétique!
Répondre
E
Mes mots sont les vôtres...
G
"Aller son chemin de silence vers la joie partagée"
et merci de nous permettre de t'accompagner sur ce chemin
Répondre
E
C'est un privilège, Gazou.
M
La pluie était rouge
Le ciel était gris
Le mur reflétait les pleurs et les ombres
La rue parlait de désarroi
Sur les tags
Sous nos pas
Mais j'ai vu un sourire
Dans l'obscure nostalgie
J'ai vu un sourire
Sous l'aile du moineau
J'ai su que la vie
Entre deux averses
Bruissait d'infimes promesses
Je m'y suis accrochée...


Merci pour cette belle page eMmA
Répondre
E
Merci Marine pour ta belle inspiration. Ton message est à encadrer...
J
chacun sa démarche et son inspiration. Moi, j'aime bien ton chemin de liberté.
bises et belle journée
Répondre
E
Sur mon chemin de liberté, je tente autant que possible d'intégrer le respect de l'autre car sa liberté m'est également précieuse...
Je t'embrasse,
eMmA
E
Comme je te comprends , c'est ainsi que je fais en créant mes scrapps.
Mais tes charmants personnages sont là avec toi pour retrouver les morceaux et les idées égarées!
J'aime beaucoup tes trois dernières phrases.
Douce soirée, bises eMmA
Répondre
E
Oui Earto, curieusement mes petits personnages me rejoignent toujours. Ici, ce n'était vraiment pas volontaire : je n'avais pas décidé de composer avec mes ciseaux mes petites silhouettes habituelles, pourtant en déchirant, leur ébauche est apparue...
Merci d'avoir vibré à la lecture de mes mots.
Passe une beau dimanche. La rentrée, c'est pas grave, c'est même très bien !
Je t'embrasse,
eMmA
A
Tu t'es retrouvée! Ouf .Ton Petit Chaperon rouge a joué au petit Poucet en semant des mouchoirs à la place des cailloux .
Le personnage de G , (peut-être le loup ?) s'incline devant Chaperon Rouge et sa copine , en gris à Droite .
J'arrête de délirer comme une Bredine .Et le Chaperon rouge s'appelle eMma.
Bon We .Bises
Répondre
E
J'ai lu... Mmmouais...
Lorsque jétais conteuse à Strasbourg dans la librairie pour enfants, l'une des conteuses était retraitée de l'Education Nationale. Elle avait une de ces pêches et aimait beaucoup détourner les contes traditionnels en inventant un double sens. Tant les enfants que les conteurs que nous étions nous régalions et étions parfois pliés en deux de rire...
A
Voilà un résumé. Les enfants adorent étudier ce texte .Tu en trouveras des PDF un peu partout .Mais scolaire , pas vraiment Grand public.
http://www.etudier.com/fiches-de-lecture/contes-a-l-envers/resume-le-petit-chaperon-bleu-marine/
E
Le Chaperon, je l'aime malgré, en effet, ce qu'il a de sous-jacent et effrayant. Je l'aime aussi pour tout ce qui lui est rattaché dans mon imaginaire, mon vécu, mes rêves..
Non, je ne connais pas le Chaperon Bleu Marine...
A
Le chaperon rouge je l'aime bien , à l'état de notre enfance .Mais ce conte est effrayant à son origine. Là, je pense à celui de notre innocente enfance .
Connaîs-tu l'Histoire du Chaperon Bleu Marine , réécriture tirée des Contes à l'envers? Bon dimanche
E
Ta lecture de ces Quelques égarements nous ramène à l'enfance. Pourquoi pas, tout y ramène toujours consciemment ou inconsciemment...
Le Petit Chaperon rouge est mon personnage préféré parmi les contes traditionnels. Il est d'une grande puissance d'évocation.
Moi, c'est eMmA...
Bon dimanche Nicole la Bourbonnaise. Bisous
A
Très beau, autant le texte que le collage. Tu décris très bien ce que l'on ressent en créant, je m'y suis retrouvée. Sait-on où l'on va lorsqu'on commence? Et puis j'ai bien aimé: "en cherchant mon chemin, j'ai égaré en route quelques doutes"
Répondre
E
La nuit m'a guidée...
Merci Alma.

Nous sommes sociaux !