Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

eMmA MessanA

eMmA MessanA

Collages, écrits pour les petits et les grands, et un tourbillon d'autres choses


Magnifique Salon du livre de Saint-Gervais (Vendée) 2022

Publié par eMmA MessanA sur 9 Mai 2022, 17:25pm

Catégories : #TranspositionsHasardeuses, #Et toi, c'est quoi ta couleur ?, #LeRégimeDeReplèteLaSorcière, #Playlist Yves Duteil, #SalonDuLivreDeSaintGervais85, #Dédicaces, #AlbumJeunesse

Belle photo-cadeau de la photographe Frédérique Penin. Elle sait combien j'aime les mains et là, quelle délicatesse dans son regard et dans le choix le l'angle de vue. Un souvenir majeur pour moi du Salon du Livre de Saint-Gervais 2022 (Vendée).

Belle photo-cadeau de la photographe Frédérique Penin. Elle sait combien j'aime les mains et là, quelle délicatesse dans son regard et dans le choix le l'angle de vue. Un souvenir majeur pour moi du Salon du Livre de Saint-Gervais 2022 (Vendée).

    Voilà, le Salon du livre de Saint-Gervais (Vendée) du 30 avril et 1er mai 2022 est fini et moi, je n'ai pas encore atterri... 

   Ce fut un week-end qui m'a véritablement comblée.
   Il a été d'une force émotionnelle incroyablement dense qui sera gravée pour longtemps dans les mémoires de nombreuses personnes parmi les organisateurs, les bénévoles, les élus, les visiteurs, les éditeurs et associations présentes et bien sûr, les auteurs à commencer par moi...

    Evidemment, le fait qu'Yves Duteil ait été l'un des deux invités d'honneur, présent durant les deux jours avec ses livres dont le dernier "Chemins de liberté", a grandement contribué à la joie collective et la mienne en particulier.

Yves Duteil, présent au Salon du livre de Saint-Gervais 2022 (Vendée)
Yves Duteil photographié par Frédérique Penin


    La seconde invitée présente le 1er mai, Stéphanie Bataille, que je ne connaissais pas, m'a impressionnée par son histoire singulière qu'elle porte haut via son association Tenir ta main afin que la loi évolue pour que jamais plus un proche ne meurt seul, empêché d'être entouré des siens.
    Sa force, sa sincérité et son opiniâtreté sont exemplaires. Son livre, "Mon histoire, c'est votre histoire". 

Stéphanie Bataille au Salon du livre de Saint-Gervais (Vendée) le 1er mai 2022
Stéphanie Bataille photographiée par Frédérique Penin


   Ici, c'est ma vision, mon ressenti personnel que je vais dérouler car je ne prétends être ni exhaustive, ni même en capacité de réaliser un reportage journalistique.
   C'est  juste "mon" salon du livre, mon petit compte-rendu du coeur qui ne s'arrête plus de battre à cent à l'heure lorsque je l'évoque. 
   Le contenu de cette page sera donc forcément un peu autocentré. Je salue toutefois au passage la cinquantaine d'auteurs présents, tous magnifiques, que j'associe à ma joie parfaite d'avoir été des leurs au cours de ce week-end.
   Ce billet sera aussi parcellaire (foi de collagiste qui fragmente, découpe et déchire habituellement du papier), d'autant que je me devais avant tout de recevoir les visiteurs à ma table d'auteure.
   J'ai donc manqué bon nombre d'animations et pris très peu de photos, embarquée dans un tourbillon positif et bénéfique.
   Et puis aussi, certains moments vécus resteront du domaine du privé... 

   Je ne prétends pas non plus être tout à fait objective car tout, absolument tout m'a enthousiasmée et disons-le tout net, m'a rendue folle de joie.
   J'ai rencontré des personnes sensibles, attachantes, prévenantes, entousiastes avec un beau sourire accroché sur leur visage. Bref, je me suis sentie chouchoutée...
   C'est juste l'un de mes rêves enfin réalisé après deux ans d'espoirs.

   Tout d'abord, j'ai été si heureuse que ma proposition d'affiche ait été acceptée

   Son visuel a été plus que visible partout et décliné sur de nombreux supports (le programme ; le pupitre lors de l'inauguration officielle du salon ; les chevalets sur chaque table indiquant les noms des auteurs, éditeurs, associations ; sur les badges des participants ; dans l'enveloppe des lauréats du Prix Claude Mercier, jusque sur les marque-places sur les tables des repas du midi (voyez d'ailleurs le gag, JM est devenu Monsieur MessanA !)
    L'original du collage N°490 PAL, encadré, trônait sur ma table.
    J'ai également apprécié d'animer la page Facebook du salon. Celle-ci continue dailleurs à accueillir de nouveaux abonnés tous les jours. En voici le lien : 
Salon du Livre de Saint-Gervais - 85 | Facebook 

Un clic sur les photos vous permet de les AGRANDIR.Un clic sur les photos vous permet de les AGRANDIR.
Un clic sur les photos vous permet de les AGRANDIR.
Un clic sur les photos vous permet de les AGRANDIR.Un clic sur les photos vous permet de les AGRANDIR.

Un clic sur les photos vous permet de les AGRANDIR.

     Au cours du déjeuner du samedi 30 avril rassemblant autour d'Yves & Noëlle Duteil et deux personnes de leur famille, tous les participants ainsi que des élus, nous avons assisté à des prestations d'un très grand niveau du Quatuor Légendaire dont fait partie l'organisateur du salon, Gilles Perraudeau.
Ils ont notamment chanté sur l'air de Le Petit Bonheur de Félix Leclerc, un texte reprenant la carrière et la vie d'Yves Duteil. Un véritable tour de force applaudi chaleureusement par tous et énormément apprécié par Yves !
   Ensuite, l'un des membres du quatuor (ce midi-là, réduit à un trio), Roger Morisseau, en habit figurant un Georges Clémenceau bluffant, nous a lu le texte de la chanson d'Yves, Dreyfus* d'une magnifique voix profonde, vibrante, tellement emplie d'émotion.
   Nous sommes restés sans voix, le souffle coupé, et Yves a été extrêmement sensible à cet hommage. 

 

Yves Duteil au Salon du livre de Saint-Gervais 2022 - Evocation de son grand-oncle Dreyfus avec Roger Morisseau
Yves Duteil et Roger Morisseau-Georges Clémenceau évoquant Alfred Dreyfus

 

   Gilles Perraudeau m'a également permis de prendre la parole au cours de ce repas pour honorer Yves au nom de JM et moi-même, lui qui nous a pris par la main, mais aussi par le bout du coeur en entrant par affection dans nos vies...  

eMmA MessanA, pour Yves et Noëlle Duteil. 30 avril 2022, Salon du livre de Saint-GervaiseMmA MessanA, pour Yves et Noëlle Duteil. 30 avril 2022, Salon du livre de Saint-Gervais
eMmA MessanA, pour Yves et Noëlle Duteil. 30 avril 2022, Salon du livre de Saint-Gervais

eMmA MessanA, pour Yves et Noëlle Duteil. 30 avril 2022, Salon du livre de Saint-Gervais

   L'après-midi, aux côtés de l'organisateur du Salon, Gilles Perraudeau, de Françoise de l'association Tradition et Patrimoine et de la responsable de la Médiathèque, Edwige Boury, nous avons remis les lots aux enfants, gagnants du concours de marque-pages collages pour lequel j'avais animé deux ateliers.
Le grand gagnant est Gabin !

 

5ème Prix : Quentin ; 4ème Prix : Bastien ; 3ème Prix : Anaïs ; 2ème Prix : Lola ; 1er Prix : Gabin (sur la photo de Frédérique Penin)
5ème Prix : Quentin ; 4ème Prix : Bastien ; 3ème Prix : Anaïs ; 2ème Prix : Lola ; 1er Prix : Gabin (sur la photo de Frédérique Penin)

5ème Prix : Quentin ; 4ème Prix : Bastien ; 3ème Prix : Anaïs ; 2ème Prix : Lola ; 1er Prix : Gabin (sur la photo de Frédérique Penin)

   Un peu plus tard, je faisais partie des conteurs avec l'album Et toi, c'est quoi ta couleur ? (préfacé par Yves Duteil).
   Merci à Frérérique Penin, photographe, pour ses belles photos, toujours là où il le faut !

30 avril 2022, Salon du livre de Saint-Gervais. eMmA MessanA lit "Et toi, c'est quoi ta couleur ?". Photo Frédérique Penin
eMmA MessanA au Salon du livre de Saint-Gervais 2022, lecture de l'album "Et toi, c'est quoi ta couleur?". Photo Frédérique Penin


   Après avoir rapidement expliqué en quoi consiste l'art du collage dont la technique m'a permis d'illustrer le livre, après avoir informé du sujet commun aux huit courtes histoires, à savoir sensibiliser dès le plus jeune âge au respect et à la tolérance vis-à-vis de la différence, j'ai lu l'histoire de Corentin et celle de Fatou.
   L'assemblée était davantage constituée d'adultes que d'enfants, mais ils ont été formidables d'écoute et de bienveillance. J'aurais bien lu tout le receuil, on était si bien ensemble !
   Roger Morisseau (artiste, homme de théâtre, grand sportif, photographe officiel des Foulées du Gois...) m'a même avoué avoir pleuré... Le lendemain matin, arrivant pour la seconde journée du salon, une enveloppe qui m'était destinée me fut remise à l'accueil. Monsieur Morisseau y avait glissé trois photos où je le regarde de face, et pourtant, dans le feu de l'action, je n'avais rien vu. J'avais juste ressenti que le courant passait depuis mes mots vers sa grande sensibilité !

eMmA MessanA lisant "Et toi, c'est quoi ta couleur" au Salon du livre de Saint-Gervais 2022, photographiée par Roger Morisseau
Lecture au Salon du livre de Saint-Gervais 2022 de "Et toi, c'est quoi ta couleur ?" par eMmA MessanA. Photos Roger Morisseau.

   Un instant plus tard, c'était au tour d'Alexis Betus, qui du haut de ses 84 ans et aux côtés de son épouse, m'offrait avec un air espiègle et malicieux "la plus belle photo de sa vie". Il l'avait imprimée à plusieurs exemplaires et l'offrait, ravi, à mon voisin de table et à je ne sais qui encore qui passait par là... 
   Mille mercis, messieurs, pour votre prévenance, vos attentions charmantes, votre gentillesse.

30 avril 2022, Salon du livre de Saint-Gervais (Vendée). eMmA MessanA by Alexis Betus
eMmA MessanA au Salon du livre de Saint-Gervais 2022, photographiée par Alexis Betus

    

   La journée s'est terminée par une rencontre, questions/réponses entre le public et Yves Duteil.

Magnifique Salon du livre de Saint-Gervais (Vendée) 2022
Magnifique Salon du livre de Saint-Gervais (Vendée) 2022 Magnifique Salon du livre de Saint-Gervais (Vendée) 2022
Magnifique Salon du livre de Saint-Gervais (Vendée) 2022

    Pendant ces deux journées, de nombreux visiteurs sont venus à notre rencontre, se pressant bien sûr surtout autour d'Yves, dont certains venus depuis plus loin que la Vendée (l'Oise, la Loire Atlantique, Blois...)
   J'avais disposé de gros confettis de toutes les couleurs sur et au pied de ma table.
C'est ainsi que j'ai dédicacé avec bonheur
 Transpositions hasardeuses (préface Yves Duteil), Et toi, c'est quoi ta couleur ?  (préface Yves Duteil) et Le Régime de Replète la sorcière à CLEOPHEE, MELOEE, MARION, VALENTINE, LUCILLE (et les libellules, dont le papa, de retour chez lui, m'a gentiement envoyé la photo aux côtés de sa soeur et de son papa), ALBA et sa grande soeur ROXANE (à qui je lis des histoires dans le cadre de l'association Lire et faire lire à l'Ecole l'Avocette de Saint-Urbain), HELOÏSE, MIREILLE, DOMINIQUE, DANIEL, AMBRE, NATHALIE, JACKY, CLAIRE, LILLA, MARIE-JEANNE, MARIE-THERESE, CHRISTINE, SYLVETTE, CATHERINE et RICHARD, STEPHANIE, FRANCOISE, ARTHUR, CARLA, MICHEL, MARIE-ANNE et GILLES.

Diaporama de quelques rencontres autour de nos tables. Photos Viviane Petit, Frédérique Penin, Jean-Marc Arjol Condé, eMmA MessanA
Diaporama de quelques rencontres autour de nos tables. Photos Viviane Petit, Frédérique Penin, Jean-Marc Arjol Condé, eMmA MessanA
Diaporama de quelques rencontres autour de nos tables. Photos Viviane Petit, Frédérique Penin, Jean-Marc Arjol Condé, eMmA MessanA
Diaporama de quelques rencontres autour de nos tables. Photos Viviane Petit, Frédérique Penin, Jean-Marc Arjol Condé, eMmA MessanA
Diaporama de quelques rencontres autour de nos tables. Photos Viviane Petit, Frédérique Penin, Jean-Marc Arjol Condé, eMmA MessanA
Diaporama de quelques rencontres autour de nos tables. Photos Viviane Petit, Frédérique Penin, Jean-Marc Arjol Condé, eMmA MessanA
Diaporama de quelques rencontres autour de nos tables. Photos Viviane Petit, Frédérique Penin, Jean-Marc Arjol Condé, eMmA MessanA
Diaporama de quelques rencontres autour de nos tables. Photos Viviane Petit, Frédérique Penin, Jean-Marc Arjol Condé, eMmA MessanA
Diaporama de quelques rencontres autour de nos tables. Photos Viviane Petit, Frédérique Penin, Jean-Marc Arjol Condé, eMmA MessanA
Diaporama de quelques rencontres autour de nos tables. Photos Viviane Petit, Frédérique Penin, Jean-Marc Arjol Condé, eMmA MessanA
Diaporama de quelques rencontres autour de nos tables. Photos Viviane Petit, Frédérique Penin, Jean-Marc Arjol Condé, eMmA MessanA
Diaporama de quelques rencontres autour de nos tables. Photos Viviane Petit, Frédérique Penin, Jean-Marc Arjol Condé, eMmA MessanA
Diaporama de quelques rencontres autour de nos tables. Photos Viviane Petit, Frédérique Penin, Jean-Marc Arjol Condé, eMmA MessanA
Diaporama de quelques rencontres autour de nos tables. Photos Viviane Petit, Frédérique Penin, Jean-Marc Arjol Condé, eMmA MessanA
Diaporama de quelques rencontres autour de nos tables. Photos Viviane Petit, Frédérique Penin, Jean-Marc Arjol Condé, eMmA MessanA
Diaporama de quelques rencontres autour de nos tables. Photos Viviane Petit, Frédérique Penin, Jean-Marc Arjol Condé, eMmA MessanA

Diaporama de quelques rencontres autour de nos tables. Photos Viviane Petit, Frédérique Penin, Jean-Marc Arjol Condé, eMmA MessanA

   Devant mon entrain et mon enthousiasme, le deuxième jour juste avant de partir, Biscotte avait investi mon sac dans l'espoir de m'accompagner au Salon...

 

   Le second jour, 1er mai, L'organisateur du Salon avait fait les choses en grand...
   Dans un concert de klaxons, Yves et Noëlle Duteil sont arrivés, tels de jeunes mariés, dans une superbe Citroën Traction bleue rutilante et majestueuse, conduite par Alain Retureau.
Ils sont arrivés devant les portes du complexe Primevères de Saint-Gervais sur un air d'accordéon musette, interprété par Frédéric Rousseau.
Ah c'est sûr, au Salon du livre de Saint-Gervais, on sait accueillir les invités d'honneur !

Un clic sur les photos vous permet de les agrandir.

Arrivée d'Yves et Noëlle Duteil au Salon du livre de Saint-Gervais, le 1er mai 2022, conduits par Alain Retureau dans sa magnifique Traction bleue.Arrivée d'Yves et Noëlle Duteil au Salon du livre de Saint-Gervais, le 1er mai 2022, conduits par Alain Retureau dans sa magnifique Traction bleue.
Arrivée d'Yves et Noëlle Duteil au Salon du livre de Saint-Gervais, le 1er mai 2022, conduits par Alain Retureau dans sa magnifique Traction bleue.
Arrivée d'Yves et Noëlle Duteil au Salon du livre de Saint-Gervais, le 1er mai 2022, conduits par Alain Retureau dans sa magnifique Traction bleue.Arrivée d'Yves et Noëlle Duteil au Salon du livre de Saint-Gervais, le 1er mai 2022, conduits par Alain Retureau dans sa magnifique Traction bleue.Arrivée d'Yves et Noëlle Duteil au Salon du livre de Saint-Gervais, le 1er mai 2022, conduits par Alain Retureau dans sa magnifique Traction bleue.

Arrivée d'Yves et Noëlle Duteil au Salon du livre de Saint-Gervais, le 1er mai 2022, conduits par Alain Retureau dans sa magnifique Traction bleue.

   Séquence émotion (en tous cas pour moi) quand, au cours de l'apéro littéraire, lisant quelques passages de Transpositions hasardeuses, je vois dans l'assemblée deux des auxilliaires de vie qui ont pris soin de ma maman, Julie et Christine...
   Viviane, l'une des toutes premières lectrices du livre dont le nom figure sur la 4ème de couverture du livre, avait fait le voyage depuis Blois avec son époux...

 

  Le déjeuner du 1er mai réunissait les mêmes convives que la veille, ainsi que la seconde invitée d'honneur, Stéphanie Bataille. Le Quatuor Légendaire lui avait également préparé un portrait à sa manière.

    Stéphanie a écouté avec attention et admiration l'incroyable prestation du Quatuor réduit à trois artistes ce midi-là).

   Ensuite la chanteuse-auteure-compositrice Thérèse nous a chanté de sa très jolie voix un peu de son répertoire. Pour moi, ce fut une belle découverte. J'ai aimé sa sincérité, son humour, et ses textes ciselés.

1er mai 2022 Salon du livre de Saint-Gervais, la chanteuse Thérèse. Photo Frédérique Penin
Thérèse Fournier, auteure-compositrice-interprète. Photo Fréférique Penin


   Et puis, devinez quoi ?

   Yves Duteil qui était venu sans sa guitare, car invité en tant qu'auteur, a spontanément demandé à emprunter la guitare de la chanteuse pour nous offrir un mini concert impromptu.
Nous étions suspendus à ses lèvres, à l'écoute, comme dans un rêve.
Quelle générosité et quelle humilité de chanter sans sono, sans micro, sans préparation dans une pièce qui n'a rien d'une salle de concert, mais avec une humanité à fleur de mots, de voix et de regard !
   Il nous a interprété La Langue De Chez Nous, Prendre Un Enfant, et en hommage aux Ukrainiens, Pour Les Enfants Du Monde Entier

1er mai 2022, Salon du livre de Saint-Gervais, spontanément Yves Duteil nous chante quelques chansons
Yves Duteil, mini concert impromptu au Salon du livre de Saint-Gervais 2022

   Voici un petit extrait tout en douceur pour vous mettre dans l'ambiance : 

   Stéphanie Bataille, après une écoute attentive et émue, tend son téléphone à Yves Duteil. Elle avait appelé Louis Chédid...  
 

Stéphanie Bataille écoutant le mini concert d'Yves Duteil au Salon du livre de Saint-Gervais. Photo Frédérique Penin
Stéphanie Bataille écoutant le mini concert d'Yves Duteil au Salon du livre de Saint-Gervais. Photo Frédérique Penin

 

Parmi l'assemblée enchantée, Monsieur Richard Sigwalt, maire de Saint-Gervais.
Parmi l'assemblée enchantée, Monsieur Richard Sigwalt, maire de Saint-Gervais.
Parmi l'assemblée enchantée, Monsieur Richard Sigwalt, maire de Saint-Gervais.

Parmi l'assemblée enchantée, Monsieur Richard Sigwalt, maire de Saint-Gervais.

   Je vous prie de me croire que ces moments magiques sont gravés dans nos mémoires à tout jamais.  Beaucoup ont versé des larmes...

 Respect, Yves Duteil !

La chanteuse, Thérèse Fournier, tout à fait ravie, a fait tatouer sa guitare !

La chanteuse, Thérèse Fournier, tout à fait ravie, a fait tatouer sa guitare !

   J'ai rapporté avec joie de quoi faire monter encore ma PAL... 

 

   Il y aurait encore tant à dire et il fut difficile de nous quitter. 
    Les très beaux moments vécus ont fait du bien à tous.
   
    Vous savez que j'aime les signes.
    Cette fois-ci, c'est la grille de ma maison qui, malgré de nombreuses tentatives, a obstinément a refusé de s'ouvrir pendant au moins un quart d'heure pour laisser partir nos invités, comme si la maison voulait les retenir encore... 

     Le lendemain, le petit cadeau de Jacky (encore merci !), deux petits coeurs enlacés symbolisant la Vendée, brillait sur la table du petit déjeuner.

     Il y avait comme un goût du miel, celui ineffable de l'amitié...

 


    Une brassée de mercis à tous pour ce merveilleux et magnifique Salon du livre (mention spéciale pour ceux qui ont eu la patience de me lire jusqu'au bout) !

    Merci pour les jolies attentions, les SMS, les mails, les appels téléphoniques, les brins de muguet, la conversation autour de la différence, les sourires, les parts de gâteau, les photos dont celle d'une jolie petite famille qui prépare un baptême, les carrés de chocolat noir (le rêve), les encouragements, les projets qui verront peut-être le jour, les repas pris en commun (merci JM pour celui très "world"), merci pour les sillons à faire tourner comme un manège, merci Gilles et tous ceux qui ont gravité autour de toi pour ce Salon STG2022, merci à tous les participants, merci aux nombreux visiteurs, merci Stéphanie pour "la promesse qui n'est pas celle d'une Parisienne", merci Yves & Noëlle pour tout et aussi de m'avoir fait connaître le co-fondateur du petit pont de bois et son épouse et puis...

          ... merci la vie qui sait parfois être assez bienveillante pour faire la pause en nous faisant vivre des heures de joie profonde et nous permettre de nous en réjouir, ensemble.

    A bientôt,
    
eMmA MessanA

* Yves Duteil, petit-neveu de Dreyfus
Yves Duteil, Dreyfus
Extrait de l'album Touché (Editions de l'Ecritoire, 1997)

Je suis un peu ton fils
Et je retrouve en moi
Ta foi dans la justice
Et ta force au combat.

Dans ton honneur déchu,
Malgré ta peine immense,
Tu n'as jamais perdu
Ton amour pour la France.

Et s'il ne reste qu'un murmure
Pour te défendre,
Par-delà tous les murs,
Il faut l'entendre.

Je suis un peu ce frère
Qui remue les montagnes
Lorsque tu désespères
Dans ton île, en Guyane.

Et je souffre avec toi
Des fers que l'on t'a mis
Pour écraser ton âme
Et pour briser ta vie.

Mais pourquoi fallait-il
Pour t'envoyer au Diable
Te prendre dans les fils
De ce piège effroyable ?

J'ai vu souvent mon père
S'assombrir tout à coup
Quand j'évoquais "L'Affaire",
Comme on disait chez nous

Et j'ai vécu longtemps
Sans rompre ce silence,
Comme un secret pesant,
Parfois, sur la conscience.

J'imaginais comment
Des hommes étaient capables
D'arrêter l'innocent
Pour en faire un coupable.

Il était Alsacien,
Français, juif, capitaine,
Vivant parmi les siens
À Paris, dix-septième

Quand, un matin d'octobre,
On l'accuse, on l'emmène
Vers douze ans de méprise
Et d'opprobe et de haine.

Traité plus bas qu'un chien,
Laissé dans l'ignorance
De tous ceux qui, sans fin,
Luttaient pour sa défense,

Courageux, opiniâtres,
Jouant parfois leur vie
Sur un coup de théâtre
En s'exposant pour lui.

Je suis un peu son fils
Et c'est moi que l'on traîne
Au Palais d'injustice
En l'écoutant à peine

Et quand Paris s'enflamme
Alors qu'on l'injurie,
Le coupable pavane
À quatre pas d'ici...

Lucie...
Mon corps est à genoux
Mais mon âme est debout.
Un jour je reviendrai
Vers la terre de France
Crier mon innocence
Et retrouver la paix.

Ici...
Je n'ai plus rien de toi
Et j'ai peur, quelquefois
Que ma raison s'égare.
Si je perds la mémoire,
Si j'oublie qui je suis,
Qui pourra dire alors
À ceux qui m'aiment encore
Que je n'ai pas trahi,
Que j'ai toujours porté
L'amour de mon pays
Bien plus haut que ma vie,
Bien plus haut que la vie ?

C'était il y a cent ans.
Dreyfus est mort depuis
Mais je porte en chantant
Tout l'espoir de sa vie

Pour la mémoire des jours,
Puisqu'en son paradis
On sait depuis toujours
Qu'il n'a jamais trahi.

Il n'a jamais trahi
Son cœur, ni son pays.

~~

Pour recevoir les actualités de ce blog, il suffit de vous inscrire ici, puis d'aller confirmer l'inscription à partir du mail que vous aurez reçu (n'oubliez pas de vérifier si ce mail est arrivé dans vos spams) 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Quel bonheur de lire ton reportage du salon du livre de Saint-Gervais du weekend dernier, riche en partages autour des mots des livres et en rencontres avec de belles personnes comme Yves Duteil, bien sûr, mais aussi Stéphanie Bataille et Thérèse que beaucoup comme moi ont hâte de découvrir !<br /> Tu nous as fait revivre de grands moments de joie et d'amitié.<br /> Bravo à toi pour la belle affiche du salon, les lectures de tes livres et ta grande générosité. <br /> C'étaient deux journées formidables !<br /> Bises aussi à Jean-Marc
Répondre
E
Chère Jocelyne,<br /> J'aime ton commentaire car il me donne l'impression que tu as vécu ce salon de l'intérieur, comme si tu étais à nos côtés. Voilà qui me ravit.<br /> Je sais bien que l'on ne fait pas toujours ce que l'on veut, que le cours de la vie fait que sa présence est réclamée ici ou là alors que l'on apprécierait se trouver dans d'autres lieux. <br /> Sache que vous étiez auprès de nous quand même et que notre maison vous attend pour bientôt. Elle porte de douces empreintes qui bruissent encore du bruit de tes jolies assiettes au décor indien...<br /> Gros bisous à tous les deux de nous deux.
M
Déjà une semaine de passée et ton merveilleux reportage me replonge dans ces deux jours si intenses et riches en émotions. Ce fut un immense privilège de pouvoir vivre ces moments. Je regrette juste de n’avoir pas pris le temps d’aller voir Stephanie Bataille, mais je vais acheter son livre sans tarder. Bises Emma 🌸🍀😻
Répondre
E
Oh merci Marie-France, ça me fait bien plaisir de te lire ici.<br /> Je suis sur la même longueur d'ondes que toi car je n'en reviens pas que la semaine soit déjà passée comme une fusée. Nous avons vécu des moments inoubliables qui vont nous nourrir pour "rêver plus haut".<br /> C'est vrai, moi aussi j'aurais voulu écouter Stéphanie Bataille au cours de ses interventions, mais j'ai eu le bonheur d'être scotchée à ma table pour dédicacer ou échanger avec les visiteurs qui me faisaient l'honneur de venir à ma rencontre...<br /> A bientôt pour de nouvelles aventures. J'ai d'ailleurs hâte d'en savoir plus sur ce qui a été à peine évoqué par un officiel (Thomas Gisbert ?) concernant un événement intercommunal (?) lié à la gastronomie...<br /> Je t'embrasse.
E
Un reportage sublime , émouvant , très vivant et enthousiaste . Quel bonheur de le lire et de ressentir ton émotion qui exulte !<br /> J'en suis très heureuse , une étape riche en succès qui va ouvrir la porte à beaucoup d'autres !<br /> Belle journée, je t'embrasse très fort
Répondre
E
Oh toi, Andrée, tu es depuis toujours à mes côtés et toujours si bienveillante à mon égard !<br /> Merci de t'associer ainsi, avec ton habituelle et belle sincérité, à mon bonheur.<br /> Oui, je vais m'atteler à tenter de concrétiser les autres projets en attente, forte de l'exrême joie procurée par ce salon merveilleux.<br /> Moi aussi, je te fais de très grosses bises.<br /> Très belle soirée à toi.
D
Ma chérie triplette,<br /> Quelle joie de lire ton reportage à travers lequel je ressens tout ton enthousiasme, tes émotions et déjà une pointe de nostalgie pour ce salon du livre que tu espérais tellement.<br /> Quand le rêve devient réalité, il faut savourer encore et encore, rester sur son petit nuage et prendre le temps de retomber sur ses pieds....<br /> Je suis si heureuse de voir Yves et Noëlle a tes côtés, ils sont resplendissants. Yves égal à lui même a partagé ses ressentis et à laissé parler sa grande générosité. Merci de partager avec tant de détails tous les beaux moments de ce salon du livre ainsi que les merveilleuses photos prisent pendant cet évènement. Durant tout le week-end, par la pensée, je me suis évadée en Vendée et aujourd'hui en te lisant j'ai vraiment l'impression que réellement, j' étais à vos côtés.... Avec toute mon amitié et l'impatience de te retrouver, je t'embrasse de tout cœur ainsi que JM.
Répondre
E
Bonjour Triplette amie,<br /> Oui, c'est vrai j'ai du mal à atterrir encore. A chaque fois que je suis prête à toucher le sol, je remets les pleins gaz !<br /> Je suis très heureuse que cette page te permette de vivre ce beau salon au travers de mon prisme à moi. Tous ces brillants fragments d'un kaléidoscope merveilleux ont été comme autant de cadeaux à garder à jamais en mémoire.<br /> Tu as été présente dans mes pensées et dans nos échanges avec Yves.<br /> Merci, merci pour tes mots bienveillants et à tout bientôt en Vendée (au fait, tu parles ukrainien ? on risque d'en avoir besoin...)<br /> Gros bisous
M
Bravo pour ton talentueux et émouvant reportage sur ce salon. J'aime beaucoup Yves Duteil. J'ai eu l'occasion d'echanger avec Thérèse lors d'un marché de Noël aux Sables-d'Olonne où nous dédicacions nos livres pendant deux jours. c'est aussi une auteure. Je suis plus sensible a l'écriture, aux arts visuels qu'à la musique. J'aurais aime partciper a ce salon mai je m'étais fixé l'objectif de 4 salons maxi. J"en ai déja fait un et j'en ai trois autres prévus dont 2 à Noirmoutier en août, peut-être un cinquième. Merci encore. Bisous.
Répondre
E
Oui, Thérèse est aussi auteure, d'ailleurs elle dédicaçait aussi au Salon, juste en face de moi aux côtés de Stéphanie Bataille...<br /> Tu as bon goût puisque tu me dis apprécier Yves...<br /> Oh cela faisait longtemps, d'après Gilles Perraudeau l'organisateur du salon, qu'il avait fait le plein d'auteurs car les places sont assez limitées hélas. Donc, pas de regret !<br /> Je te souhaite beaucoup de joie et de visiteurs au cours de tes prochains salons.
L
Que de belles émotions, accueil, amitiés, partages.<br /> <br /> Merci pour ton partage chaleureux<br /> Ecouter les mots d' Y Duteil , quelle profondeur<br /> <br /> A toi et à M. Messana agréable journée<br /> Je t'embrasse<br /> ps- j'ai pensé à ton salon durant le w e<br /> l'accueil et la gentillesse de ce coin vendéen demeurent
Répondre
E
Merci Armelle pour l'accueil que tu fais à mes mots. J'ai été tellement heureuse durant ce week-end bien spécial que nous attendions depuis si longtemps que parfois je me demandais s'il aurait vraiment lieu.<br /> J'ai pourtant maintenant l'habitude des séances de dédicaces, mais là, on a atteint des sommets d'amitié et de convivialité. Une semaine après, je m'en délecte encore.<br /> Tu as bien raison quand tu dis qu'Yves Duteil nous offre de la profondeur dans ses textes. Il sait éclairer nos chemins durant les heures sombres comme dans les moments de lumière...<br /> Monsieur MessanA te remercie de penser à lui. Il te souhaite, tout comme moi, une bonne soirée.<br /> Je t'embrasse, chère Armelle, depuis notre douce Vendée.<br />
M
Je t'ai lu jusqu'au bout, et avec un grand plaisir...quel bonheur de te lire ! Merci de partager ces instants particulièrement forts avec nous, c'est magique en effet comme un moment de grâce dans ta vie, et tu as bien fait d'en profiter un maximum, en plus tu le mérites bien ! Je t'embrasse
Répondre
E
Oui, un week-end mémorable qui nous a exposés au grand bonheur du partage et de l'amitié par delà et au travers des mots de nos livres. Des liens à jamais soudés avec de nouvelles personnes. <br /> Je n'ai pas fini de me délecter de ce miel-là !<br /> Je t'embrasse, chère Manou.
V
Quel bonheur de te lire chère Emma. Ta joie, ton enthousiasme fusent dans notre coeur. N'atterri pas, savoure.<br /> J'adore le Monsieur Messana. C'est ça la gloire!<br /> Des bises lémaniques.
Répondre
E
Et pour moi, Valentine, quel bonheur de savoir que tu as pris plaisir à lire cette longue page. <br /> Une semaine plus tard, de la joie plein le coeur et la tête, je commence à réaliser que oui, comme me l'a dit Yves "On l'a fait !".<br /> Bisous vendéens emplis d'amité.<br />
M
Emma, moi qui n'ai pas pu être présente, je suis émue et enchantée de lire ton article. On peut lire tout ton grand bonheur comme si on avait été avec toi. Merci de partager avec nous. C'est rare de vivre ces moments ! Grosses bises.
Répondre
E
Oui, je comprends, c'est pourquoi j'aime à partager ces moments auxquels tous ne peuvent participer. Ainsi, c'est comme si vous étiez avec nous, dans cette ambiance de fête, de joie et de partage autour du livre.<br /> Merci de m'avoir lue. Je t'embrasse.<br />